Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Des billets verts pour des ruelles vertes

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 février 2018 Aucun commentaire

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil

Riverains des ruelles de Limoilou, Lairet et Vanier, vous pourriez recevoir un coup de pouce… et des billets verts! Nature Québec relance son programme d’embellissement estival. La saison des candidatures est imminente.

L’expérience a fait couler sa part d’encre l’an dernier, à sa première édition. Nous nous souviendrons que quatre projets soumis par des citoyens avaient été retenus. Les groupes avaient reçu un accompagnement pour décider du plan de match spécifique à chaque ruelle, amasser des fonds, obtenir des commandites pour les planches, les fleurs et les arbres.

Et puis? En fin de saison, les participants avaient présenté les fruits de leurs corvées de nettoyage et d’enjolivement. Des réalisations simples : bacs de plantation pour bloquer les autos; bancs pour discuter; jeux pour enfants dessinés sur le bitume; jardins collectifs…

«Le projet À vos ruelles vertes!, c’est vraiment la volonté de susciter l’action par les citoyens, dans un milieu privé, pour créer des îlots de fraîcheur et aménager comme une cour intérieure, comme un lieu socialisant, comme une aire de jeu pour les enfants, comme un espace plus sécuritaire, comme une aire de repos paisible, comme un îlot de verdure», note Cyril Frazao, coordonnateur du programme Milieux de Vie en Santé chez Nature Québec. Tentés? La première étape est de vous regrouper avec vos voisins de la ruelle. Pour favoriser la réussite, la pérennisation, Nature Québec demande que la moitié des riverains mettent la main à la pâte. «Plus les propriétaires/locataires sont réunis autour de ce projet et y adhèrent, plus la faisabilité du projet tend vers un succès.» (…)

Les inscriptions débuteront jeudi et se termineront le 3 mars. Sur Facebook ou à ruelles vertes.

N’oubliez pas qu’un autre programme d’aide — «Revitalisation des ruelles de l’arrondissement de La Cité-Limoilou» est disponible pour les citoyens qui voudraient bâtir un projet de réaménagement de plus grande envergure. Ici, les sommes en jeu sont nettement plus importantes, car il faut impérativement inclure dans le chantier la gestion de l’eau de ruissellement par un drainage en sous-sol. La subvention peut atteindre 75 % du coût des travaux.

Pour celui-ci, il faut contacter la Ville qui référera ensuite votre candidature à Nature Québec, organisme mandaté pour accompagner les propriétaires.

La suite

Voir aussi : Message d'intérêt public.

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *