Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Des voies réservées sur quatre autoroutes de la région

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 avril 2021 7 commentaires

Source : Olivier Lemieux, Radio-Canada, le 21 avril 2021

Le gouvernement Legault veut frapper un grand coup pour améliorer la mobilité dans les banlieues de Québec. D’ici l’été, il présentera un ambitieux projet de voies réservées sur quatre autoroutes afin de réduire les temps de déplacement en périphérie du centre-ville, a appris Radio-Canada.

Selon nos informations, plus de 100 kilomètres de voies réservées seront déroulés le long d’artères stratégiques provinciales et municipales de Québec. L’initiative est évaluée à 844 millions de dollars.

Plus personne ne pourra dire que nos investissements favorisent Montréal aux dépens de Québec, lance avec confiance une source caquiste.

L’objectif : améliorer significativement la desserte de la périphérie nord de Québec afin de bonifier le parcours du tramway qui circulera d’est en ouest, plus au sud.

La promesse phare de débuter le chantier du tunnel Québec-Lévis avant la prochaine élection sera également livrée, assure-t-on en coulisses.

la suite

Voir aussi : Covoiturage, Transport.


7 commentaires

  1. Carl Utilisateur de Québec Urbain

    21 avril 2021 à 10 h 00

    Stratégie de l’Union Nationale 2.0 pour améliorer les transports en commun dans la région de Québec?

    Élargir les autoroutes!

    C’est pas parce qu’on rit que c’est drôle.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. « Le » lecteur assidu

    21 avril 2021 à 10 h 58

    🔲 La « saveur » du mois… du moi… ❓

    😱 J’ai lu, hier (?), dans la section Opinion du quotidien Le Soleil un billet dévastateur visant directement le maire Labeaume et intitulé ( je cite de mémoire) « Un tramway nommé Mensonges ». Son auteur, toujours de mémoire, était monsieur Dion, qui a été aux premières loges du RTC, il y a de cela quelques années alors qu’il était dans l’équipe du maire.

    😱 Ce matin, avec le reportage exclusif de monsieur Olivier Lemieux, journaliste à Radio-Canada, à moins d’errer, j’ai l’impression que le maire ne pourra pas se «  péter » les bretelles.

    😱 Enfin, toujours de mémoire, suite au budget fédéral de lundi dernier, le maire semblait être à la fois dans la brume et l’insatisfaction eu égard notamment au TGF.

    🟧 J’en conclue quoi ❓

    🔶 Pas besoin d’être un devin pour en conclure qu’il n’est pas la « Saveur du
    mois » !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. PPDaoust

    21 avril 2021 à 11 h 50

    Euhe, élargir entre la Croix-Rouge et De la Faune?
    Difficile à croire dans le contexte ou la ville et la population locale tiennent à son boulevard urbain. Très curieux.
    Pour le reste, il n’y a aucun échéancier ni de montage financier digne de ce nom. Ça vaut donc ce que ça vaut. Petit ballon on dirait bien.
    Je n’aime pas cette nouvelle. Mais je n’aime pas non plus ce genre d’articles à la mode ces temps-çi, basé sur des sources anonymes. Ça allume des feux qui n’ont pas lieu d’être allumés encore.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

    21 avril 2021 à 13 h 52

    PROJET DE VOIES RÉSERVÉES

    Sur les autoroutes

    Autoroute Henri-IV, entre le boulevard industriel jusqu’à Félix-Leclerc (Capitale) : 15 km
    Autoroute Félix-Leclerc (Capitale), entre Henri-IV et Robert-Bourassa : 5 km
    Autoroute Robert-Bourassa direction nord, entre Félix-Leclerc (Capitale) et Lebourgneuf : 2 km
    Autoroute Robert-Bourassa, entre Lebourgneuf et Chauveau : 4,8 km
    Autoroute Laurentienne, entre rue de la Faune jusqu’à Félix-Leclerc (Capitale) : 13 km
    Autoroute Félix-Leclerc, entre Chemin du Lac et la sortie Le Gendre : 4 km
    Autoroute Laurentienne entre Autoroute Félix-Leclerc et le pôle Saint-Roch : 6 km.
    Total : 49,8 km, 700 millions $

    Sur le réseau municipal

    Boulevard Robert-Bourassa, entre Bastien et Chauveau : 4 km
    Boulevard Pierre-Bertrand, entre boulevard Hamel et le boulevard Bastien : 14 km
    1ère Avenue entre Pôle Saint-Roch et 76e Rue : 11,9 km
    Rue Seigneuriale, entre Louis-XIV et Clémenceau : 2,3 km
    Rue Clémenceau, entre la rue Seigneuriale et l’avenue Bourg-Royal : 6,2 km
    Boulevard Charest : 16 km
    Total : 54,4 km, 144 millions $

    Grand Total : 844 millions $

    Source: Journal de Québec

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. R. Bouffard

    21 avril 2021 à 18 h 16

    Méfiez-vous !

    J’ai comme l’impression que cette annonce est un cheval de Troie.

    Je ne serais pas surpris que, dans l’état d’idéologie verte qui règne en sourdine, ces élargissements annoncés soient convertis éventuellement en corridors réservés aux autobus.

    Les chars vont rester dans les voies actuelles.

    Une façon élégante de faire avaler des couleuvres.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

huit  +  un  =