Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Complexe résidentiel: Immostar vise environ 475 unités sur Laurier

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 novembre 2019 3 commentaires

Jean-Michel Genois Gagnon
Journal de Québec

Le complexe résidentiel atteindra jusqu’à 8 étages.

Le nouveau complexe résidentiel d’Immostar sur le boulevard Laurier devrait atteindre jusqu’à huit étages et compter, à terme, environ 475 unités, a appris Le Journal. Un projet estimé à plus de 100 millions $.
«Pour la volumétrie, c’est un immeuble qui sera similaire à l’édifice voisin appartenant au Groupe Maurice (Ékla)», a indiqué une source dans le domaine de l’immobilier.

Les travaux, qui ont débuté la semaine dernière avec la démolition des 16 bungalows à proximité de l’avenue Jean-De Quen et de la rue Lapointe, devraient s’échelonner sur une période de deux ans.

Projet «différent»

L’an dernier, Immostar et ses partenaires d’affaires avaient déboursé 16 millions $ pour mettre le grappin sur ces terrains convoités.

Selon nos informations, le promoteur immobilier de Québec souhaite aménager un espace commercial au rez-de-chaussée de son complexe. Plusieurs services seront également offerts.

Rencontré jeudi lors d’une présentation organisée par le Cercle finance du Québec sur l’immobilier de la région, le vice-président marketing chez Immostar, François Pelchat, n’a pas voulu confirmer nos informations. Il a réitéré que son projet allait être présenté à la population au début de 2020.
«La seule chose que je peux dire, c’est qu’il s’agit d’un site exceptionnel à proximité de commerces et d’écoles », a indiqué au Journal M. Pelchat. « C’est un projet qui va être différent de ce qui a été fait jusqu’à présent à Québec. Il va être conforme à la réglementation», poursuit-il.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Logement locatif ou social.


3 commentaires

  1. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    29 novembre 2019 à 12 h 32

    Et la`on va voir apparaître la complainte des rues alentours qui voient pourtant la valeur de leur terrain exploser, si les terrains de la rue Lapointe sont rendus à 1 million chaque.

    Il me semble que la ville devrait en profiter pour faire de Jean Dequin une rue rectiligne, le potentiel de densification est énorme

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    29 novembre 2019 à 12 h 35

    J’espère que l’architecture sera aussi soignée que celle du projet Huppé dans Lebourgneuf.

    Le boulevard Laurier mérite mieux que l’Ékla. Un projet qui, sans être laid, est loin d’être remarquable. Un fatras de balcons en saillie.

    Mais en tout les cas, on peut se réjouir de voir plus d’unité au plan des volumes.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Max.

    29 novembre 2019 à 12 h 45

    Ce secteur-là évolue quasiment de mois en en mois.

    L’avenue Sasseville, la rue Jean-Brilliant et maintenant l’îlot Lapointe sont méconnaissables. Une bonne chose!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *