Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un pas de plus pour la mobilité active à Québec : 14 projets seront réalisés en 2022

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 avril 2022 2 commentaires

Projets amorcés en 2022

Québec, le 11 avril 2022 – La Ville de Québec dévoile aujourd’hui les aménagements favorisant la mobilité active qui seront amorcés au cours de l’année 2022. Elle lance également un appel fort aux citoyens, alors que les consultations publiques pour les futurs aménagements battront leur plein au cours des prochains mois. La Ville allie son annonce à celle du Réseau de transport de la Capitale qui dévoile du même coup le déploiement à plus large échelle de son service de vélopartage à assistance électrique àVélo.

(…)

Cette année, 14 projets totalisant 6,1 km et représentant des investissements de 7 M$ seront mis en œuvre pour le plus grand bonheur des adeptes de transports actifs.

La suite

Voir aussi : Transport, Transport en commun, Vélo.


2 commentaires

  1. Carl

    11 avril 2022 à 12 h 01

    Un peu décevant concernant la quantité de liens cyclables aménagés cette année, mais j’ai l’impression que ceux-ci sont de qualité et pas que de la simple peinture sur le bord des voitures comme on a déjà vu dans le passé. Tout de même 7M$ pour des pistes cyclables ça me semble très peu. Combien de $pour des voies automobiles à Québec déjà?

    Pour ce qui est du àVélo, décidément ce service deviendra essentiel et très utile pour bon nombre d’usagers. Si ça peut convaincre des frileux du transport actif de tenter l’expérience, ne serais-ce que quelques jours/mois, laissant ce-faisant leur voiture à la maison, ce sera un gain majeur pour la mobilité.

    Suffit maintenant de rendre les artères les plus utilitaires en ville plus conviviales pour la mobilité active (Hamel, Charest, Ste-Foy, René-Lévesque, Grande-Allée, Marie-de-l’Incarnation, Pierre-Bertrand, Saint-Sacrement, 1ere avenue, Henri-Bourassa et j’en passe), et alors on notera un gain majeur dans les déplacements à Québec. D’ici-là, on continue de favoriser et financer de manière exagérée le transport en voiture solo, et donc les bouchons de circulation et la perte de vitalité économique et sociale à Québec.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Le lecteur assidu

    11 avril 2022 à 16 h 06

    🙏 On jase…

    🚲 Fin des années 70 (?) on est à Ottawa, « for the week-end » ;
    🚲 La Capitale fédérale a déjà un petit réseau bien conçu tant pour les travailleurs que pour les touristes comme nous ;
    🚲 Pour vous en donner une petite idée, on pouvait louer un Vélo en plein centre-ville, coin Sussex/Rideau, à côté de l’entrée Est du Château Laurier ;
    🚲 De mémoire on avait notamment fait du Vélo en passant le long de la rivière des Outawais, depuis l’arrière du Parlement vers Roxboro et on était revenu quelques heures plus tard en longeant le canal Rideau ;
    🚲 Pour l’époque, quand on était sur la piste cyclable, de mémoire, son usage était exclusif pour le Vélo !
    🚲 Déjà, pour le temps, on était rendu ailleurs;
    🚲 Faut par contre admettre que cette région jouit d’une topographie qui l’avantage face à Québec.
    🚲 Un ancien voisin aussi retraité et qui a déménagé dans un condo faisant face à la fois à la baie de Beauport et à la piste cyclable, laquelle longe l’autoroute Dufferin-Montmorency me disait, il y a quelques années déjà, éviter d’y faire du Vélo les fins de semaine; oui il y a du monde mais la raison, la vraie… devinez.

    P.S. Oui, j’avais noté que l’annonce de la ville de Québec concerne les Vélos électriques.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

soixante-dix huit  −    =  soixante neuf