Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Pas d’affaires en or grâce au 3e lien, prévient un économiste

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 décembre 2018 24 commentaires

Louise Boisvert
Radio-Canada

Le troisième lien ne remplira pas toutes les promesses de développement économique que formulent ses promoteurs, prévient un professeur de l’Université Laval.

Il y aura un « déplacement de l’activité économique, mais pas de création nette à l’échelle de la région métropolitaine », a soutenu l’économiste Jean Dubé lors d’une conférence présentée mardi devant l’Association des économistes québécois

Pour le professeur à l’Université Laval, il ne fait aucun doute que l’argument économique défendu par le maire de Lévis exige quelques nuances. Il est vrai que Lévis va profiter de la construction d’un nouveau pont, mais probablement au détriment d’autres villes de la Rive-Sud.

« De manière rationnelle, un troisième lien ne peut pas être la manne fabuleuse qu’on peut le croire. » (Jean Dubé, professeur en développement régional, Université Laval)

Des municipalités se retrouveront avec des installations vides et des revenus en moins, souligne le professeur Dubé

L’économiste estime aussi que l’activité économique de la grande région de Québec va se maintenir, peu importe la construction ou non du troisième lien.

Quand une entreprise prend une décision de localisation, elle se pose la question : « Est-ce que je vais dans la région métropolitaine de Québec? » Pas est-ce que je vais à Québec ou à Lévis? » Jean Dubé, professeur en développement régional, Université Laval

Il n’existe pas d’études sur les coûts de la congestion dans la grande région de Québec. Difficile d’établir avec certitude si le troisième lien pourrait améliorer la productivité.

Amplifier le problème

Il existe plusieurs exemples en Amérique du Nord qui démontrent que l’ajout de nouvelles voies ne règle pas le problème de congestion.

Jean Dubé cite le Katy Freeway, à Houston, une autoroute de 26 voies inaugurée en 2008. Il n’aura fallu quelques années avant que les automobilistes renouent avec les bouchons de circulation.

Plus près de nous, l’autoroute 30 dans la région de Montréal, ouverte à la circulation en 2012, devait permettre aux automobilistes de contourner l’île. Trois ans plus tard, la congestion fait partie du quotidien des automobilistes. Les résidents de l’agglomération montréalaise perdent 50 heures par année dans la congestion.

« Québec sera l’exception à la règle, peut-être », laisse tomber le professeur sur un ton sceptique.

Jean Dubé se demande si le troisième lien est la solution pour régler les problèmes de circulation.

« On envisage une solution permanente pour de la congestion qui survient aux heures de pointe essentiellement », affirme-t-il.

Il rejette du revers de la main l’idée selon laquelle l’infrastructure permettrait de détourner le trafic des poids lourds.

« Ce ne sont pas eux qui causent la congestion. Leurs déplacements tiennent déjà compte des heures de pointe. »

Et c’est sans compter tous les autres enjeux tels que la pollution, l’émission de gaz à effet de serre ou encore l’étalement urbain qui ne sont pas pris en compte dans les coûts liés à la construction du troisième lien.

La suite

Voir aussi : Projet - Troisième lien.


24 commentaires

  1. PPDaoust

    16 décembre 2018 à 01 h 28

    Une tuile sur la tête de Bonnardel, ce pauvre tâcheron. Pauvre CAQ aussi, pognée avec cette minable promesse, une fraude électorale selon moi.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Luc

    16 décembre 2018 à 09 h 25

    C’est drole que ce sont juste les anti qui se prononcent.

    Vous avez pas idée comment j’ai hâte que ce projet se réalise peu importe sa localisation.

    Pi j’ai hâte aux embouteillages, je suis aussi tellement content de la polution que ca va occasionner. Pi j’espèere que ca va nuire au pas possible à l’économie de Québec. Je suis pas mal certain qu’on va avoir aussi une épidémie de sauterelle à cause de ça. C’est une vraie plaie.

    Non mais….. on vas tu enfin accepter que ce projet va se faire pour le meilleur et pour le pire? Le débat a été fait, le gouvernement a été élu pour le réaliser… Battez vous pour autre chose.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      16 décembre 2018 à 10 h 15

      « Le débat a été fait, le gouvernement a été élu pour le réaliser… Battez vous pour autre chose. »

      POTUS # 45 a été élu, en poussant cette logique tous les pays qui sont agressés par lui devraient se taire et se pencher par avant question de mieux subir vous savez quoi?

      Allez vivre dans un pays qui subit la dictature tant qu’à y être car là-bas les antis se taisent de façon permanente en étant assassinés.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • jeand Utilisateur de Québec Urbain

        16 décembre 2018 à 11 h 58

        Qui a été agressé par le grand orange? Il applique un protectionnisme économique avec comme but de diminuer l’immense déficit commercial aux USA. Mais il a pas agressé personne. Vous allez me dire les immigrants ILLÉGAUX… Le mot clé est ILLÉGAUX, il les agresse pas, il les empêche de rentrer illégalement! On est loin du sujet par contre

        Et le troisième lien les libéraux étaient pour ainsi que le PQ donc on parle de 85% des élus qui étaient pour en gros.

        Il y a vraiment une enflure verbale inquiétante des opposants:dictature, assassinats,minable,fraude.

        En démocratie, la population a le dernier mot en principe, la dictature des idées de l’extrême gauche on voit ce que ça donne en France!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        16 décembre 2018 à 12 h 54

        « En démocratie, la population a le dernier mot en principe, la dictature des idées de l’extrême gauche on voit ce que ça donne en France! »

        Je présume qu’il s’agit des gilets jaunes? Ce n’est que l’extrême gauche qui manifeste?

        Suite à l’annonce de Macron qu’il y aurait des débats dont l’un de sujet abordé serait l’immigration il y a eu un tollé de protestation des mouvements de gauche.

        « Premier syndicat français, la CFDT a dénoncé, par la voix de son dirigeant Laurent Berger, le choix de débattre de l’immigration comme « incompréhensible et dangereux, alors que l’enjeu est clairement la justice sociale ». Des craintes auxquelles se sont associés publiquement plusieurs députés de la majorité, comme Aurélien Taché ou Matthieu Orphelin.

        La décision d’Emmanuel Macron d’inclure l’immigration et l’identité dans le débat avait d’autant plus surpris que le chef de l’Etat lui-même avait par le passé semblé l’exclure. « Le débat sur l’identité est un débat circulaire qui ne mène nulle part quand ce débat se replie sur soi (…) Nous ne pouvons régler ce problème qu’en essayant de le dépasser », disait-il ainsi lors d’un échange avec des étudiants à Francfort en octobre 2017. » [HUFFPOST]

        Au téléjournal des chaînes françaises on pouvait entendre des gilets jaunes dire qu’ils étaient contre l’immigration et qu’il fallait taxer encore plus pour accueillir les immigrants.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • PPDaoust

      16 décembre 2018 à 13 h 16

      Luc, la CAQ est bien contente que vous faisiez partie de leur marchandise électorale.

      Penser que le projet va se faire sans avoir de financement fédéral, sans études prouvant l’utilité de l’ouvrage et d’autres qui s’accumulent prouvant sa nuisance, ça ressemble à du mysticisme.

      Mais puisque vous semblez certain d’avoir gagné la partie, c’est à mon tour de vous dire qu’il est temps pour vous de tomber dans un autre piège à c..

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Antoine

      16 décembre 2018 à 17 h 15

      Y a aucun débat de fait, aucune étude non plus en passant, aucune étude positive non plus, et aucun spécialiste qui a dit que c’était un excellent projet.

      Nouveau pont =
      – développement de la banlieue est de Lévis et St-Romuald,
      – congestion à venir en entrant à Québec encore plus car aucun transport réel
      – étalement urbain
      – augmentation des distances parcourues pour se rendre au travail
      – augmentation de la pollution
      – retour de la congestion dans un délai rapide de quelques années.

      Mais ca, ce sont les spécialistes qui disent cela, pas les radios poubelles et les politiciens qui vont tout dire ce que la population pensent savoir pour gagner leurs votes.

      Cela me rappelle il y a une dizaine d’année, l’histoire d’un amphithéâtre portée par les mêmes radios poubelles, avec d’autres politiciens qui voulaient des votes.

      Vous voulez mettre Québec sur la carte, vous voulez développer Québec, alors innovons, soyons une ville d’avenir et non qui utilise des stratégies des années 70. Mais cela veut dire un vrai réseau de transport structurant voir innovant, une révision de nos manières de voir la ville, cesser de croire des gérants d’estrades. Mais bon c’est mon utopie.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Antoine

        16 décembre 2018 à 17 h 19

        J’oubliais, nos chers gérants d’estrades de Québec, grands spécialistes de tout, sont les mêmes qui disent haut et fort sur les ondes que le réchauffement climatique est une invention, que ce n’est pas vrai que ce sont nos habitudes qui impactent l’environnement… vous savez ces grands spécialistes.

        On sera jugé séverement par les générations à venir.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  3. franks Utilisateur de Québec Urbain

    16 décembre 2018 à 11 h 14

    Insider,

    Qu’on soit d’accord ou non avec le projet, la CAQ a été élue majoritaire dans la Province. Le parti a fait des propositions pendant la dernière campagne électorale et les gens de la Capitale ont voté majoritairement pour eux en toute connaissance de cause.

    Maintenant qu’ils sont au pouvoir, ils appliquent leur programme.

    Êtes-vous un démocrate ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Insider

    16 décembre 2018 à 12 h 35

    « Le débat a été fait, le gouvernement a été élu pour le réaliser… Battez vous pour autre chose. »

    Tenir ce genre de propos c’est mettre le pied sur un terrain glissant c.-à-d. la censure.

    Mon point est que même si la CAQ a gagné les élections ça ne signifie pas que ceux qui s’opposent sont forcés de se taire. Être démocrate ce n’est surtout pas faire taire les opposants par ce qu’on en a marre de les entendre ou que ça nous déplaît profondément.

    Quand à l’agent orange qui n’agresse personne faites moi rire.

    À part ces petits copains despotes et dictateurs à peu près tous les chefs d’états ont des griefs contre lui pour sa conduite. Prétendre que le Canada est une menace pour la sécurité pour prendre des mesures à l’encontre de notre économie c’est de l’agression. Point à la ligne!

    Bref quand la population peut élire ce genre de personnage ça justifie qu’il ne faut pas censurer les opposants et les médias. On se comprend?

    Legault a déjà fait la démonstration que dans certains dossiers il va préférer s’en tenir à son idéologie au lieu de consulter les experts.

    « On n’a pas besoin de faire beaucoup d’études là. Allez vous placer sous les ponts ou à l’entrée des ponts le matin ou en fin d’après-midi, et vous allez voir qu’il y a une nécessité » [François Legault]

    « La semaine dernière, François Legault a déclaré au journal Métro qu’il n’était « pas d’accord avec ces études » qui démontrent que davantage de routes ne règle rien à la congestion. » [Journal de Québec]

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      16 décembre 2018 à 12 h 42

      Oups, désolé mauvaise source pour la deuxième citation.

      C’est [La Presse] pas le JDQ.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • PPDaoust

      16 décembre 2018 à 13 h 01

      « Mon point est que même si la CAQ a gagné les élections ça ne signifie pas que ceux qui s’opposent sont forcés de se taire. Être démocrate ce n’est surtout pas faire taire les opposants par ce qu’on en a marre de les entendre ou que ça nous déplaît profondément. »

      Rien à ajouter, sauf que les cheerleaders pour semble avoir la même sensibilité démocratique que ceux pour le Phare. Encore une fois, des arguments d’une profonde légèreté.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  5. Insider

    16 décembre 2018 à 13 h 23

    Moi j’ajouterai que si je ne suis pas d’accord avec vous ou un(e) autre intervenant(e) et que ce que vous faites ou énoncer n’est pas interdit par la loi (par exemple contre les discours haineux) j’ai deux choix:

    1- Vous répondre avec des arguments.
    2- Allez me faire voir ailleurs si je n’ai pas la patience ou la volonté de vous répondre.

    Essayez de vous réduire au silence n’est qu’une option dans un régime dictatorial et dans l’esprit d’internet les forums publics devrait au contraire réprimer toute tentative de censure.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Luc

    16 décembre 2018 à 17 h 20

    Hi hi!! Je voulais partir un débat et j’ai bien réussi. En fait, je suis pour que tout le monde s’exprime c’est la base de la démorcratie. Il y a tellement d’articles sur ce sujet depuis un certain temps que ça me fait rire de faire pomper un peu les gens. Je constate à quel point ce sujet rend l’épiderme des personnes très sensible.

    Personnellement, je suis pour le troisième lien je ne m’en cacherai pas. Là ou je suis moins d’accord c’est la localisation choisie sans égard à des études sérieuses sur le lieu. En ce sens, j’appuyais fortement la démarche du parti lbéral quitte à ce que ca prenne 4 ans de plus pour qu’on ait le meilleur projet dans notre région. Voici donc ma position. J’ai toujours pensé que quand le politique s’en mêle, on est certain de se retrouver avec le scénario le moins rationnel. La preuve? le pont Pierre Laporte.

    Bons débats…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      16 décembre 2018 à 19 h 59

      Vous savez, je pense que vous comprenez mal la source de notre irritation.
      Ce n’est pas le sujet proprement dit. Ce qui m’irrite au plus haut point (Insider aussi je pense), c’est de voir des gens débarquer ici en disant n’importe-quoi, comme vous l’avez fait hier à 9 h 25, soit disant pour créer un débat. Chose faite mon Luc, mais encore une fois, il s’est dit pleins de niaiseries.
      Si c’est votre contribution à la vie démocratique, laissez-moi vous assurer que vous ratez la cible.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  7. Luc

    16 décembre 2018 à 21 h 22

    @PPDaoust

    Ne vous inquiétez pas M. Daoust. Je comprend très bien contrairement à ce que vous pouvez croire. Les arguments ont été entendus.

    À votre tour, que proposez vous de constructif qui amène des changements qui s’opèrent sur tous les plans au niveau mobilité? J’aimerais vous lire. Mais de grace, arrivez avec des idées novatrices, articulées et qui amèneraient des résultats concrets.

    J’ai proposé mon idée il y a de celà longtemps. J’attend la votre qui tarde à venir. C’est de cette façon que vous contribuerez au débat au lieu de vous opposer continuellement.

    Vous vous posiez la question pourquoi je commençais ce thread avec cynisme? posez vous la question. Je n’ai pas encore vu de propositions rationnelles qui sortent de l’ordinaire de la part des anti et qui tiennent compte de tout ce dont vous nous reprochez. Que du chialage.

    Et s’il vous plait, ne répondez pas à cette note si vous n’avez rien à proposer en revanche comme alternative.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      16 décembre 2018 à 21 h 27

      Je voudrais ajouter que si vous avez une bonne idée et que vous avez des convictions, faites un regroupement, une pétition ou autre qui permettrait de faire valoir ces idées. Si vous y croyez, aller les défendre. Ici ce n’est pas la bonne tribune. Vous aurez peu d’écoute.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • PPDaoust

      17 décembre 2018 à 09 h 55

      Désolé mais je vais devoir découper (respectueusement) votre post en morceaux… J’ai tenté de trouver de quoi de juste dans ce que vous dîtes mais je n’ai pas réussi…

      « À votre tour, que proposez vous de constructif qui amène des changements qui s’opèrent sur tous les plans au niveau mobilité? »

      Et pourtant, j’étais avec vous la semaine dernière à propos de votre tracé. Si un jour on devait en bâtir un nouveau lien, moi aussi il passerait par là.

      « C’est de cette façon que vous contribuerez au débat au lieu de vous opposer continuellement. »

      Pour les idées, je les ai amplement étalées. Des idées fuckés parfois (favoriser l’urbanité des centres de Lévis et Québec par un lien sous-fluvial, lien mécanique entre la gare du palais et l’Esplanade, changement de vocation du pont de Québec…). Vous tomberez en bas de votre chaise d’apprendre que je suis pour les travaux en cours sur Henri IV. Vous semblez être nouveau ici, donc peu au fait de ces opinions communiquées (quand le sujet s’y prête), depuis environ 2 ans et demi. Elles sont loin d’êtres toutes négatives.

      « Je n’ai pas encore vu de propositions rationnelles qui sortent de l’ordinaire de la part des anti et qui tiennent compte de tout ce dont vous nous reprochez. Que du chialage. »

      Ce dont je m’oppose, je répète (faudra que ça rentre un jour), ce n’est pas le 3e lien, c’est le leurre électoral qu’il est. Je chiale aussi sur la légèreté, voire la grossièreté des arguments proposés dans la sphère publique. Ça a beau vous agacer, mais il est de notre devoir de citoyen de dénoncer de telles impostures, particulièrement présentes à Québec.

      « faites un regroupement, une pétition ou autre qui permettrait de faire valoir ces idées. »

      Je participe comme il se doit à des tables rondes de Vivre en ville. Je suis un militant pro-vélo. Je roule et je marche pour me déplacer. Je m’exprime et je partage mes connaissances acquises au fil de mes lectures ici, sur une tribune réputée et lue par un tas de personnes curieuses. C’est bien mieux que partir une obscure pétition en ligne. Si vous en êtes fier, tant mieux.

      En terminant, vous avez osé écrire que les antis n’ont aucune propositions à faire…

      Ne les avez-vous jamais entendu parler de TEC, de covoiturage, d’une urbanisation plus intelligente (transport oriented development)? Ils l’ont fait allègrement. Mais peut-être qu’ils sont maintenant plus discrets, écoeurés de voir les pros-toute s’enfuir constamment du terrain de l’intelligence…

      Bon je m’arrête. Bonne journée.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  8. Undefined

    17 décembre 2018 à 10 h 42

     » Je n’ai pas encore vu de propositions rationnelles qui sortent de l’ordinaire de la part des anti et qui tiennent compte de tout ce dont vous nous reprochez. Que du chialage.  »

    Je présume que je fais parti du club de ceux qui ne font que chialer.

    Bon je vais débuter par une première suggestion. Québec devrait s’inspirer de la ville de Malmö.

    Le projet Cykelhuset/Oh Boy Hotel est particulièrement inspirant. On tient compte des transports actifs dès le départ dans la conception.

    Je vous suggère de lire l’article « How convenient is cycling in Malmö (Sweden)? » (en anglais)

    Voici deux passages intéressants de l’article:

     » Such big projects are impressive, but what really makes a city a cycling city is its attention to detail. The details in Malmö are all very well designed and executed. Level changes at intersections are always smooth. Underpasses are kept light and open and come with art on the walls. The most modern versions follow all the same design recommendations the Dutch also use: reclining walls and good visibility to the other side of the underpass to name a few.  »

     » The most recent underpasses in Malmö are built to very high design standards. Note that the buildings in this area of the city are not even finished yet. The cycling infrastructure was finished first, that is a very clear sign that cycling really matters in this city. Also note the smooth asphalt of the cycle way and the very clear distinction of the walkway even though there is no level change and kerb. « 

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      17 décembre 2018 à 11 h 34

      Je suis en train de lire le boucain. un beau cadeau de Noël à se faire, de même que « Pour des villes à échelle humaine » de Jan Gehl, dans la même veine. Préface écrite par Jean-Paul L’Allier, le dernier maire qui a mené la ville selon une vision urbanistique cohérente.

      À vous les pro-toutes qui veulent mieux combattre les chialeux, voire ces anti-démocrates, s’instruire est une belle façon de les lutter efficacement.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Undefined

        17 décembre 2018 à 11 h 55

        « un beau cadeau de Noël à se faire, de même que « Pour des villes à échelle humaine » de Jan Gehl »

        En effet, et je crois que nous sommes plusieurs intervenant ici sur QU à l’avoir lu.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Insider

      18 décembre 2018 à 06 h 32

      @Undefined

      Cher collègue ou client, ce n’est pas interdit de rêver toutefois mon petit doigt me dit de faire preuve de retenue côté enthousiasme. La mentalité des résidents de Malmö et de ceux de Québec sont à des années lumières de distance ( > 9,461e+12 km ). ;-)

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  9. laéR

    17 décembre 2018 à 12 h 52

    Je me lasse également de voir des gens qui prétendent que parce que 37% de la population a voté pour un parti, bien que nécessairement la majorité est d’accord avec TOUT ce que comporte le programme dudit parti.

    Que de malhonnêteté intellectuel.

    Corrigeons le tir:

    1- Le système électoral actuel n’est pas proportionnel. La CAQ n’a de majoritaire qu’un nombre d’élu sans égard au poids du nombre d’individu;

    2- Bien des gens ne savent pas et ne comprennent pas le programme des partis, moi le premier à ne pas tout connaître des programmes;

    3- La CAQ a surfé sur la volonté première de la population de se débarrasser des libéraux. N’ayez crainte que les gens de la Montérégie, plus nombreux que nous, n’en n’ont « rien à battre » du 3e lien.

    4- Selon les propos de Luc et autre penseur du même type, une personne qui ne croyaient plus les libéraux et les péquistes ne pouvaient pas voter pour la CAQ si il n’est pas pour le 3e lien. Ben voyons donc, c’est beau n’importe quoi. À part les gens de Lévis, c’était le moindre des soucis de bien des gens.

    Par ailleurs, le 3e lien n’est nul autre qu’une religion. Pour rependre les propos de David Lemelin dans le journal le Carrefour:

    « Quand la personne refuse les arguments dictés par la raison (lire ici la science), c’est donc qu’on a affaire à la religion : croire au lieu de voir. Avaler au lieu de vérifier. Prétendre au lieu de comprendre. »

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *