Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Pourquoi le tramway de Québec n’a toujours pas le feu vert?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 janvier 2021 28 commentaires

Julie Couture
Journal de Québec

Plusieurs points de friction subsistent toujours autour du tramway de la Ville de Québec, ce qui empêche le projet d’obtenir le feu vert. Tout d’abord, le gouvernement Legault et la Ville de Québec ne s’entendent toujours pas sur le tracé du projet de tramway du maire Labeaume. Au cours de discussions récentes, des craintes auraient encore été soulevées concernant le tronçon ouest, a appris TVA Nouvelles.

Même si le maire Labeaume a affirmé qu’il y a un consensus pour l’ouest, des voix dénoncent toujours que ce tronçon du tramway se ferait au détriment du secteur D’Estimauville, où les besoins en transport sont très grands.

Comme le rapportait TVA Nouvelles en décembre, certains sont en faveur d’un tracé, à l’ouest, sans la portion dans Charlesbourg, mais qui inclurait la desserte par autobus de banlieue annoncée par la Ville au coût de 144 millions $. Cette option permettrait d’épargner 200 millions $..

Ceux qui critiquent le tronçon ouest dans le secteur de Legendre sont d’avis que celui-ci est inutile et qu’il répond davantage aux besoins de la Ville en matière de développement urbain.

Ils soutiennent que la Ville favoriserait la construction de «grosses maisons» pour aller chercher des «taxes juteuses» au détriment des besoins en transport en commun criants dans le secteur D’Estimauville.
De plus, on ne considère pas que la Ville augmentera réellement le développement urbain en optant pour le secteur de Legendre, mais que celui-ci sera simplement déplacé et que la progression annuelle demeurera autour de 1,5 % ou 2 %.

Garage municipal

Il y a également des divergences d’opinion concernant l’argument du maire voulant qu’il ne peut pas délaisser le tronçon ouest du tramway, car c’est le seul endroit où il peut construire le garage municipal du tramway, a appris TVA Nouvelles. Certains pensent que cet argument ne tient pas la route et que d’autres terrains à Québec pourraient accueillir l’édifice. D’autres terrains auraient d’ailleurs déjà été identifiés.

De son côté, le maire Labeaume a assuré qu’il n’y pas d’autres terrains à Québec qui peut accueillir ce garage dans un aussi bon rapport qualité-prix. La solution n’est pas la même pour tous, mais il semble, à l’heure actuelle, y avoir consensus sur une ligne de tramway qui part de la tête des ponts jusqu’à la colline parlementaire.

Comme l’enveloppe est fixée à 3,3 milliards $, on envisagerait que la portion pour la colonne vertébrale du tramway soit réduite à 2 milliards $ et que celle pour les autobus pour la desserte des banlieues, comme les secteurs D’Estimauville, de Beauport, de Saint-Émile et de Val-Bélair soit augmentée à 1 milliard $.

À quand une décision?

Le bureau du ministère des Transports du Québec (MTQ) a indiqué qu’il n’est pas pressé de régler la question. Un porte-parole a affirmé qu’aucun échéancier n’a été donné et qu’une décision sera rendue en temps et lieu.

Le bureau du maire, quant à lui, a répété qu’il est pressé d’avoir le feu vert pour aller en appel de proposition, soulignant au passage que ce dossier affectera les thèmes de la campagne électorale municipale.

Le maire lie même son avenir politique au projet de tramway qu’il aimerait pouvoir lancer avant de partir.
L’opposition aimerait plutôt que le projet de tramway devienne la question de l’urne aux prochaines élections municipales pour que la population puisse se prononcer. La question devra être tranchée par le premier ministre qui ne semble pas pressé de se prononcer.

L’article

Tramway de Québec : Régis Labeaume frustré de voir Montréal priorisée Fanny Samson (Radio-Canada) avec les informations d’Olivier Lemieux. Un extrait: « En marge d’une conférence de presse sur le financement de logements abordables, le président du Conseil du Trésor, Jean-Yves Duclos, a admis que la situation était sérieuse. « J’entends mes concitoyens qui souhaitent que ça progresse, que ça avance, souligne-t-il, précisant tout de même que les trois ordres de gouvernement travaillent à l’unisson.» Il craint aussi, comme le maire, une augmentation des coûts si le projet continue d’être retardé. « On veut éviter de jouer à la roulette russe, parce qu’il y a d’autres régions au Canada qui aimeraient bien compétitionner pour cet argent-là, et d’autres régions au Québec».

Le projet de tramway fait du surplace. À qui la faute? Louise Boisvert (Radio-Canada). Un extrait: «Le gouvernement fédéral laisse entendre que le financement du réseau structurant ne sera pas réservé pour l’éternité. L’argent est convoité par d’autres municipalités. Le député de Québec ajoute que tous ces retards vont finir par faire gonfler la facture. Dans les faits, l’entente signée en 2018 avec le gouvernement du Québec est valide pour 5 ans. M. Duclos le sait.»

Voir aussi : Projet - Tramway.


28 commentaires

  1. « Le » lecteur assidu

    21 janvier 2021 à 09 h 17

    ✴️ Suite au reportage de la journaliste Julie Couture ci-haut diffusé, permettez-moi de lancer en vrac, ce matin, les quelques points suivants :

    🔹 Le terme « Pourquoi » de la manchette ne peut que me réjouir;
    🔹 Non seulement me réjouit-il mais il me …sécurise;
    🔹 En effet cela me laisse croire que le gouvernement Legault y incluant notamment son ministre des transports veulent s’assurer d’un projet réellement utile, efficace et respectueux de l’environnement;
    🔹 Qui plus est, cela me laisse croire qu’ils ont compris que leur devoir se devait de d’abord et avant tout prioriser l’intérêt public au dépens de la volonté de mon maire;
    🔹 Enfin, et j’ose croire qu’il en est déjà ainsi derrière les portes du pouvoir exécutif, à savoir que dans le contexte actuel, à Québec comme ailleurs dans le Monde, il y a et il ne doit y avoir qu’une seule et unique priorité;
    🔹 Laquelle ?

    🟥 La pandémie; en effet, dans le contexte actuel on doit prendre acte que tout le reste n’est ……« qu’accessoire »❗️

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      21 janvier 2021 à 10 h 54

      « En effet cela me laisse croire que le gouvernement Legault y incluant notamment son ministre des transports veulent s’assurer d’un projet réellement utile, efficace et respectueux de l’environnement; »

      Que c’est beau l’angélisme! Avec son projet de 3e lien on sait ce qui est respectueux de l’environnement. La voiture-solo de quqlu’un qui vote pour la CAQ. ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        21 janvier 2021 à 11 h 06

        […] de quelqu’un […]

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • « Le » lecteur assidu

        21 janvier 2021 à 11 h 32

        @ Insider

        ✴️ Pour ce qui concerne le 3e lien et conformément à mes commentaires antérieurs :

        🔹 Sommairement, je prône un lien sous-fluvial dédié uniquement au transport en commun, entre la zone « Lévis-UQAR » la Colline parlementaire et de l’Église-Lavigerie;
        🔹 Quant au moyen, je prône la desserte par un Métro dit léger, sous pneumatique, mu à l’électricité et entièrement autonome;
        ♦️ Donc, il en résulte toujours que je suis contre tout autre lien sous-fluvial, de toute autre nature;

        P.S. Oui, je suis propriétaire de 2 « chars » mais ça ne m’empêche
        pas de prôner et maintenir tous mes commentaires à ce jour.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        21 janvier 2021 à 11 h 40

        « Sommairement, » entre ce que Legault souhaite et ce que vous prônez il y a une énorme différence! Il n’y a pas de doute, il s’agit du domaine de la foi et des croyances.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. « Le » lecteur assidu

    21 janvier 2021 à 11 h 53

    @ Insider…11 h 40

    🥁 Malgré la distance admise et mon pouvoir plus que limité ( .! ), mon propos principal ne concerne pas les moyens mais le constat de Pandémie et sa résultante

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. michel

    21 janvier 2021 à 13 h 47

    « (…) on envisagerait que la portion pour la colonne vertébrale du tramway soit réduite à 2 milliards $ et que celle pour les autobus pour la desserte des banlieues, comme les secteurs D’Estimauville, de Beauport, de Saint-Émile et de Val-Bélair soit augmentée à 1 milliard $. »

    Avec 2 milliards, on peut lier Expo-Cité au pôle d’échanges sur route de l’Église avec un tramway. Avec 1 milliard, on peut envisager 25 km de trambus. Pourquoi ne pas profiter de la démolition à venir du Colisée pour y installer le garage? Le maire n’a plus aucune crédibilité dans ce dossier. Son « bon rapport qualité-prix » pour le choix de Legendre… Ben oui, on va le croire sur parole cette fois-ci. Après nous avoir répété à plusieurs reprises « nous, à la ville, on les connaît les chiffres », on sait ce qui est arrivé avec le coût de son tramway…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Nathan

    21 janvier 2021 à 16 h 38

    Si leur source sont fiable! Rappelez vous quand le tracé est sorti. Il avait pas vraiment le bon

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Insider

    22 janvier 2021 à 16 h 16

    Vraiment rassurant!

    Olivier Lemieux de Radio-Canadfa vient de publier ceci:

    « Une situation « sérieuse »

    En marge d’une conférence de presse sur le financement de logements abordables, le président du Conseil du trésor, Jean-Yves Duclos, a admis que la situation est sérieuse.

    « J’entends mes concitoyens qui souhaitent que ça progresse, que ça avance », souligne-t-il, précisant tout de même que les trois paliers de gouvernement travaillent à l’unisson.

    Il craint aussi, comme le maire, une augmentation des coûts si le projet continue d’être retardé. « On veut éviter de jouer à la roulette russe, parce qu’il y a d’autres régions au Canada qui aimeraient bien compétitionner pour cet argent-là, et d’autres régions au Québec. » »

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. « Le » lecteur assidu

    22 janvier 2021 à 17 h 46

    🔲 Une situation sérieuse ❓

    🔶 Oui, en principe je peux admettre que pour certains il puisse s’agir d’une situation « sérieuse » (sic);

    🔶 Mais à en croire mon maire j’ai l’impression qu’il n’y a qu’une chose sérieuse au Monde, « son » tramway❗️

    🔶 Au risque de l’écrire pour la « xième » fois, je prône un transport public de qualité mondiale pour notre capitale;

    🔶 Sommairement, il y a pour le moins un « hic » ; je suis contre la volonté de mon maire pour notamment tout ce qui concerne la zone Ouest depuis Lavigerie jusqu’au IKEA et je fais mien le rapport du BAPE qui a notamment souscrit selon moi aux propos de l’experte Fanny Tremblay-Racicot PH.D., de l’Enap., auxquels je vous réfère pour valoir comme si ici au long récités;

    🔶 Si jamais ce « boutte-Ouest » se réalise, on aura non pas investi pour un système structurant mais plutôt dépensé 3 milliards de $🇨🇦 dans le rêve ultime de récolter des taxes qui , elles, ne couvriront même pas le coût de financement de « l’œuvre »❗️

    🔶 Passé « Ça », pensez-vous que les gouvernements de ce Monde, le nôtre y compris, vont avoir les reins assez solides pour « recommencer l’exercice »❓Non❗️

    🔶 Pas besoin de faire un dessein, et encore moins d’être économiste; une fois la pandémie actuelle « réglée », et convenons que personne est en mesure de mettre une date à ce moment-ci, vous, nous, et tous nos survivants pour encore longtemps devront en assumer l’ardoise, ne vous en déplaise❗️

    🔶 Alors, permettez-moi de vous soumettre ce qui suit:

    ♦️ Admettant comme le ministre que la situation est « sérieuse » (sic), si on la met en relief avec la Pandémie, laquelle est la plus (➕) sérieuse ❓

    🤢 Bonne réflexion.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      22 janvier 2021 à 18 h 13

      « ♦️ Admettant comme le ministre que la situation est « sérieuse » (sic), si on la met en relief avec la Pandémie, laquelle est la plus (➕) sérieuse ❓ » (sic)

      Quand on a épuisé ses arguments, on a recours aux sophismes!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  7. Insider

    22 janvier 2021 à 18 h 05

    « Au risque de l’écrire pour la « xième » fois, » d’autres villes vont profiter avec bonheur de la part du fédéral pour notre projet de réseau structurant. Et cette fois-ci, c’est le ministre qui le dit en montrant que la mèche devient de plus en plus courte! Quand allez-vous comprendre le message?

    Soyez conséquent! Vous ne pouvez accepter que notre bon
    gouvernement ait donné son aval pour la phase 2 du REM – qui soit dit en passant verra « nos survivants pour encore longtemps en assumer l’ardoise » (sic) – et en même temps militer pour que notre projet soit retardé ou carrément tué encore une fois
    .

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. Nathan

    22 janvier 2021 à 19 h 03

    Décourageant! Mystère Québec
    Gosselin lui c’est l’auto, il va arriver avec un projet bidon. Route

    Faisons cette phase et après on fera d’autre phases.
    M. Duclos l’a dit: « Décidez-vous ou c’est Gatineau qui va en profitez »

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. Louis Bélanger

    23 janvier 2021 à 10 h 21

    Quel drôle d’argument que celui de vouloir « capter le trafic en provenance de Portneuf »?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      23 janvier 2021 à 11 h 01

      Dès que nous cesserons de subventionner les places de stationnements pour les utilisateurs de la voiture-solo et ce aux frais de tous les contribuables l’argument cessera d’être « drôle ».

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPDaoust

        23 janvier 2021 à 11 h 25

        Exact, mais ça prendra du courage pour imposer aux gestionnaires de parkings des augmentations.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        23 janvier 2021 à 12 h 04

        Et ça prend du courage pour payer la facture sur ce que cause la situation actuelle?

        Les coûts sont immenses à cause des effets sur les infrastructures, le système de santé, l’inefficacité de certains processus des entreprises en lien avec le transport. perte de temps, etc.

        Ça m’irrite au plus haut point quand je lis ou entend quelqu’un qui vit en banlieue militer pour que ce soit plus dense au centre-ville quand on sait les effets de la circulation automobile sur la santé des habitants des quartiers centraux. Des études ont démontré que l’espérance de vie des personnes qui résident près des autoroutes est moins élevée. Ultimement, ces autoroutes déversent toute cette circulation vers des rues au centre-ville ou dans les grands pôles d’emplois. Et tout ça pour permettre de profiter de sa piscine et son beau gazon?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • PPDaoust

      23 janvier 2021 à 11 h 23

      Surtout lorsque de Le Gendre, il reste 15 minutes à faire pour se rendre au centre-ville en auto (sur une autoroute refaite au trafic réduit) alors que le temps de se stationner au Terminus, de marcher jusqu’au quai, attendre un peu le Tram et la ride comme telle, ça prendra minumum 1h. Pas compétitif du tout.

      Comme pôle de destination, Sainte-Foy ce l’est définitivement plus, mais encore faudra-il forcer les gestionnaires de stationnement à augmenter leurs tarifs.

      Le Gendre, l’avantage principal je pense, c’est le garage et l’approvisionnement en électricité très fiable à cet endroit. La captation du trafic, je n’y croit pas beaucoup, ni aux chiffres présentés par une enquête origine-destination. Le potentiel est là, mais j’ai l’impression qu’une population comme celle de Portneuf, habituée à la voiture, ne changera pas drastiquement ses habitudes de sitôt.

      Je m’éloigne de votre point pour écrire sur l’immobilier, un autre curieux argument selon moi. J’ai l’impression que ça va prendre des décennies avant d’arriver à la ligne d’arrivée. On construit ailleurs des condos à la pelletée. Quand la perte d’autonomie des plus âgés les forceront à quitter, le stock sera énorme. Québec a une population parmi les plus vieilles au Canada, la 2e à mon souvenir après Victoria BC. C’est déjà le cas dans Lebourgneuf où j’ai un ami qui a vendu à perte.

      On me dira que ce sont des familles qui pourraient s’installer au secteur Chaudière. Certes, mais le stock de maisons unifamiliales biens situées et moins chères va également exploser selon moi. C’est sans compter le pôle Laurentien qui, pour la clientèle cible, représente une destination au plus grand potentiel, les services de bases (école, garderies, hôpitaux) s’y trouvant déjà, sans compter la proximité avec le centre, Lebourgneuf. Même Sainte-Foy se fait remarquablement bien avec la 802.

      Enfin, je suis entièrement d’accord avec l’idée que « La densification est un mode de croissance de la ville. En opposition à l’étalement urbain, la densification consiste à accroitre le nombre de logements ou d’habitants au sein de milieux déjà urbanisés, permettant ainsi d’éviter la perte d’espaces agricoles et d’espaces naturels ainsi que le prolongement coûteux des infrastructures urbaines. » Vivre en ville.

      Pour moi, oui au centre d’entretien à l’ouest mais vraiment si nous n’avons vraiment pas le choix.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPDaoust

        23 janvier 2021 à 19 h 49

        Ma « source » au gouvernement qui travaille sur la relance économique m’a confié que son organisation est débordée par les demandes relatives au projet du tramway, ce qui invite à penser que mis à part les points de friction, le projet est très bien ancré.

        Pour les délais, écoutez le projet de Tramway n’a même pas 4 ans. Je trouve que ce serait déjà un exploit si on donnait le feu vert cette année. Juste à titre de comparaison, des projets de métro à Montréal ont été avortés en 1953 et 1959 avant que l’année 1961 soit la bonne.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        23 janvier 2021 à 21 h 59

        « Pour les délais, écoutez le projet de Tramway n’a même pas 4 ans. Je trouve que ce serait déjà un exploit si on donnait le feu vert cette année. Juste à titre de comparaison, des projets de métro à Montréal ont été avortés en 1953 et 1959 avant que l’année 1961 soit la bonne. »

        Votre source peut-elle vous expliquer pourquoi quand il s’agit de Montréal et sa phase du REM son organisation n’est pas débordée? ;-)

        Votre source peut-elle aviser le président du Conseil du trésor qu’il ne devrait pas avoir fait la sortie qu’il fait dans les médias? ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        23 janvier 2021 à 22 h 03

        […] Montréal et sa phase 2 du REM […]

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        24 janvier 2021 à 12 h 06

        Pour votre première question…

        « On dirait que c’est pertinent à Montréal, mais Québec, ça l’est moins », déplore le maire Régis Labeaume.

        Objectivement, c’est le cas en effet. L’opportunité à Montréal est beaucoup plus évidente, là où les infrastructures routières accusent un déficit d’entretien pratiquement insurmontable.

        Mais je sais très bien au fond ce que Labaume voulait faire, mettre de la pression politique sur le gouvernement en sortant le disque de la primauté de Montréal (≈54% du PIB) et Québec (≈17%) sur le plan de l’allocation des ressources. C’est de bonne guerre. Je ne le blâme pas.

        Vous serez d’accord avec moi, il y a aussi le fait que tout investissement en transport collectif à Montréal est bien reçu. Contrairement à ici, il n’y a pas un politicien municipal qui penserait 1 minute à faire du millage politique en voulant saboter un projet de 3.3G, et ce malgré ses imperfections (la première phase du REM en a plein d’ailleurs).

        Accessoirement, le contexte médiatico-politique de notre ville, où un chat écrasé fait l’objet d’un article dans le journal (c’est une figure de style) n’est pas la même que dans une métropole mondiale où les enjeux discutés dans l’espace public sont d’une toute autre envergure.

        Pour la 2e, je dirais que des 3 paliers de gouvernance concernés, le Fédéral est probablement le moins impliqué. Autrement dit, Jean-Yves ayant moins le nez dedans, semble avoir fait davantage un commentaire pour mettre un peu de pression. De cette manière, il demeure en haut de la mêlée tout en protégeant son parti de la critique. C’est ce qui explique sa sortie selon moi.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        24 janvier 2021 à 14 h 54

        N’est-ce pas ironique que ce soit le PLQ – parti politique qui maintenant représente essentiellement l’île de Montréal – qui ait mieux défendu l’intérêt de la ville de Québec?

        LA CAQ est complètement déconnectée de la réalité de certains milieux. Le PM et ses ministres – de toute évidence – n’utilisent pas le TEC à Québec.

        Les mesures qu’il prend pour la gestion de la pandémie l’illustrent assez bien. Quand j’entends le PM défendre sa position qui fait qu’il n’y ait pas d’exception pour les itinérants en disant que les policiers feront la part des choses et n’émettront de billet d’infraction je constate qu’il est complètement déconnecté de la réalité du terrain. Quiconque a œuvré dans le milieu de la rue avec les itinérants sait à quel point la méfiance envers les policiers est énorme. Le passif est tellement énorme qu’il faudra plusieurs dizaines d’années pour rétablir la confiance. On a vu les conséquences à Montréal avec un itinérant qui en plus avait le malheur de subir le profilage qui est le quotidien des autochtones!

        Pendant ce temps il y a une exception pour le chien de la famille. Misère.

        Ce n’est donc pas étonnant que le PM pousse pour un tracé qui va à l’encontre de ce que nous enseigne le milieu académique. Dans l’opposition la CAQ reprochait au PLQ de faire du clientélisme payant politiquement. Et que s’empresse-t-elle de faire avec le pouvoir?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        24 janvier 2021 à 20 h 07

        J’adhére à tout ce que vous avez écrit.

        En 10 ans, la quantité de contravention remise à des itinérants a doublé à Montréal. Proportionnellement, c’est passé de 21% à 40% des contraventions émises sur les trottoirs. On est en effet loin d’un phénomène vécu par le grand électorat de banlieue de la CAQ avec, scuzez les clichés; la cabane 3 côtés en claboard, la civic et le VUS dans l’entrée, les 2 enfants pis… le chien.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        24 janvier 2021 à 20 h 21

        La cerise sur le sundae cette semaine j’ai entendu un chroniqueur donner son opinion en étalant ses « connaissances » d’ignorants affirmer qu’un organisme pour lequel j’ai fait du bénévolat opérait avec un budget provenant de la Ville. J’étais outré!

        La réalité c’est que l’organisme en question refuse tout argent provenant du gouvernement, de la Ville ou de Centraide afin de justement de ne pas avoir à rendre de compte aux politiciens. Pourquoi cette position si ferme? Simplement pour réussir à servir le milieu inconditionnellement et sans jugement. Ça aide à établir un lien de confiance,

        À part les dons provenant d’autres organismes qui pouvaient être financés par Centraide, le gouvernement ou la Ville, c’était non merci!

        À force de semer son opinion à tout vent sans connaître le sujet on créé un schisme dans la société,

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        25 janvier 2021 à 13 h 17

        La juge qui entendait la cause pour contester le fait que les itinérants ne sont pas exclus du couvrefeu ce matin a mis peu de temps pour dire que la loi est mal écrite, car pour être à son domicile à 20h00 faut-il en avoir un!

        Encore une improvisation de notre bon gouvernement. Soit leur idéologie fait en sorte qu’ils font fit des conseils des juristes, soit tous les juristes du gouvernement sont incompétents. Je vous laisse deviner ce que j’en pense.

        Nous n’en sommes plus à une séance de rétropédale de ce gouvernement qui agit encore comme s’il s’agissait de leur 1ere année à exercer le pouvoir!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  10. Che

    23 janvier 2021 à 14 h 00

    Si ça continue, le REM va être prolongé jusqu’à Québec avant qu’on ait un Tramway !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *