Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


«Échec total» pour une traverse sur l’avenue de Salaberry

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 avril 2019 16 commentaires

Stéphanie Martin
Le Soleil

La traverse piétonnière installée par la Ville de Québec au coût de 40 000 $ près d’une résidence pour personnes âgées est inefficace et mal aménagée, déplorent les usagers.

«C’est un échec total», lance le directeur général de la résidence Saint-Patrick, Luc Desbiens.
Le Journal a rencontré sur les lieux un groupe de résidents qui fondaient beaucoup d’espoirs en cette installation qui devait leur permettre de traverser de façon plus sécuritaire l’avenue de Salaberry pour accéder aux Halles du Petit-Cartier. Avec ses feux clignotants, elle devait rendre plus visible la traverse et freiner les ardeurs des automobilistes.

Or, l’expérience a prouvé au cours des derniers mois que le système ne répond pas aux attentes et les résidents du Saint-Patrick ont vite déchanté. D’abord, les automobilistes ne ralentissent pas, même quand les feux sont activés, regrettent-ils.

«J’ai dû faire signe plusieurs fois aux automobilistes. Je traversais et ils s’en venaient vers moi. Ils n’arrêtent pas», lance Jacqueline Richard.

La suite

Un billet précédent

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Transport.


16 commentaires

  1. PPDaoust

    8 avril 2019 à 09 h 27

    L’avenue de Salaberry est également bordé par un CPE et une école secondaire.

    Quand on parle du manque de vision et du retard de l’administration municipale sur les autres villes, on a un beau petit exemple ici. C’est le genre de situation qui serait déjà réglée sur le Plateau Mont-Royal.

    Je pense à ce qu’on a fait avec l’avenue Laurier Est. On a transformé la rue à sens unique. On a rétréci ainsi la largeur de chaussée tout en aménageant de vraies voies cyclables. Le résultats, c’est moins de voiture, une circulation lente, et un environnement des plus convivial et sécuritaire pour tous le monde.

    Ici, on met 40 000$ en clignotants pour essayer de contrôler la vitesse alors que du courage et de la peinture blanche auraient suffi.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Undefined

      8 avril 2019 à 10 h 09

      Un autre bon exemple de la désinvolture de nos automobilistes est sur de la Potasse en haut de l’Escalier des Glacis. Jamais au grand jamais je ne me risquerai à tenter de profiter de ce que prescrit le code de la route pour cette traverse piétonnière. Une fois j’ai même vu un véhicule identifié à une compagnie d’agent de sécurité qui descendait sur de la Potasse faire un stop américain afin d’être certain de ne pas me laisser passer!

      Est-ce qu’à Québec nous revendiquons la liberté de violer les règles élémentaires du vivre ensemble et notre droit à la délinquance?

      Nous apprenons aujourd’hui sur le site de Radio-Canada que le CIUSSS de la Capitale-Nationale arrive bon dernier pour le taux de lavage des mains. En plus nous sommes à 14 % en dessous de l’avant dernière place. Vive le mystère Québec.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPDaoust

        8 avril 2019 à 10 h 51

        J’ai passé plusieurs années à prendre le même chemin que vous.

        Le matin, je m’engageais systématiquement sur la traverse, revendiquant ma priorité. Lorsque je sentais qu’un ou une automobiliste était à la course, je défiais en quelque sorte. J’étais plus jeune donc plus enclin à ce genre de provocation.

        Une fois que ce dernier eut freiné brusquement, je m’arrêtais et je les regardais ensuite, pointant de mon index droit la peinture jaune au sol, et du gauche, la pancarte (traverse piétons) près du haut de l’escalier.

        C’était un peu dangereux pour moi, mais ma forme physique me permettait d’éviter la collision (qui ne s’est jamais produite d’ailleurs). Fin de l’anecdote.

        Sans inciter les piétons à être aussi arrogant que moi, je pense que qu’il faut revendiquer l’espace. Mettons notre pied sur la chaussée plutôt que d’attendre sagement sur le trottoir. C’est aussi comme ça que les comportements pourront peut-être changer.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        8 avril 2019 à 11 h 41

        J’ai constaté un phénomène à Québec. En immobilisant mon automobile aux passages piétonniers, je vois des gens traverser en me saluant comme pour me remercier ou encore, traverser en courant. Le rapport entre l’auto et le piéton a besoin d’amélioration …

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Undefined

        8 avril 2019 à 12 h 12

        «je vois des gens traverser en me saluant comme pour me remercier ou encore, traverser en courant.»

        Je ne sais trop si on peut dire que je cours à tout le moins je fais l’effort d’accélérer le pas. C’est ma façon de dire merci après avoir d’abord salué.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        8 avril 2019 à 13 h 30

        Moi, lorsque je suis derrière le volant et que j’arrête à une traverse ou sur un coin de rue, on me fait régulièrement signe de passer.
        Ce geste de soumission me met en rogne. Parfois je me permets de « chicaner » le piéton!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        8 avril 2019 à 14 h 35

        La même chose m’arrive souvent. Et je fais signe au piéton de passer alors qu’il me fait pareil ! Un phénomène inconnu dans les provinces de l’est du Canada, en Nouvelle-Angleterre, en Ontario, et j’en passe!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Undefined

        8 avril 2019 à 15 h 26

        «Ce geste de soumission me met en rogne. Parfois je me permets de « chicaner » le piéton!»

        Quand je fais ça, c’est sois que je suis en congé, en vacance, la voiture ou le camion de quelqu’un qui travaille sur la route toute la journée ou que j’ai plus de 5 km de marche de fais et que je prolonge la pause récupération. il ne fait donc pas me «chicaner». ;-)

        Par contre je ne vais pas laisser passer plus d’un véhicule. Ma soumission a une une limite. ;-)

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. Léo

    8 avril 2019 à 10 h 04

    Savez-vous qu’il est strictement interdit à Québec d’essayer de ralentir la circulation surtout si c’est dans le but d’améliorer la circulation piétonne ?

    En tout cas c’est plus ou moins la réponse de la Ville que j’ai eu à chaque fois que je lui ai fait remarqué des situations dangereuses pour les piétons, notamment autour d’écoles…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • JC

      8 avril 2019 à 11 h 47

      Drôle d’interprétation de la loi. S’ils font du zèle, ils pourraient dire que les feux de circulation sont interdits sur le territoire de la ville.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Léo

        8 avril 2019 à 12 h 24

        Les feux de circulations servent avant tout pour protéger les voitures des autres voitures.
        Quant aux piétons… je vois de plus en plus de voitures faire leur virage à droite au feu rouge même quand il y a un panneau indiquant que c’est interdit, et même si des piétons sont en train de traverser.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Che

      8 avril 2019 à 13 h 11

      « Les feux de circulations servent avant tout pour protéger les voitures des autres voitures. »

      Oh que oui.

      Les feux de piétons exclusifs (qui sont trop courts pour pouvoir traverser d’un seul coup) en sont la preuve.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. Francis L

    8 avril 2019 à 11 h 11

    À ULaval, il y a des traverses piétonnes avec d’énormes « flashers », et les voitures s’en foute tout autant.

    Il est peut-être temps que la police se penche sur le sujet, et fasse passer le message aux automobilistes à coup de contravention.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    8 avril 2019 à 14 h 22

    On dit souvent que l’on est très américanisé par rapport à l’automobile, pourtant je vais assez fréquemment à Boston et il suffit de faire mine de traverser et les autos s’arrêtent comme par magie. Fait un bout que je ne suis pas aller en Europe mais dans mon souvenir le piéton y est aussi roi dans les passages « clouté » Je dirais même que c’est moins pire à Montréal
    Personnellement je laisse toujours les piétons passer

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      8 avril 2019 à 21 h 01

      Je pense que dans les environnements anglo-saxons, on est plus respectueux en général. J’ai remarqué la même chose que vous à Boston (incroyable), même en Ontario. Pas à NY par contre, mais je pense qu’il y a là une exception.

      En Europe, dans les pays latins du moins, je n’ai pas vraiment pas été impressionné jusqu’ici.

      Au moins, ces européens savent chauffer, contrairement à ici avec nos voitures automatiques, l’assistance à la conduite et nos routes rectilignes qui rendent la conduite très passive.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  5. Etienne

    8 avril 2019 à 21 h 36

    Ca fait 15 ans que je reste près d’une école et qu’il y a une traverse d’écoliers avec pancarte en hauteur pour automobilistes et lignes jaunes au sol. J’ai toujours dit à mes enfants de ne jamais penser traverser quand il y a des voitures car c’était la mort garantie.

    Moi je fais des tests parfois en mettant les pieds dans la rue, sur les lignes jaunes et en manifestant mon désir de passer auprès des automobilistes. Parfois je montre du doigt les lignes au sol aux voitures. Il y a environ 1 voiture du 20 qui arrête. J’ai 95% des chances de crever avec cette statistique. La fois que je traverse je fais un beau salut et un grand sourire aussi à l’automobiliste. Parfois je lève le pouce comme pour le féliciter de respecter le code mais aussi sa civilité.

    Depuis 15 an je n’ai JAMAIS vu de policiers donner une contravention sur des passages piétonniers et quand je regarde ça je me dis que l’usage premier de cette traverse est de permettre la traversée d’écoliers….

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *