Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Espace 400e devient la propriété de la Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 août 2019 6 commentaires

Québec, le 26 août 2019 – À la suite d’un transfert de la part du gouvernement du Canada, la Ville de Québec devient propriétaire du bâtiment désigné Espace 400e. Elle prévoit une vocation culturelle et touristique pour cet immeuble.

« Le secteur formé par le Vieux-Port et le Bassin Louise constitue un endroit attractif, animé et agréable, vers lequel convergent naturellement tant les gens de Québec que les touristes a souligné le maire de Québec, Régis Labeaume. En acquérant Espace 400e, nous allons créer une synergie entre plusieurs organismes œuvrant dans le domaine événementiel et touristique tout en développant une vitrine sur notre culture et notre patrimoine ».

« La nouvelle vocation d’Espace 400e s’inscrit dans la volonté du gouvernement du Canada d’encourager le développement touristique qui bénéficie à tous, aussi bien aux familles de Québec, qu’aux visiteurs. En tant que résidant de Québec, je me réjouis de savoir que cet espace va contribuer au rayonnement culturel et touristique de notre magnifique ville », a déclaré l’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et député de Québec.

Une vitrine sur notre culture pour le public d’ici et d’ailleurs

L’exploitation d’Espace 400e sera mise à profit pour accroître l’offre touristique et faire rayonner une grande variété d’activités artistiques, notamment par :

la présentation d’une exposition d’avant-garde sur les joyaux des villes membres de l’Organisation des villes du patrimoine mondial (OVPM);
un projet innovant pour mettre en valeur le concept du vivre-ensemble;
des activités ponctuelles puisant dans toutes les disciplines artistiques allant de la danse contemporaine aux arts visuels, en passant par la musique et les arts circassiens;
un volet d’animation touristique destiné à la clientèle de passage, notamment les croisiéristes.
Ce faisant, Espace 400e deviendra un lieu créatif, propice aux échanges et aux découvertes, en lien avec les efforts déployés par le gouvernement fédéral et ses partenaires pour le développement de ce secteur touristique en croissance.

La relance de son occupation constituera un attrait de plus dans cet endroit fort prisé par les citoyens de Québec et les visiteurs.

Cette acquisition permet également de conserver et de mettre en valeur un témoin des festivités du 400e anniversaire de Québec.

Le communiqué

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.


6 commentaires

  1. PAM

    26 août 2019 à 12 h 32

    J’ose espérer que l’on fasse de cet endroit un haut lieu de l’architecture urbaine, inspriré de celui que l’on retrouve, entre autre, à Chicago et à Paris.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. PPDaoust

    26 août 2019 à 13 h 20

    Je pense que ça aurait fait un beau petit Casino, mais je trouve quand même que la ville réserve une belle et noble vocation à l’endroit.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. AndreGil

    26 août 2019 à 13 h 23

    Enfin une bonne nouvelle pour le Vieux Port, belle acquisition de la ville. Pourquoi ne pas y transférer l’horloge du Jura qui aurait sûrement meilleure allure dans un vaste espace plutôt que dans son abribus climatisé.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Simon Bastien

    26 août 2019 à 13 h 50

    Enfin une bonne nouvelle dans ce secteur. Depuis que j’ai visité le Centre des sciences dans le Vieux-Port de Montréal, j’y aurais vu ce genre d’occupation pour cet édifice. Mais le projet présenté est tout aussi intéressant!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. urbanoïd

    26 août 2019 à 17 h 17

    Déjà vu. La ville va créer quelques choses de bien, le fermer dans 15 pour le déménager au Centre Vidéotron.

    Le maire aura enfin des locaux spacieux pour faire passer des auditions. À 1$ quelle aubaine.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

      27 août 2019 à 10 h 31

      D’ici au plus tôt un an, le premier geste de la Ville sera d’y aménager le quartier général de l’Office du tourisme de Québec. La cinquantaine d’employés logent actuellement dans des bureaux en location d’un édifice de la rue Saint-Joseph, à l’intersection de la rue de la Couronne.

      «On souhaite en faire une espèce de centre d’accueil touristique. Nous permettrons aussi des activités en lien avec le tourisme et pourrons y loger des intervenants corporatifs du milieu touristique. En bon français, ça va être un «showcase» pour le tourisme», souligne M. Labeaume, qui a la conviction que les demandes pour s’y installer seront nombreuses.

      Il caresse aussi le projet d’y établir une liaison constante, par exemple des images en direct, avec d’autres membres de l’Organisation des villes du patrimoine mondial. «C’est une façon de partager un lien de promotion touristique des villes du patrimoine.»

      Le rez-de-chaussée servira exclusivement comme espace d’exposition et de prestations artistiques. Tout est sur la table. M. Labeaume croit que la Ville aura l’embarras du choix. «Ça peut être un paquet d’affaires. Le pire, ça va être de choisir.»

      Le Soleil

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *