Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « 0 – Revue de presse »

Vision d’aménagement pour les quartiers de la Canardière : plusieurs activités pour partager vos idées et donner votre avis

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 9 novembre 2022 Aucun commentaire

Les quartiers de Maizerets et du Vieux-Moulin sont en pleine évolution et accueilleront de nombreux projets majeurs d’ici les prochaines années. La Ville de Québec a donc amorcé en 2021 une démarche de participation publique pour vous inviter à rêver les quartiers de la Canardière.

Si vous habitez, travaillez ou fréquentez les quartiers de Maizerets ou du Vieux-Moulin, vous êtes invité à de nouvelles activités de participation publique qui aborderont différents thèmes à considérer pour le développement de ce secteur comme, entre autres, l’habitation, la mobilité et le développement durable.

Plusieurs dates sont proposées afin de vous entendre :

Fiches d’information : disponibles dès maintenant;
Séances d’information : 23 et 25 novembre, 7 décembre;
Activité portes ouvertes : 14 janvier;
Ateliers participatifs : cinq soirs en janvier et février 2023.

Les résultats de ces activités serviront à élaborer une version préliminaire de la Vision d’aménagement pour les quartiers de la Canardière qui sera présentée ultérieurement. Vous serez de nouveau consulté sur cette version préliminaire.

Pour connaître tous les détails, consultez dès maintenant la liste des activités ou la page e la Vision d’Aménagement pour les quartiers de la Canardière.

Le communiqué

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Message d'intérêt public, Planification urbaine.

Et tombent les maisons dispendieuses

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 novembre 2022 Aucun commentaire

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil

Rachetée il y deux ans, cette maison d’au moins 600 000 $-700 000$ a récemment été effacée, comme tant d’autres des quartiers dispendieux vieillissants.

En circulant en vélo, il y quelques semaines, nous avons été surpris de constater qu’une résidence de l’avenue du Cardinal-Bégin n’était plus là ! Notre étonnement était d’autant plus relevé que nous nous trouvons ici dans un environnement plutôt huppé de la capitale québécoise.

Cette voie publique, près des plaines d’Abraham et des Jardins de Mérici, est bordée de propriétés de bonne valeur. Sur le tronçon qui nous intéresse, les demeures pèsent lourd au rôle d’évaluation foncière.

Ce sont généralement des unifamiliales, mais elles abritent parfois un second logement. Selon la Ville, qui sous-estime souvent le marché immobilier, elles valent entre 500 000 $ et 1 million $. Même 1,5 million $ et 2 millions $ pour les deux de l’intersection de la Grande Allée Ouest.

D’aucuns comprendront donc que nous ayons pu ressentir une certaine stupéfaction d’en voir une démolie.

(…)

Sur le Web, la courtière immobilière Doris Chabot publicise encore une des deux propriétés. Mais, nous a-t-elle confirmé, les deux sont vendues; elles sortent déjà de terre.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Maison, Nouvel urbanisme.

Au revoir Kalimera, place au projet Kali

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 novembre 2022 4 commentaires

Thomas Verret
Monsaintsauveur

Le groupe Medway planche sur un projet majeur sur le grand terrain du Kalimera, au 577, boulevard Charest Ouest, à l’angle de la rue de l’Aqueduc. Baptisée Kali, cette construction d’envergure sonne le glas de l’emblématique restaurant à déjeuner du quartier Saint-Sauveur.

L’entreprise projette de construire sur le site du Kalimera 45 unités locatives réparties sur deux volumes d’habitation distincts, ainsi qu’une garderie. Elle prévoit aussi de faire de la place à un commerce. Medway veut débuter les travaux dès cet été. Le chantier devrait durer deux ans, pour une livraison au courant de la période estivale de 2025.

La suite

Le projet sur le site internet dela Ville de Québec

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Nomination des membres de la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 novembre 2022 Aucun commentaire

1939 one of Quebec Canada Oldest House

1. De nommer les personnes suivantes à titre de membres de la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec issues des résidents de la ville, autres que les membres du conseil de la ville, pour siéger à compter de la séance du 15 novembre 2022 :

À titre de membres réguliers pour un second mandat de deux ans :

– Madame Véronique Cadoret-Plamondon, urbaniste et designer urbain – Monsieur Guillaume Fafard, architecte
– Madame Élisa Gouin, architecte
– Madame Anne Vallières, architecte

À titre de membres réguliers pour un premier mandat de deux ans :

– Monsieur Louis-Daniel Brousseau, architecte et designer urbain
– Monsieur Alexandre Laprise, architecte
– Madame Jasmine Maheu-Moisan, architecte

À titre de membres substituts pour un premier mandat de deux ans :

– Monsieur Antoine Guy, architecte
– Monsieur Mathieu Robitaille, architecte
– Monsieur Martin Simard, professeur de géographie et d’aménagement

2. De nommer madame Véronique Cadoret-Plamondon, urbaniste et designer urbain, à titre de seconde vice-présidente de la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec.

Le document du comité exécutif de la Ville de Québec.

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Architecture urbaine, Nouvel urbanisme, Urbanisme.

Les chantiers du tramway, de Le Gendre à D’Estimauville

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 novembre 2022 Aucun commentaire

Jonathan Lavoie
Radio-Canada

Si vous circulez ne serait-ce qu’à l’occasion dans les arrondissements Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge et La Cité–Limoilou, fort est à parier que vous avez récemment eu à traverser un des chantiers préparatoires à l’arrivée du tramway à Québec. De Le Gendre à D’Estimauville, quatre secteurs bourdonnent de travailleurs de la construction.

L’animateur du Téléjournal Québec, Bruno Savard, a parcouru le tracé d’ouest en est en compagnie de deux responsables du bureau de projet. Voici ce qui se trame sur chacun des principaux chantiers, en surface et sous la chaussée.

Le Gendre

Le parcours débute dans le secteur Chaudière, là où les rames de tramway seront entreposées chaque nuit avant de reprendre du service en matinée. C’est à cet endroit que sera construit le centre d’entretien et d’exploitation, soit l’infrastructure la plus importante, selon Daniel Genest, directeur du bureau de projet.

Les habitués du Ikea ou du Décathlon, deux bannières phares récemment arrivées dans ce secteur à fort potentiel de développement, auront remarqué le va-et-vient incessant des camions-bennes. Il faut nettoyer le site et déboiser pour faire de la place au nouvel édifice dont la superficie équivaut à celle de six terrains de football.

(..)

Boulevard Laurier

Sur le boulevard Laurier, les automobilistes ne sont pas au bout de leurs peines. Il va y avoir des travaux sur le boulevard Laurier pour les prochains cinq ans, prévient le directeur du bureau de projet.

De nombreuses entraves sont déjà présentes, et ça ira en crescendo jusqu’à la phase d’essai du tramway prévue en 2027. Si on regarde sur l’ensemble du 19 km, un des endroits où on va transformer vraiment complètement la perspective, c’est sur le boulevard Laurier, souligne Daniel Genest, pour justifier l’ampleur des travaux.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Projet - Tramway, Transport.

Tramway: entraves sur René-Lévesque jusqu’en juin

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 novembre 2022 Aucun commentaire

Stéphanie Martin
Journal de Québec

La circulation sera modifiée à partir de cet automne et jusqu’au début de l’été prochain, dans le secteur du Grand Théâtre, en raison de travaux préparatoires pour le tramway.

La Ville de Québec a tenu une rencontre d’information virtuelle mercredi concernant la portion du projet de tramway qui concerne le quartier Saint-Jean-Baptiste, particulièrement l’entrée du tunnel, sur le boulevard René-Lévesque, près du Grand Théâtre.

Il a surtout été question des travaux préparatoires liés à cette section du projet. Dans le but de faciliter le chantier du tramway, qui s’amorcera en 2023, la Ville doit d’abord déplacer les réseaux de télécommunication qui sont en souterrain. Pour ce faire, elle réalisera un chantier en plusieurs phases qui touchera le boulevard René-Lévesque, Jacques-Parizeau, de l’Amérique-Française, Turnbull et Crémazie.

Pendant celui-ci, selon le déroulement de la séquence de travaux, la circulation sera entravée, détournée sur d’autres artères ou encore interdite sur certaines portions de rue. La Ville s’assurera cependant de maintenir en tout temps au moins une voie de circulation dans chaque direction sur l’artère principale, le boulevard René-Lévesque, a indiqué le bureau de projet.

Circulation de transit

On portera une attention particulière aux accès piétonniers et aux voies cyclables. Un citoyen s’est inquiété de la possibilité que ces entraves incitent les automobilistes à transiter par les rues résidentielles. Le directeur du bureau des transports, Marc Des Rivières, estime que cette possibilité est mince.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Projet - Tramway, Transport en commun.

Foresterie urbaine et tramway : près de 400 arbres déjà plantés à l’Université Laval

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 novembre 2022 Aucun commentaire

Le boulevard Rene Levesque possede de grands arbres qui pourrait disparaitre avec le Tramway de Quebec. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.

Québec, le 2 novembre 2022 – La Ville de Québec et l’Université Laval présentent aujourd’hui les fruits de la première phase de plantation de près de 400 arbres effectuée en amont de l’insertion du tramway sur le campus. Une amorce concluante qui jette les bases des efforts de verdissement de la cité universitaire et du quartier.

« Il s’agit d’une première étape dans les objectifs de verdissement que la ville s’est fixée. C’est près de 400 arbres qui viendront enrichir la diversité forestière du campus et qui permettront à l’ensemble des citoyennes et des citoyens de profiter d’une meilleure qualité de vie, indique Mme Maude Mercier Larouche, membre du comité exécutif et élue responsable des relations avec les citoyens dans le dossier du tramway. Plus d’arbres sur le campus, c’est aussi plus d’arbres en ville. Nous pouvons être fiers de ces premiers résultats et de pouvoir compter sur l’expertise de l’Université Laval! »

Plus d’arbres sur le campus universitaire

La plantation de 394 nouveaux arbres sur le campus au cours des dernières semaines n’est que le début. À terme, une plantation de 1 200 arbres d’alignement sera effectuée par la Ville sur le campus de l’université afin de remplacer les 330 qui devront être abattus. Ces efforts de plantation contribueront à faire croître l’indice de canopée sur le campus de l’Université Laval de même qu’à l’atteinte du ratio municipal de 20 arbres plantés pour chaque arbre abattu dans le quartier qui englobe le campus.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Conférences / évènements, Environnement, Projet - Tramway, Qualité et milieu de vie.

Plus de 185 200 trajets pour les adeptes d’àVélo

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 novembre 2022 Aucun commentaire

Québec, le 2 novembre 2022 – Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) est heureux de présenter le bilan de la deuxième saison de son service de vélopartage à assistance électrique àVélo, qui a pris fin le 31 octobre. Au total, ce sont plus de 13 800 clients qui ont réalisé au-delà de 185 200 déplacements. Rappelons que 40 stations et 400 vélos étaient disponibles pour cette deuxième saison.

Durant la saison, près de 84 % des déplacements ont été effectués par des abonnés mensuels ou annuels, qui ont utilisé le service en moyenne deux fois par semaine. De plus, 68 % des clients occasionnels ont fait plus d’un trajet unique. C’est en juillet que le service a été le plus populaire, notamment avec les déplacements liés au Festival d’été de Québec (FEQ).

C’est la station située au coin de la 3e Avenue et de la 7e Rue dans le secteur de Limoilou qui a généré le plus grand achalandage, suivie de la station Place Jacques-Cartier et de celle située près de l’avenue Cartier. En 2023, 30 nouvelles stations seront déployées. L’emplacement précis de ces stations sera dévoilé ultérieurement.

àVélo

Le communiqué

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Vélo.

Projet SWL: Acero et Hochelaga construction s’unissent à Pomerleau

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 novembre 2022 12 commentaires

Québec, le mercredi 2 novembre 2022 – Le SWL, projet immobilier d’envergure sur le boulevard Laurier annoncé en juin dernier, pourra compter sur l’expertise de Pomerleau pour la construction de sa tour de 23 étages. Dès le début des travaux, les professionnels de Pomerleau s’affaireront à monter ce projet d’envergure et de grande qualité en consortium avec Hochelaga construction. Déjà qualifiée de plus haute tour exclusivement résidentielle à Québec, le SWL représente un investissement de 90 M$ pour environ 145 unités haut de gamme.

PARTENARIAT AVEC POMERLEAU : GAGE DE QUALITÉ ET DE CONFIANCE

Acero groupe Immobilier, promoteur du SWL, s’associe avec enthousiasme à Pomerleau. Chef de file de l’industrie de la construction au Canada, Pomerleau est un partenaire de premier choix qui possède une capacité démontrée et éprouvée depuis plus de 60 ans, à développer des projets de première qualité, sans compromis. L’expertise de Pomerleau permettra au SWL d’atteindre un niveau d’excellence digne des projets signature les plus en vue du paysage immobilier québécois et canadien.

Cette nouvelle association s’inscrit dans une logique, pour Acero, de tirer parti des meilleures pratiques d’excellence de l’industrie afin de créer un lieu d’exception sur le boulevard Laurier. Avec ce partenariat, Pomerleau affirme sa position de constructeur de premier plan dans le domaine résidentiel et poursuit son objectif de prendre part aux projets les plus distinctifs et ambitieux au pays. Cette alliance forte permet d’avancer avec confiance vers la livraison, prévue en 2025, du SWL. Celui-ci répondra aux plus hauts standards de confort et de qualité.

LE SWL

Reprenant les initiales de Sir Wilfrid Laurier, le SWL se démarquera par son aspect très élancé de type « pencil tower » digne des grandes métropoles, en plus d’offrir des espaces de vie incomparables. Situé dans un emplacement de choix, dans le très convoité secteur de Sainte-Foy, à l’intersection de l’avenue de Germain-des-Prés et du boulevard Laurier, le SWL promet toutes les commodités permettant d’assurer un milieu de vie d’exception pour ses habitants! Avec sa conception architecturale développée en hauteur et une très grande fenestration sur les façades de l’immeuble, celui-ci déploiera environ 145 unités haut de gamme dans une construction à la fine pointe, où seront rassemblés sous le même toit des espaces de vie distingués et une vaste aire de stationnement intérieure composée de 225 espaces.

Les plans ainsi que les rendus 3D seront bientôt dévoilés pour une mise en marché ouverte au public le 9 novembre 2022. Il faut rester à l’affût sur le site Web du SWL !

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Condo, Logement locatif ou social, Projet - SWL.