Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le Conseil des ministres autorise la Ville de Québec à lancer l’appel de propositions pour son projet de tramway

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 avril 2021 14 commentaires

NOUVELLES FOURNIES PAR
Cabinet du ministre des Transports

QUÉBEC, le 16 avril 2021 /CNW Telbec/ – À la suite d’une entente de principe survenue en mars dernier et de différentes modifications apportées au projet de tramway de Québec, le gouvernement du Québec annonce que le Conseil des ministres a autorisé la Ville de Québec à lancer l’appel de propositions pour ce projet.

Grâce à une démarche rigoureuse prenant en compte à la fois des avis du ministère des Transports, du Bureau de projet de la Ville de Québec et d’experts indépendants ainsi que des recommandations du rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), c’est un projet de tramway optimisé qui franchit aujourd’hui une étape importante. Ce projet, qui s’inscrira dans une vision intégrée du transport collectif dans la grande région de Québec, permettra notamment de relier deux futurs secteurs innovants à l’est et à l’ouest de la ville de Québec, soit la future zone d’innovation du Littoral Est et un futur quartier innovant aux abords du terminus Le Gendre. La desserte des banlieues, quant à elle, sera désormais assurée par un projet distinct piloté par le ministère des Transports en étroite collaboration avec la Ville de Québec.

Les détails de ce nouveau projet et du projet de tramway de même que la vision gouvernementale des transports dans la grande région de Québec feront l’objet d’une annonce ultérieure à laquelle la Ville de Québec participera, lorsque la situation sanitaire le permettra.

La suite

Sondage: 52% des répondants sont favorables au tramway Taïeb Moalla (Journal de Québec). Un extrait: Selon un sondage CROP commandé par un groupe opposé au tramway, une courte majorité de 52% des citoyens de la grande région de Québec demeurent tout de même favorables à ce mode de transport structurant «dans sa forme actuelle».

Voir aussi : Projet - Tramway, Transport, Transport en commun.


14 commentaires

  1. « Le » lecteur assidu

    16 avril 2021 à 15 h 26

    ✳️ Cherchez l’erreur…

    🟪 « Sondage : 52% des répondants sont favorables au tramway » (sic) (Source: JdQ)

    🔲 « Par ailleurs, 65% des personnes sondées disent qu’elles n’utiliseraient pas le tramway pour aller au travail ou à l’école après la pandémie. » (sic) (Source: JdQ)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. jay_urb

    16 avril 2021 à 16 h 34

    Comme le dit Jean-François, il s’agit d’un sondage très positif quand à la prévision de l’utilisation du tramway. Si 35% des citoyens de Québec utilisaient les TEC pour leur transport en semaine, le projet serait un succès fameux. De plus, avec ce genre de question prospective, il est difficile pour les gens de se transposer dans le temps et figurer facilement un changement majeur de leurs habitudes par rapport à un élément qu’ils n’ont jamais tester. Mon point étant qu’il serait beaucoup facile pour un habitant de l’arrondissement d’Anjou (qui habite sur l’Ile de Mtl, qui a déjà pris le métro à plusieurs reprises) de répondre à la question «utiliserez vous le métro (prolongement de la ligne bleue) pour vos futurs déplacements pour le travail ou l’école?» par rapport à un habitant de Val-Bélair qui a ses habitudes «100% automobile» depuis toujours. *Ma comparaison ne relance pas le débat du mode de transport sur rail vs un autre mais porte sur le fait qu’il est difficile de penser changer nos habitudes quand on ne connaît pas bien l’alternative.

    Les membres du groupe anti-tramway qui ont commandé ce sondage doivent être un peu déçus des résultats qui montrent que le projet n’est pas rejeté en bloc. Même le taux d’approbation de 52% rejoint le dernier sondage de Léger à 56% (dans la marge d’erreur). Ce type d’approbation est suffisant pour gagner une élection référendaire…

    Sans avoir fait trop de recherche, je trouve dommage qu’on ait pas le détail des modalités du sondage. S’agit-il un échantillon probabiliste? Selon le Journal, des citoyens de la RMR de Québec ont été sondés. La Ville de Lévis est incluse dans la RMR de Québec. Des citoyens de Lévis ont-ils été sondés? Si oui, est-ce pertinent?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      17 avril 2021 à 08 h 26

      @jay_urb

      À partir du moment ou les gens de Lévis auront désormais un transfert obligatoire à un pôle d’échange à Ste-Foy pour continuer leur périple, sachez que c’est tout autant leur projet que celui des résidents de Québec.

      À partir du moment ou on décide de mettre un terminus à le gendre avec un immense stationnement incitatif afin que les automobiliste de l’ouest soient incités à délaisser leur automobile afin de continuer leur périple dans le tramway, sachez que c’est tout autant leur projet que celui des résidents de Québec.

      Certains ici ne semblent pas encore avoir compris qu’il s’agit d’un projet régional tel que demandé par la CAQ. Ce projet sera bonifié par son attachement au troisième lien afin d’en faire une vraie desserte régionale enfin.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. Dédé

    17 avril 2021 à 07 h 09

    « C’est quand même beaucoup moins cher que de continuer à construire des autoroutes! »

    Ce n’est pas mon point. Mon inquiétude est du côté de celui qui va manipuler ces milliards ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. jay_urb

    17 avril 2021 à 13 h 50

    @Luc

    L’enquête Origine-destination 2017 montre que des 1 292 028 déplacements dans la RMR (en 24h, tout mode de transport et excluant le retour au domicile), il y a 60 430 déplacements qui proviennent de Lévis et la couronne sud vers la Ville de Québec ou la couronne nord. On parle ici d’un maigre 4,7% des déplacements de la RMR. Sur ces 60 430 déplacements vers Québec (et couronne nord), 6118 déplacements se font en transport en commun ou en mode bimodal, soit moins de 0,5% des déplacements totaux de la région. Le poids relatif de ces utilisateurs est donc bien faible. Même si l’attrait du réseau structurant faisait doubler la part modale des TEC pour les déplacements Lévis vers Québec (ce que l’on souhaite!), le nombre d’utilisateurs demeurerait marginal. Alors non, ce n’est pas «tout autant» leur projet que le nôtre.

    Donc je crois que ma question vaut encore la peine d’être posée : «est-il pertinent de sonder les habitants de Lévis sur un projet de transport en commun de la Ville de Québec alors que les déplacements Lévis vers Québec représentent moins de 5% des déplacements totaux et seulement 6000 utilisateurs de TEC de Lévis (et couronne sud) vers Québec?». Je ne crois pas non plus que les citoyens de la Ville de Québec devraient être sondés sur le projet de TEC «structurant» de Lévis sur le boul. Guillaume Couture car il y a plus 25 000 déplacements de Québec vers Lévis quotidiennement.

    Pour ce qui est du 3e lien, nous pourrons le commenter quand nous aurons vu le début du commencement d’un squelette de l’ébauche de ce projet pharaonique mais fantomatique. D’ici là, ce n’est que spéculation.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      17 avril 2021 à 17 h 20

      +1
      J’ajoute que s’il y a une certaine relation entre le Lévisien et Québec, celle entre le Québécois avec Lévis est assez négligeable. C’est aussi à considérer.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

vingt deux  −    =  dix-neuf