Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le projet Humaniti: des images préliminaires

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 novembre 2020 11 commentaires

Jean-Michel Genois-Gagnon
Journal de Québec

Le promoteur COGIR Immobilier, qui pilotera le projet HUMANITI à Sainte-Foy en remplacement du Phare, a analysé la possibilité d’ériger une tour de 65 étages. Un scénario qui était toutefois «trop ambitieux» pour le marché de Québec.

« Oui, nous y avons pensé», répond au Journal Stéphane Côté, président de la division des projets majeurs chez COGIR. «Vouloir aller trop haut, c’est plus long à construire et c’est plus coûteux. Si on mettait trop l’accent sur la phase un, cela aurait pu être plus long avant de pouvoir démarrer les autres étapes. C’est pourquoi on a préféré réduire le projet», poursuit-il.

COGIR présentait mardi à la population sa nouvelle mouture pour le complexe de quatre tours qui sortira de terre sur le site à l’intersection du boulevard Laurier et de l’avenue Lavigerie. Un chantier dont la valeur est maintenant estimée à près d’un milliard de dollars.

La tour principale sera d’une hauteur de 53 étages. Le promoteur espère, si tout va bien, commencer les travaux pour cette première de quatre phases à l’automne 2021. Cette étape devrait prendre environ trois ans.

Le premier édifice devrait héberger 410 unités locatives en plus de deux offres hôtelières, sous deux bannières distinctes. Il y aura également des espaces commerciaux et des espaces de bureaux.
«On pourrait avoir un hôtel standard ainsi qu’une autre offre avec des chambres plus grandes pour les séjours prolongés. Il s’agirait d’unités avec une petite cuisinette», explique au Journal M. Côté, ajoutant que le projet continuera d’évoluer, au cours des prochains mois.

«Entre 2000 et 2400 résidents»

Dans le cas des trois autres tours, l’une sera d’une hauteur de 40 étages, et les deux autres, de 31 étages. Le promoteur dit vouloir s’inspirer de son projet Humaniti Montréal, où «l’humain et son mieux-être sont au cœur de sa conception». Ce quartier vertical devrait accueillir à terme «entre 2000 et 2400 résidents».

L’ensemble hébergera deux hôtels d’un total de 200 chambres, 1380 unités locatives, 225 condos, 23 000 pieds carrés d’espace commercial et 295 000 pieds carrés d’espaces de bureaux. Le promoteur espère aussi offrir une salle de spectacle extérieur ainsi que des jardins et des serres. Le stationnement, environ 2000 espaces, sera souterrain.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Projet - Humaniti.


11 commentaires

  1. Dany L.

    24 novembre 2020 à 19 h 46

    Difficile de juger avec si peu d’image, j’aime bien le rendu sur la photo près de l’étendue d’eau et surtout sur celle prise du coin de rue. Pas convaincu de la tour « complète », je demande à voir avec plus d’image mais.. mais.. cette « salle de spectacle », je pense que je m’y ferais jamais, c’est très très laid à mon avis. Vos avis????

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Julien

    24 novembre 2020 à 21 h 25

    Décidément, je préférerais la deuxième mouture de la tour que celle ci. Elle ne fait pas 21e siècle du tout.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. michel

    25 novembre 2020 à 06 h 38

    Bienvenu à Labeaume-land, ville patrimoniale à dominance grise…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Luc

    25 novembre 2020 à 07 h 38

    Il est vrai que la forme, les matériaux de même que l’angle dans laquelle se trouvait la deuxième mouture de la tour avait quelque chose d’intéressant.

    Mais je vous trouve dur envers cette nouvelle mouture. C’est quand même moderne et intemporel et on s’entend…. on est loin du G.

    J’ai bien aimé la présentation qu’ils ont fait hier soir. Ils ont bien expliqué je crois ce qui a guidé les gabarit, les formes et le concept en général.

    J’aime surtout l’approche de consultation en amont. Les questions ont été polies et constructives. Je pense qu’on est dans la bonne voie.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Arthur

    25 novembre 2020 à 08 h 34

    J’aime bien ce que je vois, la tour avec un angle arrondi, la convergence café-resto-etc. avec le plan d’eau « humanise » en effet tout ce béton et ce verre…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Michel Thomassin

    25 novembre 2020 à 09 h 42

    Du vancouvérisme. Moi j’aime bien. Pour ce qui est de l’accès au site, les stationnements disparaîtront bien un jour et le tout sera beaucoup plus cohérent.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    25 novembre 2020 à 20 h 44

    Ça s’améliore. Peut-être qu’à la 5e mouture on aura un vrai projet de classe mondiale!

    En tout cas, les immeubles d’Iberville vont faire cheapo en comparaison. Vivement le bulldozer et une occupation plus optimale du sol.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *