Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Projet d’implantation d’un nouveau lien entre Québec et Lévis – Démarrage de l’étude d’opportunité du troisième lien

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 mai 2018 21 commentaires

Québec, le 14 mai 2018 Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports a conclu une entente avec le prestataire de services pour réaliser l’étude d’opportunité dans le cadre du projet de troisième lien. La rencontre de démarrage avec les différents intervenants et partenaires, dont le prestataire de services, se tiendra le 15 mai.

Le prestataire de services a comme mandat de déterminer les besoins en matière de déplacement ainsi que les meilleures interventions qui pourront être réalisées afin d’améliorer la fluidité des déplacements interrives sur le territoire de la grande région métropolitaine de Québec. La solution globale pourrait inclure une combinaison de solutions permettant d’améliorer les déplacements à court, à moyen et à long termes entre les deux rives, dont l’implantation d’un nouveau lien.

Rappelons que l’appel d’offres public pour l’élaboration de l’étude d’opportunité a été publié le 5 décembre 2017. Le prestataire de services a été retenu par un comité de sélection en raison de la qualité de son offre. Au cours des dernières semaines, selon les règles gouvernementales en vigueur, le Ministère a négocié une entente sur la valeur du mandat.

Le mandat du bureau de projet sur le troisième lien est de réaliser et d’assurer le suivi des études nécessaires à l’implantation d’un nouveau lien entre les villes de Québec et de Lévis ainsi qu’à l’optimisation des liens actuels. L’équipe du bureau de projet travaillera en étroite collaboration avec plusieurs experts et partenaires, en tenant compte de l’ensemble des enjeux (techniques, socio-politiques, environnementaux, financiers, etc.). À noter qu’une centaine de spécialistes et de représentants des partenaires participent au projet.

Faits saillants

Le prestataire de services sélectionné est le Groupement mobilité inter-rives, composé des firmes Stantec, Tetra Tech et Hatch.

Le projet du troisième lien a pour objectif d’optimiser les déplacements entre les deux rives afin de réduire la congestion aux périodes de pointe en optimisant le transport des marchandises et en favorisant l’utilisation du transport collectif.

Échéancier

Été 2018 – Faits saillants de l’étude des besoins
Fin 2018 – Résultats de l’étude des besoins
Été 2020 – Résultats de l’étude des solutions
Fin 2020 – Dépôt du dossier d’opportunité en vue d’une décision gouvernementale

Le communiqué

Le bureau de projet sur le 3e lien

Pour joindre l’équipe du bureau de projet : nouveaulienqclevis@transports.gouv.qc.ca

Voir aussi : Message d'intérêt public, Transport.


21 commentaires

  1. Jeff M

    19 mai 2018 à 16 h 00

     ou annuler
  2. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    20 mai 2018 à 10 h 49

    280 pour le non et 32000 pour le oui… est-ce cela qu’on appelle un consensus?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      20 mai 2018 à 11 h 15

      Peut-on connaître la marge d’erreur pour votre consensus?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • jeand Utilisateur de Québec Urbain

        20 mai 2018 à 18 h 29

        Pas mal aucune, les sondages sont unanimes pas mal.

        La population sait bien que le vieux pont en a plus de fait qu’à faire et le moindre accident sur un des deux bloque la ville.

        Le pont à l’est va se faire, j’espère qu’ils vont y mettre en TEC arrimé au tramway de Québec dès le départ

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPD

        20 mai 2018 à 18 h 48

        Je suis obligé d’être en accord avec l’opinion selon laquelle le pont de Québec est à la croisée des chemins. Il a 101 ans et il a été mal entretenu par son propriétaire. C’est ça qui est ça…

        En plus c’est un pont ferroviaire essentiel. Je doute qu’on puisse faire passer des trains dans les airs une fois ce pont inutilisable.

        Je suis un peu tanné qu’on parle de 3e lien. On devrait parler davantage du remplacement du pont de Québec. Le débat serait bien moins idéologique si nous pensions ainsi.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        20 mai 2018 à 21 h 44

        @ PPD

        Je tenais juste à souligner que la journée qu’on l’on accordera la crédibilité de dicter les consensus à FaceDeBouc nous serons dans le gros trouble comme au sud de la frontière. Le consensus des médias sociaux non merci!

        Internet a apporté des choses merveilleuses, par contre pour les médias sociaux qui ne font que nous renforcer dans nos préjugés et nous permettent de faire ce que l’on n’oserait pas faire dans la vie non virtuelle on repassera.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • jeand Utilisateur de Québec Urbain

        21 mai 2018 à 09 h 21

        Je ne faisais que constater l’écart d’appui citoyen au projet.Le consensus est rendu politique puisque les 2 partis ayant des chances d’être élu sont pour.
        Régis aussi si ce n’était de sa frustration d’avoir vu son SRB (heureusement) torpillé par Lehouillier

        Pour ce qui est des médias sociaux,habituez-vous, on est en 2018

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  3. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    21 mai 2018 à 17 h 44

    Tout à fait d’accord avec PPD ci-haut. Le 3e lien devrait être rebaptisé «Projet de remplacement du pont de Québec et d’amélioration du transport en commun interrives dans le secteur est».

    La région de Québec doit se préparer à ce scénario dès maintenant. Pour sa part, le pont de Québec devra être transformé en grosse piste cyclable ou en parc de type High Line d’ici 20 ans, car l’usage intensif finira par affaiblir irrémédiablement sa structure.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Che

      22 mai 2018 à 17 h 43

      D’accord aussi. Je ne l’était pas avant, mais je crois que ce projet va être nécessaire à moyen terme.

      Tant qu’il y a une place pour les TEC.

      Et il sera probablement à péage, comme la plupart des ponts majeurs depuis plusieurs années (pont de la 25, Champlain, etc).

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. Jeff M

    21 mai 2018 à 18 h 47

    Tout les efforts qu’on met à vouloir un 3e lien devrait plutôt se diriger à régler l’entretien du Pont de Québec d’abord. Ce serait faire les choses à l’endroit. Il n’est pas encore trop tard.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. michel desjardins

    22 mai 2018 à 18 h 22

    Je n’arrive pas à me faire une idée sur un 3e lien à l’est. S’il y a un 3e lien à l’est, est-ce à dire qu’il n’y aura jamais de promenade Samuel de-Champlain entre Maizerets et la chute Montmorency? S’il n’y a pas de 3e lien à l’est, les dernières terres agricoles à Beauport vont-elles être prises d’assaut par les promoteurs immobiliers?
    Il y a les réserves d’eau potable à protéger comme le lac Saint-Charles qui nous font dire qu’il faut ralentir le rythme de croissance dans la couronne nord. Les familles avec de jeunes enfants qu’on veut attirer dans la région et qui veulent vivre dans de l’unifamiliale avec terrain, elles vont s’installer où?
    Maintenant, si le 3e lien est construit à l’Ouest, le bordel risque d’être, dans pas longtemps, pire que présentement sur les ponts aux heures de pointe et sur Laurier à Sainte-Foy avec la venue prochaine du Phare.
    Bref, en considérant l’ensemble des enjeux, quelle serait la moins pire des décisions qu’on pourrait prendre ? À moins de tout faire pour ne pas avoir de croissance démographique à long terme… Ce dont je doute.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      22 mai 2018 à 21 h 01

      Pour répondre à ta question, pourquoi pas au centre dans l’axe Taniata, Robert Bourassa?

      La circulation provenant de l’est s’engouffrerait sur ce pont alors que ceux de l’ouest sur les ponts existants. Ce serait moins long pour les gens de l’est à se rendre autant sur la colline parlementaire qu’au centre de Ste Foy que dans les quartier Lebourgneuf soit les trois centres de Québec.

      En plus, on évite l’étalement urbain parce construit au centre de l’agglomération. Une situation gagnante gagnante quoi.

      Le seul Hic, c’est que ça ne devient pas le moteur de développement économique tant souhaité pour l’est du territoire que ce soit le territoire immédiat que l’est du Québec en général.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Charles

      24 mai 2018 à 15 h 52

      Le 3e lien pourrait tout simplement être un lien de transport en commun sous-fluvial qui relierait le centre-ville de Québec à celui de Lévis.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  6. Jeff M

    22 mai 2018 à 18 h 26

    Le CN ne refusera pas si les pouvoirs publiques offrent de délier les cordons de la bourse pour une restauration intégrale. Le CN ne veut juste pas faire la grosse dépense. Ils ont reproché au ministère des transport d’être responsable de la forte détérioration du pont avec les sels de déglaçage qui s’éparpillait n’importe comme avant.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Carl

    23 mai 2018 à 12 h 33

    Je comprendrai jamais pourquoi le monde de Québec tient autant à payer un tunnel de plusieurs milliards à Lévis.

    Eh boy…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • jeand Utilisateur de Québec Urbain

      23 mai 2018 à 13 h 36

      1) Le tunnel n’est qu’une des options
      2) Parce que Lévis fait parti de l’économie de Québec
      3) Les ponts actuels sont à +-20 km de Lévis et +-10 km du centre-ville de Québec
      4) Depuis 1970 la ville a passablement grossie
      5) Les ponts actuels sont saturés dont un qui en a plus de fait qu’il en reste à faire pour ne pas dire en fin de vie
      6) Montréal: Plusieurs projets de plusieurs milliards en route (Turcot,Métropolitain,Champlain,REM, 2 lignes de métro en projet et un allongement d’une autre) Des fois ça peut être le tour de Québec
      7) Voie de contournement pour le trafic lourd
      8) Arrimage de TEC de Lévis au Tram de Québec sans faire un détour de 30-40 KM

      Et j’en passe

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Jeff M

        24 mai 2018 à 19 h 15

        Aucun de ces point n’est une vraie raison de faire ce lien. En fait, c’est tout un modèle de développement du XXe siècle qui est en question et dont on démontre de plus en plus l’inefficacité. Un réseau autoroutier de forte capacité en zone urbaine divise les gens dans plus de véhicule et accroît les distances à parcourir. Ça n’a rien à voir avec l’augmentation de la population, on produit du trafic parce qu’on organise la ville pour qu’il y en ait plus. Et le 3e lien n’est pas une autoroute comme les autres. C’est une autoroute qui reviens 10 fois plus cher le km. Pour quelque chose qui n’est pas efficace, c’est de la folie.
        3e lien veut dire autant de congestion quelques années plus tard.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *