Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Et tombent les maisons dispendieuses

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 novembre 2022 Aucun commentaire

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil

Rachetée il y deux ans, cette maison d’au moins 600 000 $-700 000$ a récemment été effacée, comme tant d’autres des quartiers dispendieux vieillissants.

En circulant en vélo, il y quelques semaines, nous avons été surpris de constater qu’une résidence de l’avenue du Cardinal-Bégin n’était plus là ! Notre étonnement était d’autant plus relevé que nous nous trouvons ici dans un environnement plutôt huppé de la capitale québécoise.

Cette voie publique, près des plaines d’Abraham et des Jardins de Mérici, est bordée de propriétés de bonne valeur. Sur le tronçon qui nous intéresse, les demeures pèsent lourd au rôle d’évaluation foncière.

Ce sont généralement des unifamiliales, mais elles abritent parfois un second logement. Selon la Ville, qui sous-estime souvent le marché immobilier, elles valent entre 500 000 $ et 1 million $. Même 1,5 million $ et 2 millions $ pour les deux de l’intersection de la Grande Allée Ouest.

D’aucuns comprendront donc que nous ayons pu ressentir une certaine stupéfaction d’en voir une démolie.

(…)

Sur le Web, la courtière immobilière Doris Chabot publicise encore une des deux propriétés. Mais, nous a-t-elle confirmé, les deux sont vendues; elles sortent déjà de terre.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Maison, Nouvel urbanisme.

Poster un commentaire

ou

19  −    =  dix-sept