Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un projet de coopérative d’habitation remplacera le bar Le Kirouac

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 mai 2022 Aucun commentaire

Le Carrefour de Québec
Gabriel Côté

« La Ville de Québec est à un taux d’inoccupation en matière de logement autour de 3%, ce qui est mieux qu’ailleurs au Québec (…). Cependant, quand on divise le type de logement qui est inoccupé, quand on est autour du logement social et communautaire, on est vraiment en-deçà d’un taux d’équilibre, et on est grandement en besoin », a déclaré Bruno Marchand dans le stationnement derrière l’ancien bar célèbre pour ses soirées karaoké.

Deux-mille ménages environ seraient sur la liste d’attente pour avoir accès à un logement abordable, a surenchéri la conseillère municipale Marie-Pierre Boucher. « Les besoins sont encore très grands. Si on n’agit pas maintenant, il y aura une cassure d’ici trois ans pour pouvoir atteindre nos objectifs de 500 logements sociaux et abordables par année », a-t-elle fait valoir.

Le projet

Le projet de la coopérative d’habitation des Jardins d’Alchémille prévoit une trentaine de logements, dans le quartier Saint-Sauveur où le taux d’inoccupation est de 0,5%. Cette initiative est notamment soutenue par le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS). Éloïse Gaudreault, porte-parole du CCCQSS, était contente de l’annonce de ce matin.

« Ça va contribuer à aider les locataires du quartier Saint-Sauveur qui sont affectés par la crise du logement qui s’accélère, la gentrification, les loyers qui augmentent », a-t-elle déclaré.

Quant au maire de Québec, il s’est réjoui que ce projet de logement communautaire soit porté par des citoyens.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Logement locatif ou social.

Poster un commentaire

ou

  +  trente huit  =  quarante