Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un urbaniste de Toronto encense le tramway de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 décembre 2021 12 commentaires

Taïeb Moalla
Journal de Québec

Reece Martin, un urbaniste de Toronto dont la chaîne YouTube est suivie par plus de 67 000 abonnés, encense fortement le futur tramway de Québec.

Dans une vidéo d’une quinzaine de minutes mise en ligne le 17 novembre, M. Martin, un passionné de transport en commun, se demande même si Québec n’est pas en train de se doter du «meilleur système de tramway en Amérique du Nord».

Tout d’abord, l’expert rappelle que le seul réseau de transport structurant qui existe au Québec en ce moment est le métro de Montréal. Il note ainsi l’important retard entre le Québec et l’Ontario – ou même l’Alberta – dans ce domaine. «Le Québec, qui compte plus de huit millions d’habitants, n’a toujours qu’un seul système de transport collectif électrique. L’Alberta, qui compte environ la moitié de la population du Québec, en a deux», s’étonne-t-il.

Plusieurs avantages

Avouant qu’il a souvent été critique des projets de tramway en Amérique du Nord, Reece Martin dit pourtant appuyer celui de Québec. D’abord, la taille de la Ville lui semble tout à fait indiquée pour un tel choix. Aussi, il juge que l’inspiration française du projet est bienvenue en notant la ressemblance entre les esquisses du tramway de Québec et la ligne T9 du tramway parisien.

Outre la question esthétique et la «belle luminosité», le spécialiste note le grand nombre de portes, ce qui permettrait notamment des montées et des descentes plus rapides. Le choix d’une seule rame de 45 mètres, plutôt que de plusieurs rames (comme à Edmonton, Seattle ou encore à la ligne 5 de Toronto), permettra aux usagers de «marcher sur toute la longueur du véhicule, ce qui est très agréable. L’avantage de cette taille est qu’elle offre un bon mélange de grande capacité tout en étant suffisamment flexible pour insérer des arrêts de tramway en divers endroits», dit-il.

Aussi, il félicite Québec d’aller contre la tendance nord-américaine en privilégiant un tramway de style européen plutôt qu’un SLR (Système léger sur rails ou métro léger). «Si les tramways et les SLR se ressemblent, la différence de mots reflète une différence d’objectif, avance-t-il. Les systèmes de trains légers nord-américains sont trop souvent construits pour répondre à tous les besoins : ils peuvent servir de liaison régionale, de transport au centre-ville ou de système de transport rapide. En comparaison, les tramways en Europe, et particulièrement en France, ont un créneau beaucoup plus ciblé et raisonnable, à savoir un service de transport local de haute qualité. Il s’agit de super bus, pas de tous les modes ferroviaires en un seul.»

Certaines critiques

Malgré son enthousiasme affiché, M. Martin critique le tramway de Québec sur certains aspects. Il déplore par exemple qu’il ne soit pas connecté à la station de trains de Via Rail, en basse-ville. Or, d’après lui, l’arrivée prochaine d’un TGF (Train à grande fréquence), reliant Québec et Windsor, devrait plutôt être l’occasion d’interconnecter ces différents réseaux. Aussi, dans cette même perspective, l’expert estime qu’il serait souhaitable de raccorder le tramway à l’aéroport de Québec.

Il note d’ailleurs que le choix du mode tramway n’interdit aucunement de possibles extensions futures. Lors de la récente campagne électorale, le nouveau maire Bruno Marchand s’est d’ailleurs montré fort intéressé à mettre en place d’autres phases du tramway.

L’article

Voir aussi : Projet - Tramway, Transport, Transport en commun.


12 commentaires

  1. Jeff M

    6 décembre 2021 à 17 h 53

    J’ai suivi Reece Martin régulièrement. Il est très intéressant le gars.
    Je le rejoint notamment sur la portée locale du tramway, alors qu’ailleurs ont tente de faire des « regional collector » en même temps. Je ne dis pas que c’est toujours inopportun, mais ici, passé Ste-Foy ou Beauport il n’y a pas un gros bassin d’utilisateurs potentiels. De plus, le tram est un plus sur l’aménagement urbain plutôt qu’une ligne complètement imperméabilisée physiquement. Je garde cependant une préférence pour la plateforme surélevée pour préserver la performance du réseau. Je pense que c’est le juste équilibre.
    La gare du palais… ouais, ce serait vraiment bien de la lier au réseau lourd. Mais il faut avouer que c’est difficile de relier tout les points importants avec une seule ligne. Et des fois je me demande si ce n’est pas cette gare qui devrait changer de place, située disons « à peine » au centre-ville. Peut être pourrait-on envisager son emplacement au Pôle Saint-Roch avec la ligne qui bifurque avant l’amphithéâtre et qui passe sur une autoroute Laurentienne qui n’existera plus.. je rêve là. Ou bien la continuer en souterrain après l’actuelle gare et faire le terminus, en souterrain toujours, à Place d’Youville, reliée à la station du tramway.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      6 décembre 2021 à 21 h 02

      La gare du Palais et le secteur du bassin Louise (une fois développé) devraient être connectés à la Place d’Youville par un simple et abordable télécabine.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Luc

      7 décembre 2021 à 08 h 01

      J’avais fait exactement le même constat il n’y a pas si longtemps. La tristesse de notre gare, c’est qu’elle n’est pas à un endroit central qui facilite le déplacement vers les pôles d’emploi par transport actif ou structurant.

      Le pôle St-Rock serait intéressant car au carrefour des déplacements prévus par transport structurant.

      Mais je suis beaucoup plus d’accord avec une extension vers la haute ville. J’avais pensé qu’ils pourraient retravailler la caverne sous le cap afin d’en faire une gare centrale, reliée à la station d’Youville mais aussi par tunnel aux grand générateurs d’emploi du secteur. Le stationnement d’Youville deviendrait de facto le stationnement de la gare mais je ferais en sorte que les entrées et sorties principales ne soient plus sur place d’Youville mais plutôt Honoré Mercier.

      Je pense que de cette façon, il y aurait aussi beaucoup plus d’utilisateur du train parce que mieux connecté aux générateurs d’emploi et au transport en plus d’être sous terre et à l’abris des intempéries. Pour une ville nordique comme Québec, ce n’est pas négligeable.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Lord Catzorz

    6 décembre 2021 à 21 h 55

    La gare du palais est un grosse raison pourquoi je trouve la direction EST inefficace par rapport a la destination NORD pour le tramway.

    Il me semble faire intuitivement beaucoup plus de sens d’avoir la phase 1 du Tramway qui fait le parcours de de la 801. Ça permet d’avoir un parcourt similaire a la 800 qui continuerait du Charest comme était prévu avec le Trambus. Il permet de desservir tous St-Roch, incluant la gare, de manière organique.

    Avec un tramway vers D’Estimauville, il faudra soit un terminus a la Gare, ou bien un parcours qui reviens sur ses pas pour desservir la première Avenue. Un « Hook » beaucoup moins efficace.

    Mais bref, c’est seulement de l’intuition, je suis certain que le gouvernement du Québec avait toutes l’expertise nécessaire pour exiger cette modification!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Le lecteur assidu

    6 décembre 2021 à 22 h 57

    🟢 « Reece », I’m glad for your interest and admiration for Québec city but…

    🙏 Personnaly, I hope you will read all commentaries about this project to be sure you would not change your position after.

    🙏 In fact, I invite you to go on the website of the BAPE, to read what is published, to be sure you would not change your position after.

    🙏 I must be fair with you. I think « we » are making a mistake, a big one.

    🙏 In fact, I would say « we » are delivering an old project instead one for the future.

    🙏 I hope you know that at least 7 european cities were doing about there Tramways, or what the city of Lille (France), for example, is deliviring for the best convenience of this city and their clients.

    P.S. Instead of my opposition of this « old project », I hope you will visit Québec city; I assure you your presence will be appreciate.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Dany Lo.

    7 décembre 2021 à 08 h 34

    En fait, selon ce que j’ai vu, le TGF devrait s’arrêter à l’Aéroport de Québec, pour ensuite se diriger vers la Gare du Palais. Alors j’ai l’impression que ses 2 critiques, soit que le Tramway n’est pas relié à l’Aéroport ni au TGF pourrait être « reglé » par un seul prolongement qui desservirait à la fois les voyageurs du TGF et ceux de l’Aéroport sur le site de cette dernière. Évidemment, certains pourraient descentre à la Gare du Palais et utiliser le réseau déja en place à cet endroit également. Je comprends qu’on ne se rende pas là avec le tracé initial, mais au final le Tramway ne se termine pas si loin de l’Aéroport, un prolongement ne serait théoriquement pas si long ni couteux.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. R. Bouffard

    7 décembre 2021 à 09 h 12

    Bon, le teenager de la vidéo devrait sortir un peu.

    On aimait bien faire référence à Bordeaux. Mais à Bordeaux, suite à l’expérience négative, le tramway se termine là où il est rendu. Il n’ira pas plus loin étant donné le résultat déplorable et l’expérience décevante concernant la section déjà en service. Fini la construction d’une prochaine section.

    À Ottawa, on parle d’un gâchis. À Québec, il faut ajouter des centimètres de neige et des vents de Nord-Est.

    Le Journal Suisse,
    À Lausanne on se débarrasse du tramway.
    Capture d’écran en fichier Google Drive.
    Le lien: https://drive.google.com/file/d/1Trq04Xry5L8r0OR9dX2aIuzJr1hSf1AE/view?usp=sharing

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • julien

      8 décembre 2021 à 07 h 21

      Vous ne semblez prendre que ce qui fait votre affaire des tramways de Bordeaux.
      Le tramway de Bordeaux est un succès d’achalandage et même au delà des estimations initiales
      Ils ont fait le choix initial de rejeter un projet de métro en raison des coûts trop importants. La ligne développée aurait été de beaucoup inférieure à ce qu’ils ont pu développer en Tramway.

      Et, oui, ils veulent arrêter d’en développer… après en avoir fait 77 kilomètres…

      Le tramway n’est pas la solution à tous les besoins, et c’est là qu’ils sont rendus. Pour rejoindre les banlieues plus éloignées, ils veulent opter pour des Bus à haut niveau de service. C’est logique.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Anne-Marie Laroche

      9 décembre 2021 à 10 h 56

      Le LEB de Lausanne n’est pas un tramway. C’est une ligne de chemin de fer de 26 km qui relie Lausanne à Becher. On n’enlève pas ce train, on déplace un tronçon dans un tunnel car il pose un problème de sécurité à un endroit bien précis. Lausanne possède un merveilleux métro parfois sous terre, parfois hors terre qui est d’une redoutable efficacité.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  6. Insdr

    8 décembre 2021 à 10 h 42

    @ Al Capone
    « Tireless Troll » conviendrait – à mon humble avis – tout aussi bien!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

  +  dix-huit  =  27