Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Fermeture définitive de l’aréna Jacques-Côté

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 avril 2019 Aucun commentaire

Québec, le 12 avril 2019 – La Ville de Québec annonce qu’à la suite de l’analyse du rapport effectué par des ingénieurs spécialisés en structure du bâtiment, sur l’état de la toiture de l’aréna Jacques-Côté, la décision a été prise de fermer définitivement l’édifice compte tenu des coûts élevés de réparation et de mise aux normes.

Rappelons que le 16 février dernier, une poutre du toit de l’aréna Jacques-Côté s’est affaissée pendant que des employés s’affairaient au déneigement sur la toiture. Le bâtiment est fermé depuis ce temps et aucune activité n’y est tenue.

Les ingénieurs ont déterminé la cause de l’affaissement. Ils ont procédé à une évaluation de la possibilité de réparation et des coûts rattachés. La défaillance de la poutre est due à une rupture d’un assemblage utilisé à l’époque de la construction de l’aréna en 1972. La charge de neige qui a conduit à la rupture est équivalente à la charge ultime prévue par le code du bâtiment d’aujourd’hui.

L’aréna a été construit en fonction des normes différentes qui étaient en vigueur à l’époque. Une réparation est possible, mais la structure complète de la toiture doit être renforcée. Les coûts de réparation de la toiture sont estimés à 1 M$. Ces travaux auraient une durée de 50 semaines, ce qui aurait pour effet d’empêcher toute utilisation d’ici le printemps 2020.

Système de réfrigération désuet

La Ville rappelle également qu’elle prévoyait fermer et démolir l’aréna Jacques-Côté à la fin de la construction du Centre de glaces en 2020-2021 pour consolider les activités à cet endroit. En conséquence, elle n’avait pas effectué la mise aux normes obligatoire pour 2020 du système de réfrigération (HCFC R-22 vers système à l’ammoniac). Le coût de cette mise aux normes est évalué à environ 3 M$.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Infrastructures sportives.

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *