Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Construction de logements à Québec: développement important

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 mai 2024 3 commentaires

Québec, le 31 mai 2024 – La Ville de Québec poursuit son objectif de 80 000 logements d’ici 2040 en utilisant pour la première fois son nouveau pouvoir d’autoriser un projet d’habitation, comme le prévoit la Loi modifiant diverses dispositions législatives en matière d’habitation (PL31). Alors que le marché de l’habitation est en crise, ce pouvoir vise à permettre aux municipalités qui se qualifient d’accélérer la construction de logements qui permettent d’améliorer la qualité de vie des citoyens d’un secteur.

« Aujourd’hui, nous donnons un grand coup en utilisant pour la première fois la nouvelle disposition prévue au projet de loi 31, laquelle permet d’autoriser la construction de projets résidentiels dans des délais considérablement plus courts que ceux prévus par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, a déclaré le maire de Québec, M. Bruno Marchand. Comptant plus de 10 000 habitants et ayant un taux d’inoccupation de 0,9 %, ce qui est bien inférieur à la cible de 3 %, la Ville de Québec se qualifie pour utiliser ce pouvoir et a l’intention d’en faire bon usage. »

(…)

Une première autorisation spéciale pour le 3100 rue De La Forest.

Le premier projet à faire l’objet d’une résolution spéciale pour autoriser sa construction en vertu du PL31 est situé au 3100, rue De La Forest, dans le quartier de Saint-Louis. Ce dernier a déjà fait l’objet de plusieurs activités de participation publique dans le cadre de récentes modifications au Plan particulier d’urbanisme pour le plateau centre de Sainte-Foy, incluant, entre autres, atelier d’échanges, consultations publique et écrite.

Bien qu’il était initialement prévu d’autoriser le projet du 3100, rue De La Forest au moyen d’un plan de construction, la Ville utilisera plutôt le nouveau pouvoir que lui confère le PL31 afin de livrer les quelque 350 logements prévus au projet encore plus rapidement. Cette décision est justifiée par le fait qu’il s’agit d’un projet résidentiel et commercial sobre en carbone qui sera alimenté par géothermie et qui satisfait les critères de bonification recherchés pour améliorer la qualité de vie des citoyens du secteur.

Conformément à la Loi, une séance de consultation publique est prévue le mercredi 12 juin 2024 au cours de laquelle des personnes-ressources de la Ville présenteront les conditions de réalisation du projet, qui incluent, entre autres, la géothermie, une placette publique et une toiture verte, de même que les autorisations spéciales qui feront l’objet de la résolution qui sera votée au conseil municipal du 18 juin 2024.

Les informations pour la consultation

La conférence de presse

Le communiqué

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Logement locatif ou social.


3 commentaires

  1. Nicolas Tremblay

    30 mai 2024 à 10 h 05

    J’aime bien les projets en hauteur dans des rues plus étroites (une seule voie dans chaque direction). Ça donne un style plus urbain que sur le boulevard Laurier par exemple.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Roger

    30 mai 2024 à 16 h 13

    Bruno Marchand, concernant le projet 3100: « Notons aussi que le projet n’inclut aucun logement social ou abordable, une des catégories de logements les plus recherchées puisque les prix ont monté en flèche au cours des dernières années. »

    Et bien… ce qui est bon pour Roger ne l’est pas pour Jean on dirait!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. marc

    30 mai 2024 à 18 h 29

    A Quebec si tu rêve d’espace et de place de stationnement facile , construit un entrepot dans un parc industriel . Par ce que pour du logement seul la tour appartement est autorisé

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

vingt sept  −  vingt cinq  =