Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Tramway: la CAQ en veut plus pour les banlieues

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 février 2021 12 commentaires

Marc-André Gagnon
Journal de Québec

Le gouvernement Legault a de bonnes raisons de croire que l’abandon du trambus et de plusieurs kilomètres d’infrastructures dédiées en banlieue affectera négativement l’achalandage du tramway.

C’est ce qui explique pourquoi le gouvernement tarde encore à donner le feu vert attendu avec impatience par le maire de Québec, Régis Labeaume.

Rappelons qu’en raison de l’explosion des coûts du tramway, la Ville de Québec a annoncé en juin dernier le retrait du trambus, une composante du réseau structurant qui devait relier Sainte-Foy au secteur d’Estimauville et le quartier Saint-Roch à ExpoCité.

La partie nord de la ville devait être desservie par un circuit d’infrastructures avec voies dédiées (sur une emprise exclusive) totalisant 16 kilomètres. Comme le trambus, ce circuit a été remplacé par un ensemble moins coûteux de voies réservées.

Pour mesurer l’impact de ces changements, le ministère des Transports a commandé l’été dernier sa propre étude d’achalandage, dont les conclusions n’ont toujours pas été rendues publiques.

Selon ce que notre Bureau parlementaire a pu apprendre, l’étude, qui sera publiée lorsque le gouvernement aura pris sa décision finale, ferait craindre une baisse d’achalandage pour le tramway, qui pourrait être moins attractif qu’avec la mouture originale du projet.

Moins « structurant »

Une source bien informée raconte qu’aux yeux du gouvernement, le service de Métrobus en voies réservées pourrait avoir un effet moins « structurant » que le trambus et les infrastructures dédiées initialement prévus.

On s’inquiète aussi du fait que la portion du budget autrefois réservée au trambus et à la desserte des banlieues avec les infrastructures dédiées est passée de près d’un milliard à moins de 200 millions depuis qu’il s’agit de voies réservées.

Quant au tramway, il accapare maintenant 94 % de l’enveloppe totale de 3,3 milliards $. De façon plus détaillée, notre source estime actuellement la facture de la ligne à haute fréquence est-ouest à 109 millions $, comparativement au trambus qui impliquait une dépense de 577 millions $ à l’origine.

Quant aux infrastructures dédiées qui devaient coûter 374 millions $, on parle maintenant de 96 millions $ pour un service de métrobus sur voies réservées entre le nord et l’est.

Satisfaire tout le monde

En novembre dernier, le premier ministre François Legault avait évoqué la possibilité de raccourcir le tracé du tramway afin de dégager la marge de manœuvre nécessaire pour améliorer la desserte des banlieues.
Interpellée au Salon bleu par la députée libérale Marwah Rizqy, la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a rappelé que l’entente révisée en début de mandat avec Ottawa pour le financement du tramway est valable jusqu’en 2023.

La suite

Voir aussi : Projet - Tramway, Transport en commun.


12 commentaires

  1. PPDaoust

    4 février 2021 à 08 h 34

    Je scrute une nouvelle chaîne Youtude canadienne ces temps-ci. Il a été mis sur pied par un certain Reese Martin, jeune commentateur torontois. C’est très très bon.
    https://www.youtube.com/channel/UCf4iKXL_SJQ5d0qsKkboRRQ

    Parmi ses 288 vidéos, il y en a une qui a attiré mon attention, celle qui porte sur le tout nouveau système ION entre Kitchener et Waterloo, un rapid transit system 18 km constituée de Tramways construit pour 818 millions. Une 2e phase est prévue.

    Je déteste généralement les comparaisons mais vu le contexte canadiens et l’aire urbaine concernée comparable à Québec je ne peux m’empêcher de penser qu’à quelque part, Québec a probablement des raisons intelligibles d’hésiter à investir 3.1G (94% du 3.3G) pour 23 km de Tramway, essentiellement sur un service préexistant.

    Et ces motifs, vraisemblablement liés à la notion « best bang for the buck » s’ajoute l’hypothèse, probable certes, quoi qu’à la limite conspirationniste, selon laquelle le gouvernement actuel magouille pour faire gagner une catégorie de citoyens sur une autre.

    J’ai peut-être trop bon coeur, mais je ne pense pas qu’on en soit rendu à un tel niveau de clientélime dans notre belle province. Je pense désormais en avoir assez dit sur ce sujet.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      4 février 2021 à 09 h 47

      Il faut – à mon humbe avis – prendre le temps d’analyser ce qui se fait dans le GTA. Suite à la lecture, et aux échanges que j’ai eu avec mon réseau de contacts je ne peux en tirer de conclusion simple. Encore les mautadines tons de gris. ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • « Le » lecteur assidu

      4 février 2021 à 10 h 29

      @ PPDaoust
      4 février 2021 à 08 h 34

      ✳️ Merci pour votre contribution.

      ✳️ Je viens de me rendre sur le lien proposé qui, à l’évidence, regorge d’information.

      ✳️ Malheureusement, malgré mes efforts, à moins d’y passer des heures, je ne vois pas comment je pourrais y trouver le dossier proposé i.e. « ION entre Kitchener et Waterloo ».

      ✳️ Vous serait-il possible de faire un ajout de telle sorte qu’on aurait qu’à appuyer sur le lien proposé pour « tomber direct » sur le dossier ci-haut mentionné❓🙏

      ✳️ Merci à l’avance. 😀

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Jeff M

      4 février 2021 à 11 h 47

      Dans le cas de Québec, je considère qu’un bon projet doit soulager les lignes réservées sur la colline parlementaire et la 891 vers Charlesbourg.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • « Le » lecteur assidu

      4 février 2021 à 21 h 12

      @ PPDaoust
      4 février 2021 à 11 h 57

      👍 Merci pour le lien requis.

      ✳️ Effectivement, hormis les couleurs ( 😁 ), ça ressemble comme deux (2) gouttes d’eau à la « bébelle » du maire ❗️

      ✳️ Le coût de revient « là-bas » est nettement plus raisonnable « qu’ici ».

      ✳️ À moins d’errer, je n’ai pas vu d’infos spécifiques eu égard au climat tout en présumant que ç’a certainement aucune comparaison avec celui de Québec.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Insider

    4 février 2021 à 08 h 37

    Aura-t-on un jour la définition de la banlieue selon la CAQ? Ce serait peut-être bon de l’obtenir avant les prochaines élections que ce soit à la Ville, au provincial ou fédéral. ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *