Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Les quartiers de la Canardière : une vision d’aménagement pour rêver un secteur où la qualité de vie prédomine

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 mai 2022 Aucun commentaire

Québec, le 26 mai 2022 – La Ville de Québec lance officiellement sa Vision d’aménagement pour les quartiers de la Canardière. Puisque l’aménagement et le développement d’une ville passent inévitablement par la participation des citoyens qui fréquentent ou habitent les quartiers visés, une deuxième phase de consultation est lancée afin d’élaborer une vision adaptée à ce secteur en pleine évolution.

« Il est primordial de consulter les citoyens pour créer des quartiers attrayants, vivants et dynamiques qui sauront plaire à tous, a déclaré le maire de Québec, M. Bruno Marchand. On cherche avant tout à améliorer la qualité de vie des résidants et des gens qui fréquentent ces lieux pour qu’ils aient envie de se les réapproprier. Par la mise en place de cette démarche de participation publique, on souhaite travailler de façon concertée et cohérente avec toutes les parties prenantes, et ce, en prenant en considération les divers projets qui verront le jour dans les années futures. »

Rappelons qu’une réflexion s’avère pertinente puisque les quartiers de Maizerets et du Vieux-Moulin accueilleront de nombreux projets publics et privés d’ici les prochaines années : l’implantation du tramway, le développement de l’écoquartier D’Estimauville et de l’Espace d’innovation D’Estimauville, le redéveloppement des Galeries de la Canardière, la construction du nouveau complexe hospitalier (NCH) et le déploiement éventuel de la zone InnoVitam. Il est temps de rêver d’un secteur à l’échelle humaine où la cohabitation des différents usages a été bien pensée.

« On cherche d’abord et avant tout à écouter ce que les gens ont à nous dire pour construire ensemble des quartiers où la qualité de vie est rehaussée, a souligné Mme Marie-Pierre Boucher, membre du comité exécutif responsable de la planification de l’aménagement du territoire. En offrant des zones vertes, en développant des pistes cyclables et piétonnes en plus d’améliorer les espaces publics, on souhaite offrir aux citoyens du secteur un endroit où il fait bon vivre, dont ils sont fiers et qui est attractif. »

La prochaine étape est celle de la mise en place d’une table d’acteurs clés. À l’occasion de quelques rencontres, une quinzaine de personnes incluant des citoyens des quartiers concernés, en plus de représentants de différents organismes locaux et partenaires du milieu, pourront confirmer les besoins du secteur, contribuer à l’élaboration des activités de participation publique à venir, identifier les priorités pour la planification à développer et plus encore.

Objectifs préliminaires

Les principaux objectifs poursuivis sont, entre autres :

Soutenir l’implantation du tramway;
Favoriser l’accessibilité et la diversification des types de logements, notamment des logements abordables;
Veiller à l’intégration harmonieuse des pôles d’emplois et des projets de développement à venir;
Connecter efficacement le secteur aux quartiers adjacents, entre autres vers les quartiers du Vieux-Limoilou et de Lairet;
Bonifier et sécuriser les déplacements piétonniers et cyclables;
Optimiser et multiplier les aménagements publics et les espaces verts;
Accroître considérablement l’indice de canopée (projection du feuillage au sol);
Valoriser le littoral en mettant en valeur et en reliant certains milieux d’intérêt;
Revitaliser le secteur en misant sur les bâtiments vacants et les terrains à potentiel de développement ou de redéveloppement, notamment pour créer une zone d’innovation;
Axer les interventions sur le développement durable, notamment en valorisant l’énergie générée par certaines installations municipales.

Territoire d’intervention

Le secteur visé concerne le quartier de Maizerets ainsi qu’une partie du quartier du Vieux-Moulin. Il est délimité par la voie ferrée parallèle au boulevard Henri-Bourrassa à l’ouest, l’autoroute Félix-Leclerc au nord, les avenues de la Lande et Saint-Ulric à l’est ainsi que l’autoroute Dufferin-Montmorency au sud. Le secteur d’intervention englobe ainsi trois stations de tramway, en plus du pôle d’échanges D’Estimauville.

Situation actuelle

Il s’agit d’un secteur urbain principalement résidentiel, traversé par des artères commerciales où se trouvent plusieurs équipements publics et des institutions.

Le Domaine de Maizerets et la Baie de Beauport, deux sites récréatifs d’importance, marquent aussi le territoire. Le littoral du fleuve Saint-Laurent demeure quant à lui peu accessible.

Une partie du territoire est caractérisée par un passé industriel et la présence de plusieurs infrastructures routières (autoroutes, bretelles d’accès, larges emprises de rues, vastes stationnements, etc.) en plus de barrières urbaines importantes (voie ferrée, cours d’eau).

Une démarche de participation publique à construire
Une première phase de collecte des besoins a été réalisée en 2021 afin de cerner les enjeux et les attentes de la population par rapport au développement de leur quartier. Les données recueillies ont permis de brosser un premier portrait d’ensemble.

Pour aller plus loin dans la démarche, la Ville met en place une table d’acteurs clés qui participera à l’élaboration du plan détaillé de participation publique. Il est prévu d’interpeller de nouveau l’ensemble des citoyens à l’automne 2022.

Des activités ont également été organisées l’an dernier en lien avec l’arrivée du tramway dans le secteur. Prochainement, des présentations sont prévues pour faire le point sur l’insertion fine du tramway, la localisation précise des stations et le concept de référence du Pôle D’Estimauville dans les quartiers de la Canardière.

Toutes les informations

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Consultation publique.

Poster un commentaire

ou

vingt sept  −    =  19