Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


La location chauffe la copropriété

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 juin 2018 1 commentaire

Simon Diotte
Les Affaires

Dans les prochaines années, la propriété affrontera un vent de face à cause de la remontée déjà entamée des taux d’intérêt, le resserrement des règles hypothécaires et la concurrence, de plus en plus vive, du locatif neuf, en pleine révolution. Dans ce marché en mutation, vaut-il mieux acheter ou louer ?

(…)

Dans la région de ­Québec, cette tendance est plus forte encore. On y a construit deux fois plus de logements locatifs (2 590, excluant les ­RPA), que de condos (1 195), indique la ­SCHL. « À l’échelle de la province, les promoteurs qui veulent développer leur terrain n’ont pas le choix de se tourner vers le segment locatif », constate ­Vincent ­Shirley, directeur développement immobilier au ­Groupe ­Altus, une ­firme-conseil.

(…)

Oubliez les tours à l’apparence soviétique et à l’insonorisation déficiente, les nouveaux complexes « À louer » sont des ­copier-coller de la formule condo. Même finition, même emplacement de choix et même commodités, du ­toit-terrasse au gym en passant par les espaces de socialisation. L’unique différence, selon les consultants en immobilier : les locataires préfèrent des logements de plus petits gabarits. « C’est une tendance qui ne fait que commencer », affirme ­Pierre ­Moffet, promoteur de ­Quartier ­QB et ­de ­La ­Suite, deux immenses complexes locatifs dans l’arrondissement ­Sainte-Foy—­Sillery-Cap-Rouge, à ­Québec.

(…)

À l’échelle de la province, l’appétit pour le condo a généré une hausse du prix médian de 3 % sur le marché de la revente en 2017, à même hauteur que les unifamiliales et les plex. La ­Fédération des chambres immobilières du ­Québec prévoit une hausse de prix de même ampleur en 2018. Il existe cependant des disparités régionales. Une baisse de prix de 1 % a été enregistrée dans la région de ­Québec, où le marché de l’emploi et le solde migratoire sont plus faibles que dans la métropole. La chute, qui dure depuis quelques années, devrait s’arrêter en 2018, avec une stabilisation des prix.

La suite

Voir aussi : Condo.


Un commentaire

  1. urbanoïd

    1er juillet 2018 à 12 h 51

    Intéressant.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *