Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Élargissement d’une partie du boulevard Raymond

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 mars 2019 8 commentaires

Source: Jean-Luc Lavallée, Journal de Québec, le 2 mars 2019

La Ville de Québec planche sur un projet d’élargissement du boulevard Raymond dans l’arrondissement Beauport, entre la rue Jack-Monoloy et l’avenue Saint-Michel.
Ce court tronçon de deux voies (une dans chaque direction) est le seul à être aussi étroit dans le secteur puisque le boulevard Raymond passe de quatre à deux voies avant de revenir à trois ou quatre voies plus au nord.
« Le projet permettra d’améliorer la fluidité de la circulation, de prolonger une piste cyclable existante ainsi que d’accroître la sécurité des piétons. Il n’existe aucun échéancier précis pour le projet, car la Ville doit compléter l’acquisition de bandes de terrain », a fait savoir la porte-parole de la Ville de Québec, Julie Dubois, en réponse aux questions du Journal.
Le comité exécutif a entériné, il y a quelques jours, l’acquisition d’un duplex situé au 881-883, boulevard Raymond pour la somme de 206 500 $. L’immeuble risque d’être démoli pour la réalisation du projet d’élargissement, dont le coût n’a pas été rendu public à ce stade-ci.

l’article

La partie visée du boulevard sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Transport.


8 commentaires

  1. Nicolas Roberge Utilisateur de Québec Urbain

    2 mars 2019 à 22 h 35

    Finalement ! J’ai vécu 17 ans ce secteur et je n’ai jamais compris comment la ville de Beauport et plus tard celle de Québec ont toléré cette situation aussi longtemps. On parle que de 3 maisons qui sont dans l’axe du boulevard.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      3 mars 2019 à 07 h 08

      Pour avoir militer contre la circulation sur ce boulevard à l’époque du maire Langlois (Ville de Beauport) la défense était qu’ils attendaient la subvention pour prolonger et refaire Armand-Paris.

      On a dilapidé l’argent au sud pour la section Armand-Paris, et au nord pour ce qui est maintenant Lloyd-Welch. La circulation se ferait sur un boulevard où c’est commercial et industriel et au dessus de terrains pollués (ancien dépotoir) sans déranger les familles vivant sur Raymond.

      Quand les politiciens prétendent qu’ils défendent les familles de la classe moyenne c’est de la bull… Mon petit doigt me dit que les propriétaires de certains commerces ont toujours fait du lobby et des dons pour que la circulation automobile demeure sur Raymond.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        3 mars 2019 à 07 h 14

        Et les clowns de Québec 21 ne feront surtout pas l’effort de faire les recherches pour trouver l’information que je viens de donner et défendre les familles de leur district au Conseil de Ville. CM’est moins sexy que de chier sur le projet de réseau structurant. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • laéR

        4 mars 2019 à 13 h 02

        Je ne sais pas ce que vous avez mangé pour déjeuner, car habituellement votre niveau d’émotion n’est jamais aussi élevé, mais ça résume très bien la situation et je suis bien d’accord avec vous pour le volet clownesque de Québec 21.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. Insider

    5 mars 2019 à 04 h 53

    « Je ne sais pas ce que vous avez mangé pour déjeuner, car habituellement votre niveau d’émotion n’est jamais aussi élevé »

    Au risque de vous décevoir, ce n’est pas mon déjeuner qui est en cause, mais un inconfort remontant à une expérience de mon passé. Et oui a une époque j’ai vécu en banlieue. J’ai vu le maire Langlois rencontrer les résidents et propriétaires en sur place, c.-à-d. en bordure du boulevard Raymond. Il y a eu un énorme malaise quand le maire a menti en affirmant que si le prolongement d’Armand-Paris ne se faisait pas c’était à cause du gouvernement provincial qui refusait les subventions.

    L’avenir a démontré qu’après avoir obtenu la subvention c’est seulement la partie nord qui s’est fait. Nous savions à l’époque que deux hommes d’affaires ne souhaitaient pas que la circulation soit détournée vers Armand-Paris.

    Si ça se passait en 2019, nous aurions Facebook Live pour diffuser le mensonge en direct et le maire Langlois devrait vire avec son passé qui vient le hanter.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Insider

    5 mars 2019 à 05 h 11

    Autre point.

    Élargir simplement pour servir l’auto-solo n’a pas le même impact que d’élargir par exemple Seigneuriale avec l’idée d’y implanter un parcours Métrobus dans le futur. Ne serait que pour la valeur de vente pour les propriétaires et les revenus de taxes pour la Ville.

    Je n’ai aucun espoir de voir l’opposition au conseil de Ville apporter ce genre de nuances et débats plus constructifs pour l’avenir de la Québec.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Che

      5 mars 2019 à 06 h 33

      Jusqu’à St-Michel ? Qu’est-ce qui va arriver au coin de Louis XIV, où le boulevard resterait à une voie ?

      Le boul. Raymond (que j’emprunte à chaque jour) est un exemple désastreux de mauvaise planification et de manque de vision. Vitesses trop élevées, manque de trottoirs, courbes dangereuses, élargissements et rétrécissements constants, manque de voies pour virage à gauche, feux de circulation non synchronisés et aucune considération pour les piétons et vélos.

      J’espère au moins que la ville va tenter d’améliorer la convivialité de ce boulevard au lieu de juste ajouter des voies.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *