Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un projet à deux volets au couvent des Servantes du Saint-Cœur de Marie

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 novembre 2019 2 commentaires

Beauport Express

IMMOBILIER. Les citoyens de Beauport étaient conviés à une séance d’informations organisée par la Ville de Québec sur le projet immobilier du 37, avenue des Cascades. Les Beauportois ont reçu plusieurs informations utiles sur la proposition immobilière alors que les grandes lignes du projet avaient été dévoilées par le Beauport Express. Une résidence pour personnes âgées d’environ 300 unités ainsi qu’une zone résidentielle d’environ 40 maisons unifamiliales située à l’arrière du couvent constituent l’essentiel du projet.

La première partie consiste à créer une zone résidentielle de faible densité. Le promoteur devra procéder à une ouverture de rue pour créer dans la partie nord une zone comprenant des habitations unifamiliales de maximum deux étages. Une piste cyclable sera également aménagée. Il est prévu d’avoir de 35 à 40 unités résidentielles unifamiliales isolées. À la droite de cette nouvelle zone résidentielle, un espace vert qui a été cédé à la Ville de Québec est prévu où les citoyens pourront se prononcer sur ce qui va s’y retrouver. Le bassin de rétention du projet est situé sur la gauche du couvent ayant un accès direct sur l’avenue des Cascades. Cette nouvelle zone résidentielle exigera un changement de zonage qui demandera une consultation publique.

La deuxième partie du projet exige le maintien de la partie avant du couvent existant alors qu’une résidence pour personnes âgées y sera installée. Le promoteur devra procéder à un curetage majeur de l’édifice et procéder au désamiantage. La portion arrière du bâtiment sera détruite pour faire place à un agrandissement sur cinq étages d’une hauteur légèrement inférieure à la partie avant du couvent. Une fois terminée, la résidence pourra accueillir entre 270 et 300 unités. Il est prévu que 10% des unités de la résidence soient réservées aux gens en perte de mobilité et d’autonomie. Il y aura également des espaces communs comme une cafétéria, une bibliothèque et un salon. Le site comprendra 160 places de stationnement dont 80 seront souterraines. Le promoteur du projet est Martino Néron de Nova Construction.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Maison.


2 commentaires

  1. Dany Lo.

    16 novembre 2019 à 11 h 04

    C’est une bonne nouvelle, si on ne développe pas aussi de l’unifamiliale dans la ville, les acheteurs iront en banlieue.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. quebecexpat Utilisateur de Québec Urbain

    23 novembre 2019 à 17 h 46

    Je souhaite fortement que ce projet subisse des améliorations en cours de route, car bien que je ne suis pas en désaccord avec le fait de développer davantage ce terrain, il suffit de regarder sur Google maps / street view ce qu’il y a présentement pour se rendre compte du manque de vision ou de sensibilité à l’intégrité paysagère et historique de ce genre de complexe.
    Je m’explique: on projète un parc sur le terrain présentement vide (gazonné) et on construit du logement sur le parc-cimetière existant qui possède, en plus, déjà plein d’arbres matures.
    Je questionne le morcellement visé du terrain, qui serait imposé par le tracé de la nouvelle rue (en plus de l’effet cul-de-sac que celle-ci crée en venant replier le projet sur lui-même, sans réelle connection au reste du quartier).
    Mon point est donc qu’il y a déjà un parc-cimetière et c’est possible de construire les maisons sur les terrains ‘vides’ de chaque côté, en revoyant simplement ce tracé. C’est plutôt contre-productif de détruire ce qu’il y a quand on peut travailler avec. Sans parler du respect pour les morts…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *