Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Une étude sur un projet de métro à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 avril 2019 26 commentaires

Jean-François Néron
Le Soleil

Québec21 interpelle le gouvernement Legault pour qu’il exige de l’administration Labeaume de mettre «sur pause» le projet de réseau structurant de transport en commun et qu’une firme indépendante réalise l’étude qui soutient le choix d’un tramway sur celui d’un métro.

Le chef de l’opposition officielle, Jean-François Gosselin, réagissait mardi, à la demande du ministère de l’Environnement de détailler les raisons qui ont mené la Ville de Québec à choisir un tramway plutôt qu’un métro dans le cadre d’une étude environnementale. Le ministère fait ainsi écho à des questions soulevées dans le cadre d’une consultation citoyenne menée du 9 février au 10 mars sur les enjeux que l’étude d’impact devrait aborder.

«Ça fait des mois qu’on demande ça, que les études soient faites pour s’assurer que c’est le meilleur projet», a lancé M. Gosselin, alléguant que l’exigence du ministère lui donne raison.

«C’est un pas dans la bonne direction. On demande d’aller plus loin. Ça prend les études de besoins pour tous les modes de transport», affirme-t-il.

Selon lui, le gouvernement du Québec doit aussi confier à une firme indépendante la réalisation de ces études. Comme son collègue Stevens Melançon, il doute de la bonne foi de l’administration Labeaume.

La suite

Opération inefficace Karine Gagnon (Journal de Québec)

Voir aussi : Projet - Tramway, Projet - Troisième lien, Transport, Transport en commun.


26 commentaires

  1. Omer

    16 avril 2019 à 15 h 25

     ou annuler
    • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

      16 avril 2019 à 15 h 29

      D’après vous, ces études vont pouvoir se faire en quelques mois ? Est-ce que les budgets réservés par les gouvernements fédéral et provincial vont toujours être disponibles à la fin de ces études ?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Omer

        16 avril 2019 à 16 h 08

        Les gouvernements déplacent les fonds en fonction de leurs priorités. Si de l’argent est prévu pour un 3e lien que plusieurs jugent inutile, je ne verrais pas pourquoi il ny en aurait pas pour un métro.

        Cependant, malgré la pertinence de ces études, il est juste de dire qu’elles risquent de compromettre le tramway.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Gérald Gobeil Utilisateur de Québec Urbain

        16 avril 2019 à 16 h 54

        Pas que le tramway. Tout autre projet de transport structurant. La mairesse de Montréal doit secrètement se réjouir de voir ce qui se passe à Québec !

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Jeff M

        16 avril 2019 à 17 h 40

        « Si de l’argent est prévu pour un 3e lien que plusieurs jugent inutile, je ne verrais pas pourquoi il ny en aurait pas pour un métro. »
        Effectivement, on se permet n’importe quoi, en autant que cela conforte son électorat cible. Mais le métro c’est davantage une tactique pour retarder le tramway qu’un projet sérieux.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Insider

      16 avril 2019 à 20 h 29

      Selon vous, QC-21 et notre beau Jeff auront-ils la même rigueur pour le projet du 3e lien?

      Pour le 3e lien, on a déjà omis une étape essentielle à tous projets qui s’il fallait emprunter à une banque nous vaudrait un refus et la consigne de retourner faire nos devoirs avant de refaire une nouvelle demande.

      Rien de trop beau pour l’opposition à la ville de Québec! Le fait qu’un ingénieur soit complice de se manège est dégouttant. De la bonne vieille politique opportuniste de la part d’un autre qui prétend en faire autrement.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        18 avril 2019 à 18 h 26

        Notre pseudo sinistre ministre des transports s,est fait cuisiner pendant environ 20 minutes concernant le 3e lien. Que de patinage pour éviter de dire que le gouvernement contourner les lois et règlements dans ce dossier.

        Deux poids deux mesures. Notre groupuscule de pression pour le métro va-t-il faire pression pour que l’on respecte ce qui doit être fait pour le 3e lien?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        18 avril 2019 à 18 h 28

        Heureusement qu’il y a étude des crédits pour mettre au jour ce qui se fait en catimini!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. Francis L

    16 avril 2019 à 15 h 51

    « pour qu’il exige de l’administration Labeaume de mettre «sur pause» le projet de réseau structurant de transport en commun »

    C’est surtout ça le but de QC21! Rien de mieux pour tuer un projet réaliste en proposant la lune. Regardez le projet de TGV tué par le « monorail »…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Jeff M

    16 avril 2019 à 16 h 25

    Il faut se poser la question, est-ce que François Legault veut du tramway?
    Ceux qui pensent vraiment qu’on peut avoir un métro rêvent en couleur.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Jp-Duval

    16 avril 2019 à 19 h 05

    Est-ce qu’il serait possible de construire un métro à Québec?

    D’un point vue technique la réponse est oui….Mais la véritable question serait à quel prix? Il m’apparait évident que le cout d’un tel projet serait supérieur à celui du projet actuel.

    Déjà que le tramway à 3 milliards est une dépense onéreuse qui mérite réflexion. À ce cout de construction nous devons ajouter les frais d’opération/entretient dont on nous a jamais dévoilé un chiffre.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. PPDaoust

    16 avril 2019 à 19 h 26

    Une fois c’est un gars qui veut une piscine pour ses 3 enfants. Il n’a que 5000 $ dans ses poches, argent que sa mère lui a donné pour sa fête. Pour sa cour arrière, il hésite entre une piscine hors terre de 20 pieds et un bassin olympique creusé de 50 mètres, idée qu’un ami rigolo lui a mis dans la tête. Pour prendre sa décision, le gars a-t-il besoin d’une étude approfondie pour savoir quelle piscine choisir?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • urbanoïd

      17 avril 2019 à 02 h 32

      En fait, c’est plutôt le contraire.

      Une piscine gonflable de 50 mètres non chauffé, d’une durée de vie de 10 ans ou une petite piscine creusée de 3m x 4m qui peut durée facilement 40 ans. Les 2 aux même prix.

      Mais je connais le gars. Il a gardé l’argent pour s’acheter une voiture.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        17 avril 2019 à 06 h 21

        Le gars a pas eu la franchise de dire qu’il s’agissait d’une barboteuse tout en nous faisant rêver à un bassin olympique.

        De plus, il a recours au sophisme en essayant de prétendre qu’entre la piscine creusée et la piscine gonflable il n’y a pas d’autre choix.

        Le résultat? Pas de piscine et on garde l’argent pour la voiture. C’est assez révélateur sur l’intention de l’opposition au conseil de ville, à la radio-poubelle, au gouvernement Legault. En plus le groupuscule se comporte en larbin!

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  6. Matrix

    16 avril 2019 à 20 h 02

    Voici, en rappel, un commentaire très pertinent de novembre dernier d’un certain « urbanoïd » :

    urbanoïd
    29 novembre 2018 à 08 h 41

    Le métro est le meilleur investissement à long terme. Plus efficace, moins cher, plus rapide, plus grande capacité. il n’a que des points positifs.

    Les frais d’entretien du tramway seront astronomiques, tout sera à refaire dans 35 ans (regardez l’état lamentable des routes après quelques années ) Sans oublier tous les fils électriques qui dégraderont l’aspect visuel des rues, émonder les arbres sur le trajet. L’embarquement plus lent se ferait sous les intempéries, la slush et l’humidité à l’intérieur du tramway. Sans oublier qu’un tramway se déplace à 22km heure contrairement à un métro 60km/heure.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Joseph Bernier

      16 avril 2019 à 20 h 10

      Pur et total bon sens!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Insider

      16 avril 2019 à 20 h 20

      Que du positif? Vous croyez encore au Père Noël?

      Je ne doute pas que c’est ce qui ferait plaisir à notre cher urbanoïd. Quitte s’il faut lui plaire à faire échouer une enième fois un projet pour que l’on franchisse l’année 2000 en ce qui concerne le réseau de transport en commun à Québec.

      Je me console en me disant que le travail de charmeur de serpent ayant réussit avec le pseudo ministère de l’environnement du gouvernement Legault, il faudra payer la facture pour obtenir une réponse que l’on connaissait déjà. Utilisation judicieuse de l’argent de nos taxes!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • PPDaoust

      16 avril 2019 à 22 h 25

      Dire une telle chose à propos des frais d’entretien lorsqu’on vient d’annoncer aujourd’hui que 70% du réseau de Métro à Montréal a atteint sa fin de vie. La moitié de ce réseau a 40 ans et moins.

      Mettons que la journée n’est pas la bonne urbanoïd pour insinuer qu’un tram coûte plus à entretenir qu’un Métro. Mais bon, le ridicule ne tue pas.

      1.6 G à mettre d’ici 2025 pour mettre à niveau le Métro. Ça, ce n’est qu’un tout petit début, et ça ne comprend pas les centaines de millions qu’on a mis depuis des années.

      Un beau reportage ici : https://www.tvanouvelles.ca/2019/04/16/70–du-reseau-du-metro-de-montreal-a-atteint-sa-fin-de-vie

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  7. Che

    16 avril 2019 à 23 h 15

    Ah l’hypocrisie totale !!!

    Pendant que la CAQ et QC21 demandent des études pour un métro (option qu’ils ne supportent aucunement), ils demandent un 3e lien à l’est, sans étude d’opportunité, et sans examiner les autres scénarios possibles.

    Je crois qu’on peut dire que le projet réseau structurant est en train de mourir. On va probablement avoir quelques bus de plus qui roulent au diésel et quelques kilomètres de voies réservées comme prix de consolation.

    Est-ce que je suis trop pessimiste ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jeff M

      17 avril 2019 à 09 h 17

      Il y a quand même 2.2 milliards qui sont confirmés. Mais je pense que la CAQ est plus motivée à mettre des bâtons dans les roues du parti libéral fédéral, lui qui a dit non a sa demande sur les quotas d’immigration. On se rappellera que Legault avait alors déclaré qu’ils allaient en payé le prix politique.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Che

        17 avril 2019 à 11 h 58

        « Mais je pense que la CAQ est plus motivée à mettre des bâtons dans les roues du parti libéral fédéral »

        Effectivement. J’ai l’impression que la CAQ veut aussi mettre de la pression pour obtenir du financement pour le 3e lien.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Léo

      17 avril 2019 à 12 h 04

      Malheureusement…
      QC21 s’est présenté aux élections municipales avec presque comme seul programme s’opposer à tout projet de transport en commun.
      Jusqu’à maintenant ils font super bien la job.
      la CAQ s’est fait élire par les banlieues de Québec avec presque comme seul programme le 3e lien pour les automobilistes.

      En l’absence de Labeaume, je crains moi aussi que le projet de Tramway ne se fasse pas…

      Québec restera le petit village rempli d’autoroutes et de voitures, mais on dirait que c’est vraiment ce que veulent ses citoyens.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Omer

        17 avril 2019 à 13 h 40

        Pour être à l’écoute de mon entourage au sujet du réseau structurant, je me permets d’apporter une nuance à votre dernière phrase : « Québec restera le petit village rempli d’autoroutes et de voitures, mais on dirait que c’est vraiment ce que veulent ses citoyens. »

        En fait, pour la majorité des gens des banlieues de Québec, les gens sont ouvert à un tel projet. Cependant, peu d’entre eux sont ouverts au mix auto/parc-o-bus/autobus 1/marche-transfert/autobus2. Pourquoi, tout simplement parce que pour des habitués du point A au point B en auto, le gain de temps proposé par le réseau structurant n’est soit pas au rendez-vous, soit pas assez important.

        Mais ça, nos élus ne l’ont toujours pas saisis.

        Prenez par exemple le secteur de Val-Bélair (qui soit dit en passant fait parti du territoire de la Ville de Québec). Puis regardez le réseau proposé. Un nouveau suggère de se rendre au futur Parc-o-bus Ste-Geneviève. Toutefois, pour 90% de ces résidents, il sera plus rapide pour eux de continuer à prendre soit les Express, soit l’auto.

        Ainsi, pourquoi croyez-vous que bien des résidents de Québec soient indifférents au projet et continuerons effectivement de se déplacer en auto ?

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • Insider

        17 avril 2019 à 16 h 55

        Votre entourage a fait un choix ( par exemple vivre à Val-Bélair ) et refuse d’en assumer les conséquences. Va-t-on faire une ligne de métro entre leur résidence et leur lieu de travail?

        Votre entourage n’a pas compris ce qu’est un service de Transport En Commun moderne, efficace, souple et moins coûteux. Ce n’est pas un service porte-à-porte, non multi-modal et sans correspondance. Dans tous les services du RTC, ce qui est le plus coûteux et inefficace ce sont les parcours Express. Quiconque ayant un minimum de connaissance de l’exploitation d’un service de TEC sait ça! Et de toute évidence votre entourage et notre ingénieur retraité n’ont pas ces connaissances.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  8. ArthuretZeia

    17 avril 2019 à 08 h 54

    Je mets un instant mes lunettes roses, celles qui permettent de croire aux licornes. Je combine les deux projets farfelus : métro et 3e lien. Avec station à Lévis et tunnel sous-fluvial. On a le métro et le 3e lien, mais il n’est pas automobile, ce qui aurait un véritable impact sur la congestion.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *