Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


BAPE et tramway: nouvelles auditions

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 30 juillet 2020 5 commentaires

La commission d’enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), composée de Mme Corinne Gendron, présidente, et de MM. Antoine Morissette et Pierre Renaud, commissaires, annonce la 2e partie de l’audience publique sur le Projet de construction d’un tramway à Québec à compter du lundi 3 août 2020 à 19 h au Centre des congrès de Québec.

Les séances se poursuivront les jours suivants à compter de 13 h puis en soirée à 19 h aussi longtemps qu’il le faudra pour que tous soient entendus.

Plus de 200 personnes, groupes et organismes ont répondu à l’appel de la Commission d’enquête pour exprimer leur opinion et faire des recommandations sur le projet. Ceux et celles qui en ont exprimé le souhait vont présenter publiquement leur mémoire devant les membres de la commission. Tous les mémoires seront disponibles sur le site Internet du BAPE après leur présentation.

Rappelons que compte tenu des circonstances inédites entourant la pandémie associée à la COVID-19 et des mesures exceptionnelles s’y rattachant, le public pourra assister aux travaux sur place jusqu’à ce que la capacité maximale de 250 personnes soit atteinte et en tout respect des consignes imposées par la direction de la santé publique, notamment en ce qui concerne le port du masque pour les personnes âgées de 12 ans et plus et le respect des normes de distanciation sociale en tout temps.

Les séances publiques seront diffusées en direct sur le site Web du BAPE et sur sa page Facebook. Il sera aussi possible de les suivre en direct à la télévision sur les ondes de MAtv Québec aux positions 9 et 609 pour les abonnés de Vidéotron.

BAPE

Voir aussi : Conférences / évènements, Projet - Tramway.


5 commentaires

  1.  « Le » lecteur assidu

    30 juillet 2020 à 16 h 20

    Suite à la nouvelle ci-haut diffusée j’ai été sur le site du BAPE pour connaître l’identité des intervenants à venir ainsi que celle de ceux qui ont déposé un mémoire, et je n’ai rien trouvé.

    Oui, j’ai bien noté que nous pourrons entendre en direct les interventions verbales et le contenu des mémoires après leur présentation, et ça va de soi.

    Par contre, et j’en exprime le souhait, tel que développé au premier paragraphe de mon commentaire, de pouvoir connaître d’avance l’identité de ceux-ci.

    Comprenons-nous bien.

    Ce qui précède ne diminue en rien mon appréciation du travail du BAPE jusqu’à maintenant.

    En effet, il appert selon moi que ce « triumvirat » n’entend pas se laisser manœuvrer par qui que ce soit et qu’il remplit bien son rôle de rempart du bien public.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Insider

    30 juillet 2020 à 16 h 27

    « Par contre, et j’en exprime le souhait, tel que développé au premier paragraphe de mon commentaire, de pouvoir connaître d’avance l’identité de ceux-ci. »

    Avez-vous seulement pris le temps de vérifié si le BAPE est tenu d’exaucer le moindre de vos souhaits? Ça devient lourd que tout soit centré autour de votre personne…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Guibert

    30 juillet 2020 à 17 h 31

    Je persiste à me questionner sur la méthode d’examen du projet. Je pense qu’une première réflexion devrait porter sur l’impact du projet et sa cohérence en lien avec les orientations locales et québécoises en matière d’aménagement, d’environnement et de transport.
    À mon sens, les enjeux d’insertion devraient venir dans un second temps et probablement se diviser par secteur. Je ne suis pas d’avis qu’on puisse analyser sur un même pied l’impact d’un projet sur certains résidents et sa pertinence pour l’ensemble d’une communauté. Bien que je sois triste que de beaux arbres d’alignement soient coupés, l’impact à quelques centaines de mètres devient négligeable alors que les bénéfices demeurent.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *