Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Les feux de circulation aux Pays-Bas sont à des années-lumières de l’Amérique

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 octobre 2022 5 commentaires

Les lumières de circulation aux Pays-Bas sont juste au 23e siècle.

@notjustbikes Dutch traffic lights are smarter! #netherlandstiktok #urbanplanning #pedestriansafety #cyclingtiktok #notjustbikes #publictransportation #adayinthelifeof #learnsomethingneweveryday ♬ original sound – Not Just Bikes

Voir aussi : Piétons, Transport en commun, Vélo.


5 commentaires

  1. Michel

    19 octobre 2022 à 22 h 22

    Incroyable! Quand on pense qu’à Québec, on oblige les piétons à attendre 2 minutes à chaque intersection, et qu’à leur tour (si demandé à temps, sinon ça ira au prochain cycle..) ces derniers ont à peine le temps de traverser sans devoir courrir. Oh! Et n’oblions pas les fois où le feu piéton est laissé tombé manuellement pour permettre à plus de voitures de passer. C’est pas grave ça, laisser plusieurs dizaines de piétons 5 minutes à un coin achalandé en pleine pluie battante (Honoré-Mercier/Saint-Jean, fait vécu).

    Vraiment, le service des transports à Québec est embourbé en 1970. Un ménage s’impose.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insdr

      21 octobre 2022 à 07 h 00

      Et au printemps si on marche dans une rue qoù le concept de piéton est de la fiction- c.-à-d. il n’y a pas de trottoir – cette attente se fait les 2 pieds dans la shush!

      Bref, vous êtes généreux de prétendre que l,on est embourbé en 1970.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. PPDaoust

    20 octobre 2022 à 10 h 04

    C’est monsieur Marc Des Rivières qui je crois est derrière nos stupides boutons piétions pavloviens.

    Ça fait un sacré bail qu’il est employé de la ville.

    Bravo, mais peut-être est-il temps pour lui de prendre sa retraite et laisser la place à quelqu’un qui a une compétence à jour quant à la mobilité urbaine.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Louis-Pierre Beaudry Utilisateur de Québec Urbain

    21 octobre 2022 à 10 h 01

    Le problème n’est pas juste Des Rivières, mais le paradigme du transport en ville, qui est d’optimiser la fluidité automobile. Tout est pensé en fonction de ça.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

neuf  +  un  =