Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Une plage magistrale sauf pour l’accès

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 août 2023 9 commentaires

François Bourque
Le Soleil

CHRONIQUE / Le succès d’estime et de fréquentation de la promenade Samuel-De Champlain ne se dément pas.

La marche était haute pour le nouveau tronçon compris entre les côtes de Sillery et Gilmour, mais toutes les promesses ont été tenues et davantage.

Depuis le début juillet, la station de la Plage suscite admiration, plaisir et fierté. Et juste de savoir Montréal un peu jalouse ajoute à notre plaisir et à nos ego.

J’ajoute ma voix au concert des éloges.

La Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) et les concepteurs de Daoust Lestage ont une fois encore tapé dans le mille.

Ont su saisir le «génie du lieu» pour faire revivre l’effervescence de l’ancienne plage de l’anse au Foulon.

Tout y est. Le spectacle du fleuve, le rythme, l’élégance retrouvée des premières phases de la promenade, magnifiés ici par une offre de services judicieuse : piscine, jeux d’eau, sable, mobilier, toilettes, cabines, douches, zones d’ombre et d’abri, offre de restauration, premiers soins, propreté, sécurité. Tous ces petits et grands détails qui font la réussite d’un espace public.

(…)

Mais pour les difficultés d’accès et la congestion, il est difficile de plaider la surprise.

Lors des consultations du BAPE sur la phase III de la promenade, en 2013, plusieurs groupes et citoyens avaient déploré le peu d’intérêt de la CCNQ pour le transport en commun.

Une «erreur monumentale», avait dénoncé le Conseil régional de l’environnement (CRÉ). Une fois que l’habitude d’accéder à un lieu en auto est prise, il est difficile de s’en départir.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Parc.


9 commentaires

  1. marc

    26 août 2023 à 15 h 58

    l’aces est facile a vélo on doit oublié l’auto
    pour l’auto il y a la Baie de Beauport $$

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

      26 août 2023 à 16 h 56

      1) L’option àVélo le du RTC n’est pas encore disponible. Ce serait une bonne idée
      2) Le parcours 400 du RTC n’est disponible que les fins de semaine (et jours fériés) mais il faut vraiment savoir où le prendre pour arriver sur les lieux et même chose pour le retour
      3) Il y a 76 places de stationnement à la Station de le plage et 145 à la Station de la voile, cette dernière communiquant avec sa voisine de la Plage par un très beau sentier piétonnier longeant le fleuve. Il y a aussi un stationnement en bas de la Côte de Sillery pour 136 véhicules, sans oublier les espaces le long de la Promenade Samuel-De Champlain.
      4) Par un belle journée d’été, tous ces stationnements sont occupés à 9:00 ou presque
      5) Le RTC devrait offrir le parcours 400 tous les jours de la semaine, sauf en hiver. Évidemment, par jour de pluie, l’autobus sera quasi vide. Et après ?
      6) Les trois stations sont absolument fabuleuses, et vont gagner à l’international des douzaines de prix pour les aménagements.
      7) On peut envoyer nos remerciements à la Commission de la capitale nationale ainsi qu’à la firme https://daoustlestage.com/#

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Carl

      26 août 2023 à 21 h 09

      Effectivement, l’auto devrait être en dernier recours. On dit souvent que les familles ne peuvent pas se permettre de venir en autobus ou en vélo. Mais quand on voit la famille venir avec leur cuisine et leur salon au grand complet: glacière, système de son, barbecue, bac à jouet etc. on comprend que le problème n’est pas tant le moyen de transport, mais ce qu’ils amènent avec eux pour aller à la plage. Un livre, une serviette, et un seau pour le sable, et on est en business. En vélo, et vous avez le stress du stationnement en moins.

      Après ça, les gens se disent pris à la gorge avec leurs paiements, mais ne sont pas capables de sortir de chez eux sans une valise pleine de superflu.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Pierre Tremblay Utilisateur de Québec Urbain

    28 août 2023 à 00 h 33

    Les plus vieux d’entre nous se souviendront de la plage de l’Anse aux foulons des années 60. Le parcours no. 1 nous déposait juste devant.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Antoine

    28 août 2023 à 13 h 35

    Effectivement on est pas à Old Orchard, faut que la population s’habitue a prendre le transport en commun qui devrait être mis en place rapidement. Le nombre de stationnements est suffisant, et la priorité doit être mise au milieu créé pour les usagers, par pour des parkings. Bravo à la firme Daoust Lestage, un autre succès encore pour ce grand projet.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

  +  quarante sept  =  quarante huit