Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un nouvel édifice de 12 étages pour le logement social pour aînés à Sainte-Foy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 novembre 2020 Aucun commentaire

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil

Dans le secteur en effervescence de la route de l’Église et du marché public de Sainte-Foy poussera un tout nouveau bâtiment de 12 étages. Mais les quelque 128 logis ne sont pas destinés à une clientèle huppée, déjà desservie. Plutôt à des personnes âgées de plus de 75 ans aux revenus «faibles et modestes».
Aussi, le centre de la petite enfance (CPE) Mistigri de l’avenue Roland-Beaudin et ses 142 petits pensionnaires devraient y déménager. Un grand espace sur deux étages est prévu pour les accueillir. Pas le choix, l’édifice patrimonial où ils logent, planté sur le trajet du futur tramway, sera démoli pour laisser passer le rail.

Alors, où exactement germera cette construction? Nous sommes toujours sur l’avenue Roland-Beaudin… Mais, il n’y a pas d’adresse! Le terrain non aménagé sert de stationnement au sud-est du Centre sportif de Sainte-Foy. Tout près, à l’arrière, il y a l’école secondaire De Rochebelle.

Voici un rare projet de logement social dans ce secteur de la capitale, souligne au Soleil Réjean Boilard, agent de développement chez Action-Habitation, l’organisme mandaté pour mener le chantier à terme. Les terrains abordables sont peu nombreux, ce qui éloigne les groupes communautaires. «À cause des coûts très élevés, Sainte-Foy c’est un marché haut de gamme.»

Mais la mairie a quelques propriétés dans le coin, dont ce terrain sablonneux. Terrain dont la vente a été entérinée sans débat par les élus au cours du conseil municipal de lundi.

Clientèle moins fortunée

«Les Habitations Roland-Beaudin» permettront de servir une clientèle moins fortunée, néanmoins présente dans l’ancienne banlieue, note M. Boilard. «C’est un immeuble de 12 étages. C’est une bonne construction, mais on en a grandement besoin dans Sainte-Foy.»

Qui pourra y habiter? «C’est du logement abordable. […] Des personnes âgées de 75 ans et plus qui ont des revenus faibles et modestes», répond-il.

Pour une personne seule, le seuil de faible revenu se situe environ entre 17 000 $ et 29 000 $ par année, évalue Réjean Boilard. Les revenus modestes oscillent plus ou moins entre 29 000 $ et 40 000 $.

La moitié des appartements seront réservés au groupe des «faibles» revenus et donneront accès à des subventions pour le paiement du loyer. L’autre moitié sera louée aux personnes ayant des revenus «modestes».

«On souhaiterait démarrer ce projet en juin 2021. On est présentement dans la conception des plans et devis.»

Et dans ces plans, figure le centre de la petite enfance actuellement planté juste en face de la future tour communautaire. «Ça va se réaliser en même temps que ce projet-là, le CPE Mistigri qui va s’installer sur 2 étages pour 142 places. […] On trouvait que c’était opportun de faire ça.»

(…)

Intéressé par le projet? Vous pouvez contacter Action-Habitation au 418 648-1278 poste 0. Un formulaire vous sera posté. Après la construction, la résidence sera gérée par l’organisme «La Bouée, société acheteuse de préservation et de développement de l’habitat communautaire».

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Logement locatif ou social.

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *