Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le tracé du tramway pourrait être réduit, admet le bureau de projet

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 juillet 2020 28 commentaires

Taïeb Moalla
Journal de Québec

Pour la toute première fois, le bureau de projet du réseau structurant a ouvert la porte, jeudi, à une possible réduction du tracé de 22 km du tramway de Québec. L’ouverture des soumissions, prévue à l’été 2021, pourrait causer de mauvaises « surprises », a-t-on expliqué.

C’est l’aveu singulier fait par Daniel Genest, directeur du Bureau de projet, jeudi après-midi lors de la quatrième journée des travaux du BAPE (Bureau d’audiences publiques sur l’environnement) sur le tramway.

« On pourrait se retrouver à l’été 2021 à devoir jouer dans la portée. Donc, nécessairement, potentiellement raccourcir le tracé. C’est quelque chose qui pourrait se passer à ce moment-là. C’est un scénario hypothétique », a-t-il mentionné.

Au moment de l’ouverture des enveloppes contenant les prix des soumissions, la Ville pourrait donc se retrouver dans un scénario « favorable ou défavorable ».

« Le retour du marché »

« On va recevoir un dépôt de propositions techniques et financières à l’été 2021. À ce moment-là, on va voir le prix que les soumissionnaires offrent pour livrer le projet […] Le prix est défini essentiellement par le retour qu’on aura du marché à l’été 2021 ».

Comme la Ville de Québec « ne veut pas compromettre la qualité du projet » et qu’elle a déjà coupé dans d’autres composantes du réseau structurant (comme le trambus), la seule option serait d’amputer « la portée » du tramway, a ajouté M. Genest.

Ce dernier répondait aux inquiétudes de Sarah V. Doyon, directrice de Trajectoire Québec. « On a été préoccupés la semaine dernière en voyant les modifications au projet. Est-ce qu’il y a un risque d’abandonner d’autres éléments [que le trambus] s’il y a d’autres dépassements de coûts ? Est-ce qu’on risque de revoir la longueur du tracé du tramway si les coûts sont plus élevés que prévu ? », avait-elle demandé.

Actuellement, le tracé du tramway doit faire 22 km et se rendre du terminus Le Gendre, à Cap-Rouge, jusqu’au terminus de Charlesbourg.

La suite

Tramway: contrat de 1,9 M$ pour planifier le réaménagement de Dorchester et Laurentienne Jean-Luc Lavallée (Journal de Québec). Un extrait: « La rue Dorchester, à sens unique vers le sud, sera donc réaménagée sur toute sa longueur pour permettre la circulation automobile dans les deux sens. Le projet est évalué sommairement à 23 M$, apprend-on dans un appel d’offres qui vient de se conclure. Le chantier doit débuter en mai 2021, selon l’échéancier proposé. »

Tramway: le maire évoque un tracé réduit dans Charlesbourg et confirme une demande d’échéancier accéléré Stéphanie Martin (Journal de Québec). Un extrait: « Le maire de Québec a évoqué vendredi la possibilité que le tracé du tramway soit raccourci dans le secteur de Charlesbourg et a confirmé qu’il a demandé un échéancier accéléré pour la réalisation du tramway. (…) Par ailleurs, M. Labeaume a confirmé qu’il a proposé en mai un échéancier accéléré pour la réalisation du projet de réseau structurant. «Oui, on a devancé l’échéancier. Et on s’est dit, en même temps: ce serait l’fun que ça soit tout réglé aux prochaines élections pour mettre ça derrière nous autres.»

Voir aussi : Projet - Tramway.


28 commentaires

  1. Lord Catzorz Utilisateur de Québec Urbain

    10 juillet 2020 à 07 h 48

    Donc si je comprend bien, les boulevards Robert-Bourrassa et Pierre-Bertrand n’aura finalement plus de voies dédiées.

    C’est quand même dommage que l’on se contente de voies réservées. Elles n’envéront pas un signal aussi puissant que le développement de fait pour le TC.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. michel

    10 juillet 2020 à 07 h 55

    Charlesbourg va écoper, donc la banlieue nord, puisque c’est écrit dans le ciel que Labeaume va privilégier l’ouest pour développer Chaudière. Au final, on va se retrouver avec un projet de tramway qui va beaucoup ressembler à celui de madame Guérette, projet que le maire a pourtant rejeté publiquement à plusieurs reprises.
    Et si au lieu de se donner une seule ligne de tramway (et des voies réservées qui n’amélioreront pas tellement la fluidité des déplacements), on se donnait à la place deux ou trois lignes de trambus et des voies dédiées? Imaginez qu’en plus de conserver la ligne est-ouest et les voies dédiées vers le nord et l’est, on se donnait une ligne de trambus qui partirait du zoo jusqu’à Legendre en passant par la colline parlementaire, et une autre ligne de trambus qui partirait de Saint-Roch pour aller desservir le secteur Lebourgneuf …

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Dédé

      10 juillet 2020 à 16 h 05

      « Charlesbourg va écoper, donc la banlieue nord»

      Hé oui ! Et si on tient compte du fait que le concept ne tenait aucun compte de la rive-sud, on va conserver les deux pires bouchons de circulation de la ville À ce prix il faut le faire !

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Jeff M

      10 juillet 2020 à 18 h 46

      Il va falloir que la CAQ définisse sa position. Labeaume ne fait que ce qu’elle a demandé : un projet de 3.3 milliards.
      Hâte de voir si on sera aussi peu élastique sur le 3e lien.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Jeff M

      10 juillet 2020 à 20 h 43

      « on se donnait à la place deux ou trois lignes de trambus »
      Je trouve l’idée pas si mauvaise, seulement elle a été politiquement trucidée. Rappelons que le trambus, c’est le nouveau nom donné au SRB que la principale opposition, Québec 21, a mis sur le grill. Je les vois mal aujourd’hui appuyer une idée qu’ils ont combattu quelques années plus tard.
      Pas de SRB, pas de tramway… va falloir regarder les choses en face, il y a une opposition idéologique au développement du transport en commun à Québec. Moi j’en ai plus qu’assez de voir les choses tourner en rond par des éteignoirs.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPDaoust

        11 juillet 2020 à 18 h 50

        Traître suis-je peut-être, mais moi aussi je commence à douter. Et ce doute n’est pas causé par les anti-trams sans nuance.

        Je constate juste que 3.3G, ce n’est pas assez pour assurer notre avenir sur le plan du TEC.

        Dommage. Québec va avoir le système qu’elle mérite, certes en phase avec ses besoins actuels, mais en évacuant ceux du futur.

        Le reste du cash ira à Montréal qui objectivement, est sous-financé en TEC depuis 30 ans. C’est peut-être mieux ainsi.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  3. Louis-Pierre Beaudry Utilisateur de Québec Urbain

    10 juillet 2020 à 09 h 36

    Personnellement, ce que j’adore de ces slides, c’est le langage orwellien utilisé, où les mots n’ont plus vraiment de sens. Comme dans « Raffinement de la conception et optimisation ». Vraiment?

    Il s’agit plutôt d’un « ajustement » et d’un « compromis », pas de l’optimisation ni un raffinement.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. JpDuval

    10 juillet 2020 à 11 h 44

    A force de le charcuter on est en droit de s’interroger sur la planification initiale du projet. Visiblement on nous avait présenté quelque chose qui n’avait pas été pensé.

    À cette époque on nous avait dit que ce machin allait nous donner une hausse de 39% de l’achalandage du transport en commun. Ce chiffre, qui semblait être sorti d’un chapeau, ne peut aujourd’hui être possible avec les derniers changements.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. michel

    10 juillet 2020 à 15 h 11

    Il n’aura fallu que de quelques heures pour que le maire de Sainte-Foy/Cap-Rouge, monsieur Régis Labeaume, me donne raison : https://www.journaldequebec.com/2020/07/10/le-maire-evoque-un-trace-reduit-dans-charlesbourg-et-confirme-une-demande-decheancier-accelere
    Les gens de l’est de la ville ont été abandonnés avec l’abandon du trambus; maintenant on nous annonce que les gens de Charlesbourg risquent aussi de l’être avec la réduction du trajet.
    Faut croire qu’il est plus important pour le roitelet municipal d’envoyer sa future cadillac au milieu de nul part (le secteur Legendre), que de la faire circuler là où il y a déjà du monde. Parce qu’un ami est un ami, et que les autres ne méritent pas mieux que de rester debout aux heures de pointe, entassés comme des sardines …

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. dédé

    10 juillet 2020 à 15 h 59

    Le tramway pourrait être réduit à néant et coûter tout de même 3.3 milliards ! Et même plus.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Pierre Tremblay Utilisateur de Québec Urbain

    10 juillet 2020 à 16 h 12

    « A force de le charcuter on est en droit de s’interroger sur la planification initiale du projet »

    Je me suis toujours retenu d’appuyer ceux et celles qui prétendaient que ce projet avait été planifié sur une « napkin » mais les derniers événements tendent vers cette possibilité. Du pur amateurisme! Serions-nous en train de nous enliser dans un second stade olympique?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

      10 juillet 2020 à 18 h 32

      Le projet est limité à 3,3 milliards. C’est un décret.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • JpDuval

        10 juillet 2020 à 19 h 37

        La construction est limité a 3.3 milliards….Mais la question est qu’est-ce que nous aurons pour ce montant.
        Présentement, il appert que le projet n’est plus ce qu’il a été. Et en plus on nous annonce qu’il se pourrait que le tracé subisse d’autres coupes dans l’avenir.

        Il y a également la question du cout de l’entretien-opération qui n’a jamais été abordé par la ville….Si les couts deviennent prohibitifs et que la clientèle n’est pas au rendez-vous, il est possible que nous nous retrouvions avec un « stade olympique.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        10 juillet 2020 à 20 h 59

        Que préférez-vous alors ? La Ville de Québec renonce au projet et propose que les milliards aillent à Montréal ? Faudrait bien se décider ….

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • JpDuval

        10 juillet 2020 à 22 h 34

        Je ne propose rien….Je critique le cadre budgétaire d’un projet majeur pour la ville. Projet qui la charcute et qui change drastiquement la trame urbaine.

        Ce projet est-il réellement pertinent? Visiblement le « oui » accordé à ce 3.3 milliards n’est pas suffisant pour que le design initial puisse être plausible. On se retrouve avec une version diminuée d’une idée intéressante. C’est bien beau dépenser mais, compte tenu de l’éléphantesque déficit budgétaire, la priorité m’apparait être ailleurs.

        En ce qui concerne Montréal…….La ville de Québec a un petit ptoblême avec la métropole. Elle désire en être l’égale et refuse tout ce qui la développe et ce, malgré le simple fait qu’on y retrouve la moitié de la population de la province. Québec a une relation amour/haine avec cette ville. On est la grenouille qui veut plus gros que le boeuf.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        11 juillet 2020 à 09 h 06

        C’est bien beau dépenser mais, compte tenu de l’éléphantesque déficit budgétaire, la priorité m’apparait être ailleurs. Voilà. J’ai votre réponse. Merci.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        11 juillet 2020 à 09 h 12

        « La ville de Québec a un petit ptoblême avec la métropole. Elle désire en être l’égale et refuse tout ce qui la développe et ce, malgré le simple fait qu’on y retrouve la moitié de la population de la province. Québec a une relation amour/haine avec cette ville. On est la grenouille qui veut plus gros que le boeuf. »

        Vous prétendez que ce deviendra un boulet comme le stade olympique. Il n’y a que Montréal qui peut avoir du TEC digne du 21 siècle?

        « C’est bien beau dépensé mais, compte tenu de l’éléphantesque déficit budgétaire, la priorité m’apparait être ailleurs. » (sic)

        Je le répète pour la x-ième fois. Quel pays sera épargné par des déficits pour 2020 et 2021? D’un point de vue économique, vous êtes la grenouille de bénitier qui se frotte les mains en évoquant constamment le mot déficit. Avec votre idéologie nous sommes nés pour un petit pain et la métropole en profitera largement avec plaisir!

        Ok bigot!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Insider

      10 juillet 2020 à 18 h 55

      « Du pur amateurisme! »

      À l’Image de votre analyse. Notre entrepreneur en zoothérapie qui répète comme un perroquet que ce projet a été conçu sur une « napkin » suggérait dans son programme électoral d’utiliser des minibus au RTC. Ça c’est sérieux! Si le projet du 3e lien n’a pas à respecter un décret du même genre, ce ne sera pas de l’amateurisme je présume?

      Misère!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  8. JpDuval

    11 juillet 2020 à 10 h 59

     » Avec votre idéologie nous sommes nés pour un petit pain et la métropole en profitera largement avec plaisir! »

    Votre réponse met en lumière ce que j’ai exposé sur le complexe d’infériorité que les gens de Québec ont envers la métropole.

    Québec veut être une grosse ville et ne semble pas vouloir admettre qu’a l’échelle continentale elle est une ville modeste avec la particularité que sa population est répartie sur un très grand territoire.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      11 juillet 2020 à 11 h 13

      C’est le fruit du hasard si vous n’avez pas répondu à cette question?

      « Il n’y a que Montréal qui peut avoir du TEC digne du 21 siècle? »

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • JpDuval

        11 juillet 2020 à 13 h 00

        On discute ici du projet de la ville de Québec. À ce que je sache, Montréal se trouve à 250 kilomètres de distance. Ce qui se trame en cette ville n’a rien à voir avec nous. Si on désire jouer le jeu des comparaison on en finira plus. Si Montréal a un nouveau moyen de transport, on doit en construire un à Québec….Et tant qu’a y être pourquoi d’autres villes du Québec n’y auraient pas droit?? Les gens de Rimouski, Sherbrooke, Sept-Iles etc. devraient eux aussi avoir leur propre projet.

        Vous parlez du projet de Régis comme si il était digne du 21 siècle…..À en juger par les multiples modifications qui y sont apportés ( exit trambus ) et la menace que la distance du trajet soit grandement réduite on peut se demander si on est au 21 siècle.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  9. Insider

    11 juillet 2020 à 11 h 16

    Bon, je passe à autre chose. Débattre avec des conservateurs puritains tant d’un point de vue économique que moral ça ne mène à rien. C’est un peu comme tenter d’avoir un échange sur une base logique et scientifique avec 45th. Perte de temp!. ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  10. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    12 juillet 2020 à 12 h 06

    Je ne comprends pas la volonté de « capper » les dépenses d’un projet qui doit s’échelonner sur 10 ans.

    Avec la planche à billet de Trudeau qui fonctionne à plein régime, je serais surpris qu’il n’y ait pas une inflation de 5 à 10 % par an dans les prochaines années.

    Le projet est déjà sérieusement amputé avant même d’avoir débuté. Peut-être que la CAQ prend son électorat pour acquis?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *