Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le spécial du chef

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 février 2021 8 commentaires

Paul Journet
La Presse

Pour le Réseau express métropolitain (REM), François Legault commence sa réflexion en cherchant le meilleur projet, peu importe le coût. Alors qu’à Québec, il pense petit. Il impose un corset budgétaire, puis ratatine le projet.

Pour le REM, un jeune projet qui divise les experts, il fonce. Mais pour le tramway, qui mûrit depuis plus d’une décennie et qui fait consensus chez les urbanistes, il freine.

Ce que M. Legault veut, le Québec l’obtient. C’est ainsi qu’on avance vers l’arrière, de retour aux laides années de la politisation arbitraire des transports en commun.

S’il subsistait un doute, il a disparu lors de la conférence de presse de mardi. M. Legault s’est défendu d’improviser en bloquant la nouvelle mouture du tramway. Il a assuré « consulter » des gens.

Qui ? Des membres. Des conseillers et des députés.

M. Labeaume est un grizzly mal léché. Plusieurs caquistes de la région l’aiment aussi peu que son tramway, et cela inclut la vice-première ministre Geneviève Guilbault, responsable de la Capitale-Nationale. Ils voudraient s’approprier le tramway pour en faire un projet bleu caquiste, et le lancer de préférence en même temps que le troisième lien.

Pour la Coalition avenir Québec (CAQ), le tramway et le troisième lien doivent aller ensemble. Mais l’un est presque prêt, tandis que l’autre reste embryonnaire. Par exemple, le coût du tramway a bondi à cause des complications liées à la difficulté de creuser sous la colline Parlementaire, alors imaginez un tunnel reliant Lévis à Québec…

Il est vrai que le BAPE a critiqué le tracé du tramway. Mais le défaut se corrigerait en investissant plus. À l’échelle du budget en infrastructures (130 milliards pour 2020-2030), un ajout de 300 millions est marginal. La capitale de la nation québécoise – la seule ville de sa catégorie au pays sans réseau de transport structurant – le mérite.

Mais des caquistes font le contraire. Ils demandent des modifications aux allures de sabotage. Après avoir demandé au maire de rétrécir le trajet pour économiser, ils lui reprochent de mal desservir les banlieues. Ils s’opposent à la branche menant à Cap-Rouge, sachant que cela déplacerait le garage et retarderait donc l’appel d’offres imminent, pour lequel trois consortiums étaient préqualifiés.

Selon ce qu’a rapporté M. Labeaume, le ministre des Transports, François Bonnardel, a proposé un compromis en décembre : écourter la ligne menant à Charlesbourg, et développer plutôt des voies réservées et des circuits d’autobus en banlieue. Une entente de principe aurait été conclue, dit la Ville. Il ne s’agissait que de propositions, rétorque M. Bonnardel.

Peu importe qui dit vrai, cela ne change rien au nœud : des élus caquistes ne veulent rien savoir d’un projet cosigné par le maire, et ils ont eu l’oreille de M. Legault.

Pourtant, ce n’était pas les gens les plus fiables à consulter… Les députés aiment dire qu’ils connaissent leur circonscription, mais ce n’est pas en additionnant leurs intérêts qu’on trouvera le bon tracé. Planifier les transports collectifs exige de se mettre à une certaine hauteur pour voir les gens se déplacer comme des petites fourmis. Cela requiert des calculs. Des modèles pour prévoir les déplacements. Une vue d’ensemble de l’impact d’une décision sur tout le réseau.

Bref, une expertise.

Après tout, on parle de milliards de dollars investis pour gérer les déplacements durant les prochaines décennies dans la capitale nationale.

C’est plate à dire, mais le gros bon sens ne suffit pas toujours.

La suite

Voir aussi : Projet - Tramway, Projet - Troisième lien, Transport, Transport en commun.


8 commentaires

  1. richard cloutier

    24 février 2021 à 10 h 05

    C’est un commentaire de la part d’un journaliste de Montréal qui dit tout. Les députés de la CAQ de Québec pense à sauver leur fesse à contredire les experts du bureau de projet et le MTQ. C’est lamentable comme leadership et comme gouvernement d’imposer une restriction budgétaire au projet qui pourrait améliorer le transport en banlieue.

    Montréal défend un projet pour Québec, tandis que les députés de Québec met en péril le plus important projet de la région. Un dépassement en argent et retarder le projet pour 2 ans.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. « Le » lecteur assidu

    24 février 2021 à 12 h 31

    ⬛️ Le spécial du chef ou.. « Le spécial de La Presse »❓

    🟥 Préambule

    ♦️ Je n’aurais jamais cru qu’un jour.. oui, qu’un jour j’en sois rendu à devoir commenter ce média réputé, dont je faisais jusqu’à tout récemment, eh oui❗️récemment, la « promotion » auprès de mes contacts du Québec🇲🇶, du Canada🇨🇦 et même « plusse » ❗️
    ♦️ Désolant ❗️
    ♦️ Gênant ❗️
    ♦️ Monsieur Harvey, Jean-Charles Harvey, vous l’auteur des Demis civilisés, publiés en 1 9 3 4, m’entendez-vous, Là-Haut ❓
    ♦️ Moi qui origine du Pays des bleuets, moi qui a dû suivre évidemment mes parents et découvrir la région de la Gatineau, celle ensuite du Curé Labelle, pour ensuite aboutir sur l’Île de Montréal et continuer mon parcours de célibataire à Sainte-Foy, pour ensuite oser acheter une résidence du côté opposé, donc à l’Est ( excusez-moi, pardonnez-moi…! ), sans oublier les régions de mes grands-parents, en l’occurrence celle de la Beauce d’une part et de Montmagny d’autre part, je vous implore, monsieur Harvey, sinon de m’aider… d’au moins me donner la force, oui, la force de prendre le temps à mon âge avancé de commenter ce que je n’aurais jamais cru devoir faire en… 2 0 2 1❗️
    ♦️ Oui, en 2 0 2 1❗️

    ☺️ À suivre.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. PPDaoust

    24 février 2021 à 12 h 48

    Moi aussi je suis déçu par la situation. Mais attention avan de sauter aux conclusions. Le « move » du gouvernement n’est pas seulement politique.

    À l’interne au MTQ, je sais de source sûre qu’il y avait chez un bon nombre d’experts impliqués une préférence pour les études antérieures relatives au SRB qui privilégiait une desserte vers d’Estimeauville au détriment de Charlesbourg.

    Il est de notoriété que le tracé que les experts ont présenté, c’était celui que le maire voulait. Régis en a toujours mené large, orientant peut-être trop les travaux de son legs.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Denis B

      24 février 2021 à 17 h 18

      Mes contacts au bureau du MTQ à Montréal me disent qu’ils ne comprennent pas à la lecture de l’enquête OD qui est faite sous la gouverne et la participation de leur ministère que l’on puisse amputer un parcours Charlesbourg – Centre-Ville – Sainte-Foy pour le substituer par D’Estimauville – Centre-Ville – Sainte-Foy si on veut investir l’argent là où ça sera le plus rentable.

      À l’interne à Montréal la seule chose qui serait envisageable selon eux serait de faire les deux en même temps en privilégiant le mode le plus lourd pour Charlesbourg. Et ça implique d’augmenter l’enveloppe budgétaire. On me dit que c’est ce que les données de déplacements en fonction des pôles de travail et d’étude disent.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. « Le » lecteur assidu

    24 février 2021 à 15 h 23

    😳 la suite…

    🟦 « Le spécial de Paul Journet »

    🔷 « Pour le Réseau express métropolitain (REM), François Legault commence sa réflexion en cherchant le meilleur projet, peu importe le coût.

    🔸 Je prends acte que le PM Legault a comme souci de rechercher le meilleur projet .
    🔸 Aucun reproche possible, s’tivident❗️
    🔸 Quant au coût, vous me laissez sur ma faim vu l’absence totale de fait à l’appui ❗️

    🔷 «  Alors qu’à Québec, il pense petit. Il impose un corset budgétaire, puis ratatine le projet. »

    🔸 Votre allégation est erronée;
    🔸 Ma perception n’est pas qu’il pense petit mais… mieux.
    🔸 Sous la réserve de mettre un peu de « viande autour de votre corset », dois-je développer sur mon maire que j’ai malheureusement dû apprendre à découvrir pour des motifs de plus en plus surprenants❓
    🔸 Enfin, le PM ne ratatine pas le projet;
    🔸 Qui plus est, il fait ce que mon maire aurait dû faire et ainsi éviter, nous éviter à tous, de devoir s’acheter un crayon, du papier, et penser pour ultimement coucher par écrit au moins une ébauche démontrant un semblant de bon sens élémentaire❗️

    ▪️ À suivre…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. richard cloutier

    24 février 2021 à 16 h 26

    Régis est maire de Québec, mais en plus c’est lui qui dessine les plans du tramway, c’est un expert du transport en commun, mais il a des talents cachés ce Régis. Monsieur Genest peut retourner chez lui,attention le gouvernement peut accoucher d’une souris sur ce projet.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. « Le » lecteur assidu

    24 février 2021 à 17 h 19

    😳 la suite

    🔷 «  Pour le REM, un jeune projet qui divise les experts, il fonce. Mais pour le tramway, qui mûrit depuis plus d’une décennie et qui fait consensus chez les urbanistes, il freine. »

    🔸 Je me limite, ici, sur le tramway;
    🔸 Comme aurait dit, feu mon beau-père, quels urbanistes❓
    🔸 Dans quelle catégorie placez-vous notamment les ressources humaines du BAPE❓
    🔸 Dans quelle catégorie placez-vous notamment Fanny Tremblay-Racicot PH.D., qui a comparu et déposé un mémoire de 30 pages lors des audiences du BAPE, lequel organisme, sauf erreur de ma part, a fait entièrement sienne la position de cette jeune femme❓
    🔸 De mémoire, à moins d’errer, j’ai souvenir d’avoir lu une nouvelle datant de 2018 où elle et deux profs. de l’Université Laval , partagent un point de vue commun qui va à l’encontre de « l’église de Québec », pour être réservé et poli❗️
    🔸 Qui avez-vous rencontré et quand, pour vous assurer d’un billet traitant des 2 côtés de la médaille, puisqu’il est incontestable qu’une médaille comporte toujours 2 côtés de par sa nature, étant donné que je « sens » ici le contraire❓
    🔸 Aussi étrange que puisse vous paraître ce qui suit, « votre » média a publié coup sur coup, hier et ce matin, deux textes, l’un hier de monsieur Mercure et l’autre ce matin de vous-même où l’on sent dès le début de chacun de vos articles une odeur « étrange » nous permettant… me permettant de m’interroger à bon droit sur la volonté profonde « d’éclairer »❗️

    ▪️À suivre…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. « Le » lecteur assidu

    24 février 2021 à 21 h 03

    😳 « Omnibus »…

    🔷 J’ai lu et relu votre « charge »;
    🔷 J’en ai conclu que continuer à analyser chaque paragraphe deviendrait d’une lourdeur telle que le lecteur abandonnerait avant la fin;
    🔷 Conséquemment, je vais me contenter de ce qui suit :

    🟧 Depuis le temps que vous existez,
    🟧 Depuis le temps que Québec Urbain existe,
    🟧 Depuis le temps que mon maire a fait sa « pirouette » peu de temps après sa réélection;
    🟧 Depuis le temps que son héritage fait l’objet de remises en question;
    🟧 Depuis le temps que…

    🟥 Où étiez-vous❓
    🟥 Avec qui❓
    🟥 Pourquoi attaquer le PM, pour qui je n’ai d’ailleurs pas voté à ce jour ❓
    🟥 Pourquoi aucune analyse de votre part sur le métro-VAL❓
    🟥 Pourquoi tout Ça❓

    Épilogue

    🙏 Trouvez-vous normal que j’en apprenne plus sur Québec Urbain que grâce à Vous❓

    🙏 Trouvez-vous normal que mon maire me convainc un peu plus à chaque jour, par son comportement, qu’il préfère se défiler « des gens d’ ici » pour aller « perdre son temps chez-vous »❓

    Fin

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *