Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Pas de passerelle ni de tunnel sur Laurier

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 juillet 2020 18 commentaires

Jean-Luc Lavallée
Journal de Québec

La Ville de Québec écarte l’idée d’aménager une structure aérienne ou un tunnel pour les piétons, boulevard Laurier à la hauteur du CHUL, a appris Le Journal.

L’idée avait fait son chemin dans la foulée du décès tragique d’une jeune femme enceinte à ce carrefour achalandé en 2016.

Marie-Pier Gagné, 27 ans, se trouvait sur le terre-plein lorsqu’elle a été happée devant le CHUL par un jeune conducteur en crise d’épilepsie qui n’aurait jamais dû prendre le volant. Reconnu coupable de négligence criminelle causant la mort, Jonathan Falardeau-Laroche doit d’ailleurs connaître sa peine mardi.
En 2017, la Ville de Québec avait installé des murets de béton dans le terre-plein central pour sécuriser les piétons et disait plancher sur de futurs aménagements permanents dans le cadre de la réalisation de son réseau de transport collectif.

Une esquisse de la « Station CHUL », dévoilée cette semaine aux audiences du BAPE sur le tramway montre divers aménagements – trottoirs élargis, augmentation du nombre de traversées protégées, marquage au sol, refuges piétons vis-à-vis les traversées, éclairage et signalisation, rangée d’arbres sur le trottoir –, mais aucune passerelle surélevée ni tunnel.

Questionnée par Le Journal, la Ville confirme avoir analysé ces deux options, lesquelles ont toutefois été rejetées.

« L’implantation d’une passerelle ou d’un tunnel implique de demander un effort supplémentaire pour le piéton. Le sentiment de sécurité des piétons est aussi diminué en soirée et durant la nuit par rapport à des aménagements en espaces ouverts », nous a répondu le porte-parole David O’Brien.

L’arrimage technique d’une passerelle au CHUL et à Laurier Québec comportait également des « difficultés majeures d’intégration de part et d’autre », fait-on valoir.

La Ville estime que les mesures mises en place – d’autres seront annoncées plus tard – permettront d’assurer une traversée sécuritaire du boulevard Laurier et de la plateforme du tramway.

Projet des centres d’achats

Par ailleurs, le projet de passerelles piétonnières reliant les centres commerciaux Laurier Québec, Place-Sainte-Foy et Place de la Cité, qui devait voir le jour en 2019, est encore dans les cartons, même s’il a été mis sur la glace.

« Nous croyons toujours au projet et nous avons continué à travailler avec la Ville au cours de la dernière année », a indiqué Katherine Roux Groleau d’Ivanhoé Cambridge, propriétaire de Laurier Québec et Place Sainte-Foy.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Projet - Tramway.


18 commentaires

  1. CLESS

    11 juillet 2020 à 08 h 54

    Pour une autoroute, oui pour une passerelle. Mais l’arrivée du tramway sur Laurier va permettre de transformer le boulevard Laurier en boulevard urbain, réduisant, je l’espère, la vitesse de circulation des automobiles.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      11 juillet 2020 à 09 h 15

       ou annuler
    • JpDuval

      11 juillet 2020 à 10 h 55

      La vitesse sur Laurier est de 50 klm…..Je ne crois pas que la construction du « machin » va en ralentir la vitesse. On parle ici d’un boulevard. Compte tenu du nombre de véhicule qui y circule, il serait illusoire de croire qu’il serait possible d’en réduire grandement la vitesse.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPdaoust

        11 juillet 2020 à 11 h 00

        Ce n’est pas tant la vitesse que la vigilance des automobilistes qui sera améliorée.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • JpDuval

        11 juillet 2020 à 12 h 42

        On dénombre combien d’accident impliquant des piétons sur ce boulevard.
        L’accident de 2016 fut un cas fort navrant causé par un jeune conducteur qui a subit une crise d’épilepsie au même moment que le jeune femme s’apprêtait à traverser la rue. je doute fort que ce genre de situation risque de se reproduire.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        11 juillet 2020 à 14 h 47

        Pour vous faire comprendre faites le test suivant:
        -Traverser le boulevard Laurier 2 fois par jour

        Après avoir fait comme certaines personnes de mon entourage qui travaillent sur le boulevard Laurier, vous aller peut-être changé d’opinion sur l’expérience piéton dans ce secteur. En ce qui concerne l’aménagement urbain vous êtes un quart de siècle en retard. Les JO de Montréal c’est du domaine du passé. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • JpDuval

        11 juillet 2020 à 17 h 57

        Petite précision….Il faut comprendre que toute cette histoire est la conséquence de la tragédie de 2016. Ce genre d’accident est un cas d’exception.

        1- La construction d’une passerelle est techniquement possible mais a son lot de problèmes. Le principal est la hauteur. Compte tenu du traffic commercial qui y circule, elle devra être dort élevée….Ce qui al rendrait peu pratique pour bien des gens qui devraient se taper un bon 2 étages d’escaliers.

        2- Un tunnel est toujours uyn problème en ce qui concerne la sécurité civile car c’est là un bien joli endroit pour quiconque qui est mal intentionné pour perpétrer un méfait. Parlez-en aux gardiens de sécurité du centre laurier. Le stationnement souterrain est un lieu qui exige beaucoup de surveillance.

        À cela il faut comprendre que les lieux de traverse devrait être multiples. La ville n’a peut-être pas les moyens financiers d’entreprendre tous ces travaux pour répondre à un besoin qui n’est pas si urgent.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        11 juillet 2020 à 18 h 41

        D’accord avec vous Jp.

        J’ai juste envi de réitérer que plus une voie de circulation accueille des usagers multiples, plus elle est sécuritaire.

        Les passerelles aériennes, c’est un symbole pour moi, et pour d’autres tenants du nouvel urbanisme, une recul manifeste pour le piétons. Les besoins de ces derniers devraient, même pour ce secteur, être priorisés.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        11 juillet 2020 à 18 h 43

        Devriez-vous relire le texte auquel vous avez répondu?

        « Mais l’arrivée du tramway sur Laurier va *** permettre de transformer le boulevard Laurier en boulevard urbain ***, réduisant, je l’espère, la vitesse de circulation des automobiles. »

        Jamais moi et CLESS avons prétendu « que ce machin va ralentir la vitesse ». Vous déformez les propos à l’origine de ces échanges en sortant un mot de son contexte c.-à-d. « vitesse » afin de multiplier vos réponses alors que les trois on convient que « ce machin » est pas essentiel.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        11 juillet 2020 à 18 h 45

        Oups

        […] les trois ont convient […]

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    11 juillet 2020 à 15 h 35

    Ils sont à la veille de couper les rails

    Le projet n’a PLUS RIEN à voir avec le projet présenté APRÈS les élections

    On annonce un autre fiasco pour faire suite au grand marché (sic), la centrale de police, le centre Vidéotron, la centrale expérimentale de bio méthanisation(200M) , sauf que là on parle 3300 millions

    On ne parle plus d’improvisations multiples mais bien d’incompétence crasse.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      11 juillet 2020 à 20 h 12

      Bof,

      Fiasco le marché? Déjà? avec la crise actuelle?
      Fiasco la centrale? Pas encore construite?
      Le CV? après 3 ans d’existence?
      Le centre de bio méthanisation? Pas encore construit?

      Les rebondissements vous font peur un moyen temps.

      C’est pas mal ça le problème de Québec, ville chouchou dont les citoyens sont gâtés à l’os depuis des dizaines d’années.

      Un ville qui est truffée de gérants d’estrade surestimant leur opinion personnelle et qui, bien véhiculée via des médias populiste, représentent la balance du pouvoir à l’échelle du Québec depuis des années. C’est factuel.

      Sachez que je je vous vise pas personnellement.

      L’opposition est bénéfique. Mais putain (je m’excuse)! Lorsqu’on nous donne 3G pour améliorer notre ville un tant soit peu, pourquoi cracher dessus?

      Déménagez à Montréal si vous voulez chialer! Vous verrez que votre voix, dans cette masse souffrante, sera marginalisée, un moyen temps…

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • jeand Utilisateur de Québec Urbain

        11 juillet 2020 à 23 h 15

        PPDDaoust

        1) le marché était un flop avant le COVID
        2) La Centrale a vu ses coûts explosés et son emplacement est maintenant complètement au nord de la ville et non plus central. le choix du terrain c’est pour éviter que la ville perde un autre procès.
        3) Il n’y aura aucun retour des Nordiques, le CV perd de l’argent avec ou sans COVID
        4) le centre de bio méthanisation= une expérience qui est déjà rendue à 200 millions de $ avec une technique inexistante sur la planète

        On ne nous donne pas 3000 milliards pour améliorer la ville quand le projet est déjà amputé de 2 jambes et un bras et qu’on va bloquer des centaines d’intersections,mettre des fils à la grandeur de la ville( moi qui pensait qu’on les enlevait depuis 30 ans) couper des arbres centenaires un peu partout pour sauver maybe 4 minutes de trajet!

        Au lieu de m’envoyer à Montréal, allez donc voir le fiasco d’Ottawa

        Vivement un référendum! Vous allez voir que le projet n’a plus aucune acceptabilité sociale, le bateau ne prend pas l’eau: il coule!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Che

        11 juillet 2020 à 23 h 50

        « C’est pas mal ça le problème de Québec, ville chouchou dont les citoyens sont gâtés à l’os depuis des dizaines d’années. »

        +1

        Effectivement, allez jeter un coup d’oeil à Montréal, ou même dans les régions. Les infrastructures sont pratiquement en train de tomber en ruine. Ironiquement, le taux d’approbation du tramway est plus élevé lorsqu’on sort de la région de Québec. Trouvez l’erreur.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • julien

        12 juillet 2020 à 17 h 07

        @ JeanD

        Vous avez droit à votre opinion. Par contre, j’ai plus de misère quand vous dites des faussetés ou demi vérités

        ‘on va bloquer des centaines d’intersections’ : Le projet de tramway aura un impact sur 146 intersections, dont 98 seront non traversables.
        Donc, non, le tramway ne bloquera pas des centaines d’intersections (D’ailleurs, plusieurs des intersections touchées ont déjà des restrictions de circulation aux heures de pointe)

        ‘mettre des fils à la grandeur de la ville( moi qui pensait qu’on les enlevait depuis 30 ans)’ Le projet a pour but d’enfouir les fils existants à bien des endroits sur le parcours et de faire sortir des tiges d’alimentation via des poteaux de lumière. On est donc loin de mettre des fils à la grandeur de la ville

        ‘pour sauver maybe 4 minutes de trajet!’ Tout dépendant pour qui. Je serais curieux de voir quelqu’un qui part du Ikea pour se rendre sur la colline actuellement et avec le tramway s’il sauverait seulement 4 minutes. (sans compter que le but du projet n’est pas juste de rouler plus vite, c’est de bâtir un réseau structurant)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • jeand Utilisateur de Québec Urbain

        12 juillet 2020 à 19 h 50

        @Julien
        Bon 146= une centaine et demie. en gros on répète les erreurs en béton que furent St-Cyrille et la rivière St-Charles

        Ouf vous voyez le verre à moitié plein et je le vois à moitié vide, il va y avoir 22 km de fils ou 18 ou 15 ou 13 on sait plus trop

        Le réseau commence à se résumer pas mal à un tramway, le structurant est pas mal disparu, on va avoir le tramway le plus cher au monde et de loin.

        Ce que je dis est qu’il faut prendre une pause et réévaluer le tout,faut être aveugle pour ne pas voir que le projet actuel s’en va direct dans le mur( bon ils vont peut-être couper dans le mur aussi)

        Du projet présenté il ne reste que le tronc et ils vont peut-être le raccourcir, pauvre Kenny

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Alain Manseau Utilisateur de Québec Urbain

      11 juillet 2020 à 21 h 20

      @jeand

      Je n’aurais pas dit mieux. L’administration actuelle est non seulement incompétente, elle est complètement déconnectée de sa population. C’est presqu’irrécupérable.

      Avec le 3,3 milliards $, on peut faire nettement mieux. Le projet actuel est essentiellement 801sur rail (moins fiable, moins flexible et plus cher à opérer) mais aucun gain de vitesse ni de fréquence, ni de capacité. La cerise sur le gateau : plus de correspondances seront nécessaires pour les usagers. Où est l’avantage ??

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    12 juillet 2020 à 12 h 00

    S’il faut construire une passerelle (ou tunnel) plus ergonomique, c’est pour traverser Henri IV et connecter un quartier Saint-Mathieu très enclavé avec le centre de glaces, le marché public, l’école de Rochebelle.

    Et il faudrait construire cette infrastructure avant la reconstruction du viaduc Quatre-Bourgeois et le chantier du tramway lui-même, car la «marchabilité» du quartier va en prendre pour son rhume pendant quelques années.

    La passerelle actuelle, balayée par les vents, est du même modèle que celle qui s’est effondrée à Longueuil.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *