Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un Vieux-Québec sans voiture?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er juillet 2021 13 commentaires

Interdire le Vieux-Québec aux voitures… Est-ce possible? Souhaitable?  Ljubljana (Slovénie) l’a fait il y a maintenant 15 ans, et ils ne semblent pas le regretter: 15 ans après avoir interdit les voitures, la ville de Ljubljana est aussi calme qu’une forêt.

Le centre-ville de Ljubljana

Le centre-ville de Ljubljana

Voir aussi : Transport.


13 commentaires

  1. « Le » lecteur assidu

    1er juillet 2021 à 17 h 11

    👁 On ne peut être contre la Vertu, toutefois, j’apprécierais qu’on me réponde…

    ➡️ J’arrive en banlieue de Québec et j’ai l’intention de visiter le Vieux-Québec. Jusque là, pas de problème.
    ➡️ Mais on aimerait magasiner chez Simons;
    ➡️ Et ou… dîner au PortoFino;
    ➡️ Et ou… coucher au Château Frontenac.

    Alors❓

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    1er juillet 2021 à 23 h 35

    On est loin du compte.

    Il faudra des exceptions pour les taxis, les camions de livraison en matinée, les véhicules d’urgence, les personnes à mobilité réduite…

    Il faudra des trottoirs mieux déneigés en hiver.

    Il faudra un édicule de la station de tramway à place d’Youville (si je ne m’abuse, cette possibilité a été écartée pour respecter le cadre budgétaire?)

    Ça me fait rire ces comparaisons utopiques avec des villes n’ayant pas la même topographie, pas le même climat, pas la même densité permettant de justifier tel ou tel type de transport en commun.

    Personnellement, depuis que la rue St-Jean est piétonne en été, depuis le réaménagement de la chaussée des Écossais (devant le Morrin College), et bientôt la réfection de la place de l’Hôtel-de-ville, je trouve qu’on a déjà atteint un bon compromis.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • « Le » lecteur assidu

      2 juillet 2021 à 00 h 49

      @ paradiso

      ➕ 1️⃣ ♥️

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Insdr

      2 juillet 2021 à 08 h 32

      « Ça me fait rire ces comparaisons utopiques avec des villes n’ayant pas la même topographie, pas le même climat, pas la même densité permettant de justifier tel ou tel type de transport en commun. »

      Moi, ce qui me fait rire c’est de lire un gérant d’estrade qui commentent sur une ville ça avoir fait ses recherches. Ça tombe bien j’ai une amie qui vit dans cette ville. ;-)

      J’aimerais bien que vous nous décriviez les conditions pour les mois d’hiver de Ljubljana. Je pourrai demander à mon amie si je dois « liker » ou « disliker » votre réponse.

      On dirait que le banlieusard a besoin d’un service de transport adapté car apparemment il est incapable de marcher. ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • PPDaoust

      2 juillet 2021 à 08 h 49

      En effet c’est pas pire. Ce n’est pas comme si on étouffait dans le vieux. Pas vraiment de circulation de transit à part sur le boulevard Champlain. Les gens qui vont dans le Vieux-Québec ont y ont affaire.

      La ville slovène a également ne topographie très différente. À part son château seul sur son piton, elle est plate et très accessible à la marche. De plus, son climat n’est vraiment pas le même.

      Fausse bonne idée.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Luc

      2 juillet 2021 à 10 h 09

      @paradiso.

      Je suis un peu d’accord avec la comparaison avec certaines villes européennes. Ça pourrait passer en été ou le tourisme est abondant et la ville peut vivre au rythme des gens provenant de l’extérieur. Une entrée au stationnement d’Youville par Honoré Mercier permettrait aux gens de s’y stationner et de sortir intra muro serait certainement une belle amélioration. Et pourquoi pas se servir de la grotte creusée sous Honoré Mercier pour agrandir ce stationnement?

      Mais j’aurais peur d’une telle politique en hiver ou une marche du stationnement d’Youville au château en découragerait plus d’un dans un froid sibérien.

      Est-ce qu’une telle politique pourrait être applicable de façon saisonnière? Ceci permettrait d’éviter aux automobiles d’entrer dans la ville intra muro alors que le flot de touriste piétonnier est à son maximum. Ça rendrait la promenade plus agréable aussi.

      Lors d’une visite en Europe, j’ai aussi remarqué que les autobus qui amènent les touristes avaient le droit d’entrer dans les zones touristiques afin d’y déposer les vacanciers mais devaient en sortir sitôt que les touristes en étaient sortis. Il devait y avoir ensuite un point de rendez vous ne dépassant pas les 15 minutes afin de récupérer ces derniers et en sortir aussi rapidement.

      Je pense que des modèles hybrides pourraient exister

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. Insd

    2 juillet 2021 à 10 h 02

    Pour ceux qui de toute évidence n’ont pas eu l’assiduiteé de lire l’article:

    « L’écologie gagnante. Aujourd’hui, certains véhicules peuvent tout de même se déplacer à des horaires aménagés. Les livraisons sont autorisées entre six heures et dix heures du matin, ce qui oblige les commerçants à bien prévoir leurs stocks. Néanmoins, cette réorganisation a été compensée par une augmentation de la fréquentation du centre-ville ; fréquentation qui a parallèlement boosté le chiffre d’affaires. Avec la lutte contre la pollution, on est tous gagnants. »

    « Pour les habitants, usagers et touristes de la zone, la mairie a décidé de repenser son cœur urbain pour le rendre plus agréable. Des navettes électriques sont à leur disposition, pouvant les déposer où bon leur semble ; les trottoirs sont abaissés pour permettre aux vélos de circuler plus facilement et des ponts ont été construits pour raccourcir les distances de marche. »

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Gaston

    2 juillet 2021 à 13 h 16

    Un autre exemple qui continue à avoir du succès depuis plusieurs années: Gand en Belgique.
    Les ingrdients principaux: du courage politique et une vision.
    https://www.cc37.org/gand-belgique-un-plan-de-circulation-pour-favoriser-les-modes-actifs/

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      2 juillet 2021 à 14 h 02

      Vous omettez de prendre en compte la topographie toute particulière de Québec. Pas évident de marcher dans des pentes et les escaliers pour tous le monde. Même pour le vélo, le Vieux n’est pas propice. Montez de la Montagne avec votre bike pour le fun. Vous m’en direz des nouvelles.

      Vous omettez également d’admettre que la ville de Québec fait sa part. Bien que pas assez courageuse à votre goût, moi je vois le verre à moitié plein.

      https://www.lesoleil.com/actualite/voici-la-nouvelle-place-de-lhotel-de-ville-de-10m-8269a139ef9fe0ad90d98b42bb068c51

      Je me suis promené tout l’hiver dans le Vieux et ma foi, quelle tranquillité dans l’ensemble. De la circulation lente sur les rues principales lors des beaux jours. Les bus touristique sur St-Louis seulement jusqu’au château. Les rues secondaires sont généralement désertes.

      Je suis un gars de vision. Je suis un ardent défenseur du transport actif et de la diminution de la pénétration de la voiture en ville, mais là je trouve qu’on se cherche des problèmes qui, même s’ils existaient, peuvent être endigués sans en créer d’autres.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  5. JHeinz

    4 juillet 2021 à 13 h 09

    Québec a déjà beaucoup de rues piétonnières et n’a pas de système de transport sur rail.
    De plus, si vous comparez Québec à une ville croate, ne comparez pas la capitale du Québec avec une ville tertiaire comme Ljubljana.
    À la limite, comparons nous à Zagreb.
    Le  »vieux Québec » est déjà assez comme un bibelot touristique sans agréments tels que tramway ou même un supermarché. Je trouve que le peu de trafic que connait la ville fortifiée est tout à fait raisonnable et pratique.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insdr

      4 juillet 2021 à 19 h 20

      « De plus, si vous comparez Québec à une ville croate, »

      Depuis quand Ljubljana est une ville croate? Zagreb est en Croatie alors eue Ljubljana est en Slovénie. Si vous tentiez de faire la leçon c’est un échec lamentable.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  6. Joseph Bernier

    4 juillet 2021 à 14 h 16

    Simple elucubration, Mr Vachon!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

  +  cinquante un  =  cinquante sept