Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Tramway : Labeaume prêt à sacrifier Charlesbourg

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 mars 2021 19 commentaires

Olivier Lemieux
Radio-Canada

Le maire Labeaume proposera cet après-midi aux ministres Guilbault et Bonnardel de prolonger le parcours de tramway jusqu’à D’Estimauville, aux dépens du secteur Charlesbourg. Le maintien du terminus Legendre, dans l’ouest, sera cependant présenté comme un incontournable.

Le mois dernier, le maire Labeaume levait le voile sur les changements au tracé du tramway proposés par le ministre des Transports, François Bonnardel.

Le gouvernement souhaitait prolonger le parcours vers l’est, jusqu’à D’Estimauville, mais retranchait la portion nord du tracé vers Charlesbourg. Quant au terminus Legendre, dans l’ouest, il passait tout bonnement à la trappe.

Contre-proposition

Même si Régis Labeaume rejetait alors une proposition faite sur la gueule , les ponts n’ont jamais été rompus avec le gouvernement Legault.

Selon nos informations, la Ville de Québec est maintenant prête à sacrifier l’antenne nord du tramway afin de desservir le secteur D’Estimauville, cher à la Coalition avenir Québec (CAQ).

L’administration Labeaume s’est montrée ouverte dans le passé à renoncer au terminus de Charlesbourg en stoppant le tramway à la hauteur de la 41e rue, dans le quartier Lairet.

La proposition préparée à l’intention des ministres Guilbault et Bonnardel escamote désormais complètement la portion prévue sur la 1re avenue.

En bifurquant vers l’est à la hauteur du pôle d’échanges Saint-Roch et en empruntant le chemin de la Canardière jusqu’à D’Estimauville, le tramway pourrait desservir l’Hôpital de l’Enfant-Jésus et le cégep de Limoilou.

La CAQ croit aussi beaucoup à un terminus dans l’est pour offrir un point de transfert intéressant aux gens de Beauport et de la Côte-de-Beaupré.

Évidemment, les résidents du nord de Québec seraient perdants dans un tel scénario, mais les milliards de dollars promis par le gouvernement fédéral pour le financement de nouveaux projets de transport collectif pourraient permettre de prolonger le réseau dans une phase ultérieure.

La clé : Legendre

Sauf que la Ville de Québec tient mordicus à son terminus dans le secteur Legendre.

Dans une longue envolée aux allures de plaidoyer à l’intention des élus caquistes, le maire Labeaume a rappelé hier l’importance des terrains non développés qui voisinent l’entrepôt IKEA pour répondre à la demande de logements des nouveaux Il a aussi souligné la rareté des emplacements à Québec pour attirer de nouvelles entreprises à vocation technologique.

Le secteur Legendre serait par ailleurs tout désigné afin d’accueillir le futur centre d’entretien du réseau structurant.

Pour Régis Labeaume, pas question de construire le garage dans l’est, où l’incinérateur et les installations du Port de Québec sont déjà au cœur des récriminations citoyennes.

La Ville aspire à atténuer la présence industrielle dans le quartier de Maizerets et l’arrivée d’un important garage viendrait nuire à cette ambition.

Le rôle de Guilbault

Selon des sources près du dossier, la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, pourrait peser lourd dans la décision finale du gouvernement.

Depuis son élection surprise en 2017, elle a montré bien peu d’empressement à faire avancer le projet de tramway, même si le terminus du secteur Legendre est situé au cœur de son comté de Louis-Hébert.

Cette semaine, le conseil de quartier de Cap-Rouge lui a rappelé que l’arrivée du tramway permettait le prolongement de la rue Mendel et l’amélioration des déplacements automobiles, cyclistes et piétonniers dans le secteur.

Geneviève Guilbault avait fait du désenclavement de Cap-Rouge une de ses priorités au moment de son entrée en politique.

L’article

Voir aussi : Projet - Tramway, Transport, Transport en commun.


19 commentaires

  1. Dany Lo.

    11 mars 2021 à 12 h 45

    Suffit que le mode de transport qui passera dans le 3e lien (probablement un SRB) soit allongé vers le nord, au mieux en passant par le secteur du Centre Vidéotron.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      11 mars 2021 à 12 h 59

      Je pense que c’est ça l’essentiel de la proposition de la CAQ. Si c’est le cas, ils ont une entente.

      On aura donc deux axes. un nord/sud et l’autre Est/Ouest. Le meilleur des deux mondes.

      Honnêtement, je pense que c’est le meilleur projet.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Dédé

    11 mars 2021 à 13 h 30

    « Cette semaine, le conseil de quartier de Cap-Rouge lui a rappelé que l’arrivée du tramway permettait le prolongement de la rue Mendel et l’amélioration des déplacements automobiles, cyclistes et piétonniers dans le secteur.»

    Et qu’est-ce qui empêcherait ce prolongement à part que d’être prit en otage par ce f… tramway ?

    Ce prolongement est nécéssaire depuis longtemps. Toute la pointe de Ste-Foy est bloquée par le chemin de fer pour se rendre à Cap Rouge. Il faut soir passer par Provencher ou par les autoroutes. Et vice versa.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Louis-Pierre Beaudry Utilisateur de Québec Urbain

      11 mars 2021 à 13 h 44

      C’est vrai que ça a pas vraiment de sens, l’argument du désenclavement de Cap-Rouge… Il y a beaucoup de leviers qui sont utilisés de mauvaise foi dans cette histoire.

      L’entêtement de développer le boisé est décourageante, et comme la nuance semble s’étioler dans la polarisation forcée, je trouve difficile d’avoir une voix pour le Tramway, mais contre ce déboisement, qui peut s’éviter en construisant la ville sur la ville. Il y a tellement de friches industrielles sous-utilisées ou désuètes, je peux pas croire qu’on va déboiser pour ça.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. PPDaoust

    11 mars 2021 à 14 h 03

    À voir Labeaume tout faire pour sauver Legendre, il fait nul doute selon moi qu’il a promis bien des affaires à bien du monde.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      11 mars 2021 à 15 h 44

       ou annuler
    • Dédé

      11 mars 2021 à 16 h 49

       ou annuler
    • julien

      11 mars 2021 à 19 h 55

      Votre commentaire, avec vos accusations gratuites, ne font rien pour relever le débat sur cette page.

      Lorsque le tramway passait au phare, c’était aussi pour favoriser la famille Dallaire. Si le tramway avait été à D’Estimauville, vous auriez aussi dit que ça aurait été pour les terrains des soeurs de la Charité.

      Même si le tramway avait été le long d’Henry IV, vous auriez dit que c’était pour la famille Dallaire et ses terrains au nord de Chauveau.

      Et, si le trajet avait eu le malheur de passer près du centre Videotron, vous auriez à peine changé votre discours et accusé le maire de favoriser GM Développement et leur terrain sur Hamel.

      Tout ce qu’on peut retenir de votre commentaire, c’est qu’effectivement, un tramway c’est structurant et que les investisseurs y voient un potentiel parce qu’il croient que ça va augmenter la valeurs de leurs actifs et attirer de la clientèle.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPDaoust

        11 mars 2021 à 20 h 55

        Oh làlà. Je constate que ça vous prend pas grand chose. Je ne comprend pas. La prochaine pleine lune n’est que le 28 mars prochain.

        J’accuse le maire de quoi au juste? De corruption? Allez-y! Je sens que vous avez beaucoup d’énergie créatrice.

        En temps de Covid on a tous besoin de divertissement.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. « Le lecteur assidu

    11 mars 2021 à 15 h 53

    🟧 Matière à réflexion ❓

    🟢 Feu Jean-Paul l’Allier devient Maire de Québec. J’énumère comme ça quelques unes de ses réalisations :

    ✅ Des arbres… des arbres… des arbres…
    ✅ Revitalisation de la rivière St-Charles
    ✅ Le lieu maintenant connu comme « L’Espace Jean-Paul l’Allier »
    ✅ Réaménagement de René-Lévesque sur la colline parlementaire
    ✅ Honoré-Mercier
    ✅ Colline parlementaire/Grande-Allée

    🔵 Régis Labeaume devient Maire de Québec; à vous de compléter l’exercice :

    🔷

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Jeff M

    11 mars 2021 à 16 h 07

    « La CAQ croit aussi beaucoup à un terminus dans l’est pour offrir un point de transfert intéressant aux gens de Beauport et de la Côte-de-Beaupré. »
    Le hic c’est que les parcours express d’une bonne partie de Beauport empruntant Dufferin-Montmorency, sans rabattement sur le réseau tramway jusqu’à la colline parlementaire, seront plus compétitifs en temps qu’en empruntant le tramway sur Des capucins.
    Lorsqu’on servait le transit en partance de Charlesbourg, on avait au moins un plus gros bassin d’usager déjà acquis et un rabattement potentiel de certains express à la hauteur de la 41e rue.
    Ce n’est pas foncièrement mauvais Beauport, mais je ne considère pas que c’est le choix le plus optimal. Clairement.

    Jeu politique…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • « Le » lecteur assidu

      11 mars 2021 à 18 h 09

      @ Jeff M

      Même si nous sommes domiciliés à l’Est (Ancienne ville de Villeneuve), abandonner Charlesbourg pour un tramway est une double erreur.

      Erreur sur le parcours.

      Erreur sur le mode de transport.

      Donc, ➕ 2 ♥️♥️

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • michel

        11 mars 2021 à 19 h 39

        Sacrifier Charlesbourg pour conserver Le Gendre et son Ikea est une bêtise monumentale.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jeff M

        11 mars 2021 à 20 h 12

        Je suis d’avis que la ville devrait clarifier sa position concernant l’emplacement du centre d’entretien, dont l’avis semble évoluer dans le temps. Ceci dit, je comprend qu’il y ait des hésitations étant donné que c’est un centre qui sera bruyant pour le voisinage. Il y a du résidentiel dans le secteur maizerets à l’est et au nord du site évoqué.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  6. Louis

    11 mars 2021 à 23 h 19

    À mon avis, Charlesbourg se fera à la phase 2. Dans la mesure où des contraintes budgétaires obligent la ville à scinder le projet en deux phases, la ville n’a pas le choix de mettre dans la première phase l’endroit où elle veut mettre le garage.
    Pour être positif, l’absence de Charlebourg rend une phase 2 incontournable. Et quand on sera rendu à planifier une deuxième phase, il est fort probable que le trajet ira plus loin que la 41e Rue.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Antoine

    12 mars 2021 à 12 h 25

    Une ville qui a la passion des projet qui ne se font pas (le tram depuis des décénies), qui ne devraient pas se faire (le 3e lien) ou qui n’auraient pas dû être faits (le centre Vidéotron)… Oui, on regrette bien Lallier :)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. Arthur

    12 mars 2021 à 13 h 21

    J’espère que vous avez raison, parce que j’habite près Louis XIV et Loiret. C’est très central. Je n’ai pas l’impression d’être très en banlieue, dans ma tête banlieue c’est St-Émile. Mais je ne suis pas dans le cœur de la ville non plus. Donc abandonné dans un no man’s land et vivant d’espoir d’une phase 2.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *