Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Réseau structurant : Lancement des appels d’offres pour le réaménagement du boulevard Hochelaga

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 mars 2019 11 commentaires

Québec, le 26 mars 2019 – La Ville de Québec lancera demain les appels d’offres pour des services professionnels (plans et devis) dans le but de réaliser le projet de réaménagement du boulevard Hochelaga. L’estimation des coûts du projet est de 65 M$.

« Les travaux de construction du Réseau structurant de transport en commun doivent débuter en 2021. Avant le début de ces travaux, la Ville de Québec entreprend dès maintenant la mise en place des mesures pour faciliter la mobilité et la fluidité, a mentionné M. Rémy Normand, vice-président du comité exécutif. La première étape d’importance est l’ajout de deux voies réservées au transport en commun sur le boulevard Hochelaga. »

Les travaux de réaménagement du boulevard Hochelaga consistent à :

Augmenter la capacité du boulevard Hochelaga de 4 à 6 voies;
Réaliser le réaménagement à l’intérieur d’une nouvelle emprise élargie, entre l’autoroute Robert-Bourassa et l’avenue De Rochebelle;
Refaire les infrastructures souterraines (aqueduc et égouts utilités publiques) et de surface ainsi que le réaménagement de la voirie;
Prévoir des trottoirs et des pistes cyclables de chaque côté.
La capacité globale sur la circulation sera augmentée de 20 %. Le corridor Laurier/Hochelaga comprend actuellement 10 voies. Il en comprendra 12 à la fin des travaux.

Les prochaines étapes du projet consistent à l’élaboration des plans et devis (2019), procéder aux acquisitions (2019), pour un début de la construction en 2020.

La suite

Voir aussi : Projet - Tramway.


11 commentaires

  1. PPDaoust

    26 mars 2019 à 20 h 53

    La ville fait bien je pense.

    La CAQ fraichement élue joue fort dans les coins, vu leur élection majoritaire récente. Je ferais de même dans leur position. Ils veulent le maximum. La ville sait cela.

    Le jeu politique les amis… Le jeu!

    Le gouvernement libéral adverse est en difficulté à l’aube des élections fédérales. Ils ont besoin du Québec, seule province où Trudeau a encore une cote de sympathie.

    Mettons que la stratégie caquiste (que je trouve bonne) fonctionne, nous les remercierons plus tard.

    Le gouvernement libéral à Ottawa est condamné à s’entendre. Ça négocie, c’est long et c’est normal.

    L’argent, nous l’aurons. Laissons le match politique se terminer. Nous n’en serons que gagnants à la fin.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Al. Fonce

      27 mars 2019 à 08 h 36

      C’est quoi le rapport avec l’article?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Undefined

        27 mars 2019 à 08 h 43

        Do Not Feed The Troll

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jeff M

        27 mars 2019 à 16 h 36

        On voit surtout ce que la CAQ est prêt à compromettre pour jouer dur avec le fédéral. Le débat public sur la mobilité à Québec est tellement polarisé, c’est facile pour la CAQ de surfer d’un côté, plus prêt de son électorat de banlieue, ensuite annoncer la planification du 3e lien sans études des besoins (une folie complète). S’ils continuent comme ça, ils vont égratigner le vernis de « rassembleur » qu’ils veulent se donner.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • PPDaoust

      27 mars 2019 à 08 h 56

      Premièrement, c’est un communiqué.
      J’ai publié un premier commentaire d’appui sur cette annonce municipale pourfendue par Gosselin et ses clônes. Mon post s’appuie sur une interprétation politique du bras de fer actuel entre le fédéral et le provincial.
      Le deuxième est une réaction aux débats de mauvaise qualité que j’ai lu sur des posts précédents. C’est vrai que le lien avec le communiqué est plus ténu.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. PPDaoust

    26 mars 2019 à 21 h 17

    On aime ici opposer le 3e lien au TEC. Il y en a même qui prenne le centre Vidéotron comme exemple de stupidité politique (qui est un fait)… Mais come on!

    Rarement je lis de commentaires tenant compte du caractère vétuste du Pont de Québec, un pont de l’ancien temps qu’il faudra remplacer tôt ou tard.

    La CAQ a son agenda en ce sens. Ils en parlent. Ok.

    Encore. La game politique… La game mes amis.

    La CAQ promet un Pont à l’est, oui, mais pour ce projet, la raison l’emportera.

    Je ne peux pas imaginer le contraire. Le projet est trop énorme et complexe pour que le résultat final quant au 3e lien soit placé à un endroit aussi stupide.

    Même si les conservateurs prennent éventuellement le pouvoir, je ne peux pas imaginer qu’ils y investissent.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jeff M

      27 mars 2019 à 16 h 42

      Le Pont de Québec est encore bon longtemps si on prend la peine de s’en occuper. Voir le point de vue de Mario Fafard du département de génie civil à l’Université Laval – facile à trouver en le googlant Mario Fafard Pont de Québec.
      Le pont de Québec est devenu l’épouvantail préféré des pro 3e lien. Personne de sérieux prétend qu’il est en fin de vie utile. Les pro 3e lien ont tellement peu d’arguments qu’ils souhaitent qu’il tombe.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        27 mars 2019 à 16 h 49

         ou annuler
      • PPDaoust

        28 mars 2019 à 09 h 39

        Ok, mais ce pont, en ce 28 mars 2019, bien que réparable, il est vétuste et mal foutu pour les autos. Et si on mettait 700M dessus, l’usage automobile demeurera un facteur de dégradation important.

        Moi je ne fait pas partie des pros 3 lien. Ceux qui lisent mes posts le savent bien. Mais j’émets cette hypothèse originale Jeff, question de bien vous exprimer ma position…

        Si on écarte le lien à l’est, vu sa trop grande stupidité, et qu’on nous proposait un à l’ouest, et que le pont de Québec, pour assurer sa pérennité à faible coût, ne servait qu’au passage de trains, d’un SLR, des piétons et des vélos, ce « trade-off » ne serait-t-il pas à considérer?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  3. Léo

    27 mars 2019 à 11 h 43

    Cela me parait vraiment étonnant de rajouter des voies de circulation pour être sûr qu’il en restera autant pour les voitures lorsque le tramway sera présent.

    Le but d’un transport en commun structurant comme le tramway, est de faire en sorte que le transport en commun finisse par être plus avantageux que la voiture pour se déplacer.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jean-Christophe Utilisateur de Québec Urbain

      27 mars 2019 à 12 h 07

      Les voies qu’on ajoute sur Hochelaga seront des voies réservées pour les autobus. C’est sur Laurier qu’on aura plus de voies étant donné qu’ils vont fusionner avec le petit boulevard Laurier (la rue qui longe le boulevard Laurier actuellement). Ils n’ont pas le choix pour avoir assez de place pour ajouter rails, trottoirs et pistes cyclables.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *