Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Passages piétonniers: rares contraventions aux conducteurs délinquants

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 mai 2019 20 commentaires

Stéphanie Martin
Journal de Québec

Même si les automobilistes de Québec sont nombreux à ne pas respecter la priorité donnée aux piétons aux passages qui leur sont réservés, les policiers ne donnent que très rarement des contraventions aux conducteurs pressés.

Il suffit de se poster à un passage piétonnier n’importe où à Québec pour s’en rendre compte : les piétons doivent être très patients pour traverser la rue, même si l’article 410 du Code de la sécurité routière édicte très clairement que lorsqu’ils affichent leur intention de traverser, les automobilistes doivent leur céder le passage.

Or, les données obtenues par l’accès à l’information démontrent que le Service de police de la Ville de Québec distribue peu de contraventions pour une infraction à l’article 410.

Pour toute la ville de Québec, qui compte plus de 530 000 habitants, à peine 38 constats sont émis en moyenne par année depuis 2007. Cela équivaut à une contravention tous les neuf jours.

La suite

Voir aussi : Transport.


20 commentaires

  1. Jp-Duval

    14 mai 2019 à 12 h 33

    Je ne suis pas surpris…..Mais on pourrait aussi ajouter que les policiers émettent très rarement des constats pour les piétons délinquants.

    il y a tellement de choses que les policiers doivent surveiller lorsqu’ils sont en patrouille qu’il n’est guère surprenant que certaines situations ne suscitent pas beaucoup d’attention.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • me

      14 mai 2019 à 13 h 49

      Les piétons deviennent « délinquants » quand on ne leur donne aucun espace… lorsqu’on leur demande d’attendre de longues minutes avant de traverser.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Jp-Duval

        14 mai 2019 à 19 h 11

        C’est à chacun son tour d’attendre….Pourquoi en tant que piéton devrais-je avoir moins de patience que l’automobiliste? Si le feu de circulation ne me permet pas de traverser immédiatement, le fait que je sois piéton ne me donne pas le droit de décider d’etre délinquant.

        Un piéton pressé qui ne respecte pas le code de la route est aussi fautif qu’un automobiliste.

        Il faudrait arrêter d’avoir une vision manichéenne…..

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Undefined

        15 mai 2019 à 08 h 41

        «Un piéton pressé qui ne respecte pas le code de la route est aussi fautif qu’un automobiliste.»

        M. Duval,

        Pour les nombreux passages piétonniers où il n’y a pas de feu de circulation à courte distance, que doit-on penser des automobilistes qui ne respecte pas «l’article 410 du Code de la sécurité routière»?

        L’article ne porte pas à confusion car il «édicte très clairement que lorsqu’ils» (les piétons) «affichent leur intention de traverser, les automobilistes doivent leur céder le passage»?

        Ces passages piétonniers ont pour but de protéger des piétons vulnérables (parcours écoliers, parc où vont jouer des enfants, résidences pour aînés, hôpital etc.). Pourquoi sommes nous insensibles à cette vulnérabilité à Québec?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jp-Duval

        15 mai 2019 à 12 h 42

        « Ces passages piétonniers ont pour but de protéger des piétons vulnérables (parcours écoliers, parc où vont jouer des enfants, résidences pour aînés, hôpital etc.). Pourquoi sommes nous insensibles à cette vulnérabilité à Québec? »

        Ce que j’ai dit est que les piétons peuvent etre aussi délinquants que les automobilistes. Vous avez juste à vous asseoir sur un banc de l rue Cartier ou Maguire pour observer que certains piétons semblent croire que les voitures sont une légendes urbaines…..Oui il existe une réglementation, mais visiblement elle n’est pas appliquée et ce depuis des décennies. Cela semble etre une caractéristique du ( noter le du) Québec. Au centre-ville de Montréal la chose est tout aussi présente.
        Pourquoi est-ce le cas ? je ne sais trop. La seule hypothèse qui vient en tête est que le règlement n’a jamais été appliqué dès le début.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Undefined

        15 mai 2019 à 16 h 19

        «Pourquoi est-ce le cas ? je ne sais trop. La seule hypothèse qui vient en tête est que le règlement n’a jamais été appliqué dès le début.»

        Probablement pour la même raison qu’à Québec on ne fait pas la file dans un commerce ou pour attendre l’autobus.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • denisb

      15 mai 2019 à 08 h 00

      M. Duval
      On ne demande pas aux automobilistes d’attendre plus de 4 minutes pour pouvoir passer. Pourtant, dans nombreuses intersections à Québec, on demande ce temps aux piétons pour traverser. Il faut attendre 2 cycles complets avant d’avoir notre tour. Difficile de ne pas être délinquant dans ces circonstances, surtout quand il fait froid ou lorsqu’il pleut.
      Deuxièmement, si je décide de passer quand je considère ça sécuritaire pour moi, c’est mon problème à moi. Je ne risque pas la vie d’autres personnes, contrairement aux automobilistes qui risquent la vie des autres quand ils passent sur la rouge ou ne font pas leur arrêt

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Omer

    14 mai 2019 à 13 h 00

    Va falloir que Labeaume soit patient dans ce dossier ! C’est une question de culture à Québec. On dirait une partie de Grand theft auto…

    Ça va prendre plusieurs années avant que l’on voit un changement important. On est très loin du Nouveau-Brunswick où le piéton a une réelle priorité.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Omer

    14 mai 2019 à 13 h 05

    Mais cela revient aussi à la culture de l’automobile et de l’importance que l’on y a accordé, à Québec, au cours des dernières décennies.

    D’ailleurs, Monsieur Labeaume pourrait débuter par mettre en place la priorité aux boutons piétons partout sur le territoire. Dernièrement, j’ai dû attendre près de 10 minutes pour passer, en toute sécurité, le coin Laurier/route de l’Église. C’est pas normal.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Marc Guy

      15 mai 2019 à 18 h 35

      j’aime bien voir les piétons sous la pluie et le vent attendre longtemps le feu piéton , quand je suis assie confortablement dans mon auto il on pas passer de permis pour etre piéton comme moi automobiliste !
      il est temp de réalisé que les rues on existé avant les autos, la priorité doit etre redonner au piéton

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. Jean-Sébastien Girard

    14 mai 2019 à 14 h 00

    Hah… le traitement des piétons à Québec… je me souviens avant de déménager. Intersection de la Rue de la faune et du Boulevard Lapierre, à Saint-Émile.

    Ce feu rouge inclut un segment piétonnier toute directions. Je m’apprête à traverser puisqu’en plus, c’est avant que les panneau interdisant le virage à droite soient retirés à 80% des intersections de Québec.

    Autrement dit, il est interdit de virer à droite sur ce feu rouge à cause de la loi (c’est un feu piétonnier à ce moment-là) et à cause de la signalisation qui l’interdit explicitement à cette intersection.

    Bien entendu, je suis passé à un poil de me faire écraser par un gros toton qui a eu le culot de me klaxonner après…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. 6x5

    14 mai 2019 à 21 h 45

    J’ai l’impression qu’une partie de la solution pour une meilleur cohabitation auto-piéton est de permettre/obliger aux piétons de traverser sur feu vert et d’éliminer les séquences de traverses exclusives(toutes directions) piétons aux intersections. En fait, c’est comme ca pas mal partout dans le monde … Cela sensibilise les automobilistes à la présence de piétons et au partage de la route sur le feu de circulation vert. Permet aux piétons d’avoir d’avantage de temps pour traverser(50% du temps par cycle versus actuellement 15sec par cycle d’environ 2 mins), donc des piétons moins impatents et intrépides. De plus, il n’y a pas de moment morts sans circulation automobile.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Insider

    15 mai 2019 à 05 h 56

    « Même si les automobilistes de Québec sont nombreux à ne pas respecter la priorité donnée aux piétons aux passages qui leur sont réservés, les policiers ne donnent que très rarement des contraventions aux conducteurs pressés.

    Il suffit de se poster à un passage piétonnier n’importe où à Québec pour s’en rendre compte : les piétons doivent être très patients pour traverser la rue, même si l’article 410 du Code de la sécurité routière édicte très clairement que lorsqu’ils affichent leur intention de traverser, les automobilistes doivent leur céder le passage. »

    Il n’est pas question de feux piétons dans l’article. Peut-on s’en tenir au fait c.-à-d. les passages piétonnier au lieu d’aborder l’impatience des piétons lors de l’attente d’un feu pour piétons?

    Le reportage à la télé de TVA était très éloquent, ce n’est que les automobilistes qui ne respectaient pas l’article 410! Que certains arrivent à encore jeter le blâme sur les piétons en dit long sur la culture ( manque de civisme? ) de la ville de Québec.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Léo

      15 mai 2019 à 12 h 09

      La mentalité de Québec c’est malheureusement :
      « Un jour, j’ai vu un cycliste passer au feu rouge, donc maintenant avec mon char je ne m’arrête jamais quand je vois un piéton qui essaye de traverser.»

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • nietnietniet

        15 mai 2019 à 14 h 09

        « La » mentalité de Québec, hein ?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Undefined

        15 mai 2019 à 16 h 17

        Je vais vous raconter quelque chose que j’ai vécu lors d’un événement sportif qui avait lieu dans une ville d’une autre province. Mon groupe de piétons a été interpellé par un policier de cette ville. Sa première question a été «Are you from Quebec?» (le policier voulait dire la province). Il a mentionné aucun autre nom de province ou d’état aux USA.

        Le policier nous avertissait que dans sa ville on ne fait pas de « Jaywalking ».

        Ça en dit beaucoup sur la mentalité des québécois, n’est-ce pas?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  7. laéR

    16 mai 2019 à 22 h 06

    https://www.journaldequebec.com/2019/05/16/3e-lien-a-lest-bonnardel-conforte-par-les-resultats-de-lenquete

    Je sais que je ne suis pas dans le bon sujet, mais j’ai très hâte de commenter ce triste article. La honte.

    On a tellement d’argent au Québec qu’on juge soutaible de s’éparpiller plutôt que consolider. Misère.

    End of discussion. Pas besoin d’un doctorat pour comprendre le sens de ces mots et les opposer ensemble pour en juger de leur poind argumetaire.

    Aucun besoin de rentrer dans le détail, pas besoin de parler de traffic induit, de faits scientifique quelconque.

    Non, 2 mots.

    Ma fille comprend. Pas notre ministre ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. Gilles Lavoie

    17 mai 2019 à 10 h 40

    Les affiches de passage pour piétons sont bien visibles au coin des rues désignées, mais que dire des lignes jaunes qui indiquent le dit passage !!! Dans 90% des cas elles sont inexistantes. Normalement, ces lignes sont là pour attirer l’attention des automobilistes. Le reportage de TVA était un exemple parfait du manque d’entretien de la part de la voirie municipale. Et ne venez pas dire que l’hiver a effacé ces lignes. On est en 2019, il serait peut être temps que l’on développe une peinture plus durable et surtout que les autorités surveillent de plus près. Un exemple frappant : la cote St Sacrement (bonne chance pour savoir où exactement se situe le centre de la chaussée, surtout le soir)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      18 mai 2019 à 10 h 22

      Excellent point!

      La ville semble tester une nouvelle technologie pour le marquage servant aux cyclistes. Pourquoi ne pas faire les même tests pour les lignes jaunes des passages piétonnier?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *