Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Grande Allée: la démolition de l’église Saint-Cœur-de-Marie «inévitable»

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 mai 2019 3 commentaires

Jean-François Racine
Journal de Québec

Le propriétaire de l’église Saint-Cœur-de-Marie, sur la Grande Allée, demande au tribunal d’ordonner la démolition de l’immeuble «instable et dangereux» pour le public.

Le propriétaire de l’église désaffectée, Louis Lessard, a déposé lundi une demande à la Cour supérieure pour forcer la main de la Ville de Québec et de la Régie du bâtiment du Québec, maintenant mise en cause dans ce litige.

Selon le demandeur, la Régie a le pouvoir d’ordonner la démolition d’un bâtiment lorsqu’il y a un danger pour la sécurité et l’intégrité des personnes.

En raison du sérieux de la situation, le propriétaire plaide l’urgence d’agir en affirmant notamment qu’il a le droit d’obtenir une telle ordonnance de démolition.

Ne pas l’émettre ne ferait qu’augmenter les risques «qu’un malheureux accident survienne».

(…)

Le 3 mai, la Ville de Québec a réfuté les affirmations alarmantes du propriétaire sur l’état du bâtiment.
«Nos pompiers sont allés pour faire une vérification et ils nous ont confirmé que le bâtiment n’était pas dangereux», avait expliqué Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif et responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme.

Le propriétaire de l’église tient l’administration municipale responsable d’un important dégât d’eau au sous-sol qui aurait affecté la solidité de la structure.

L’immeuble fait l’objet d’un désaccord depuis plusieurs années entre le promoteur, qui veut construire une tour à condos, et la Ville, qui cherche à préserver l’église.

La suite

Église Saint-Cœur-de-Marie: pas de démolition immédiate, mais un périmètre plus large La décision du juge Nicolas Saillant (Journal de Québec). Un extrait: Le juge Alain Michaud a d’abord estimé que la procédure n’était pas le «bon véhicule pour ordonner une destruction immédiate». Il s’est plutôt inquiété de la sécurité immédiate des passants et a donc ordonné aux ingénieurs des deux parties de se rencontrer d’ici jeudi. Il demande que l’on délimite un périmètre «clocher proof» autour du bâtiment dans la rue de l’Amérique-Française et dans la Grande Allée d’ici vendredi 17h. Un débat sur le fond de la démolition aura lieu à la fin juin seulement.

Suivi: Québec, le 15 mai 2019 – La Ville de Québec informe la population d’une entrave importante à la circulation demain dans la Grande Allée. La circulation automobile sera interdite dans le tronçon compris entre la rue de Claire-Fontaine et le cours du Général-De Montcalm. Les automobilistes sont invités à suivre les panneaux de signalisation temporaires afin de contourner l’entrave. Nature des travaux: Transport de blocs de béton qui serviront à délimiter un périmètre de sécurité autour de l’église Saint-Cœur-de-Marie. Les détails du périmètre de sécurité seront communiqués ultérieurement. L’entrave sera effective de 9 h à 19 h le jeudi 16 mai.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.


3 commentaires

  1. Jeff M

    15 mai 2019 à 00 h 12

    Triste, mais prévisible. Et encore plus triste parce que prévisible.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. franks Utilisateur de Québec Urbain

    15 mai 2019 à 18 h 19

    Je me suis malheureusement déjà fait à l’idée qu’elle allait disparaître du paysage.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. "Le" lecteur assidu

    15 mai 2019 à 22 h 43

    Comment concilier l’état du bâtiment, l’urgence de sécuriser l’endroit, la démolition inévitable de ce joyau et l’avenir ?

    1- Procéder à la sécurisation d’urgence des lieux;

    2- Ensuite, procéder à la  » démolition  » d’une façon qui permette d’identifier systématiquement chaque pierre, chaque élément, de façon à en assurer l’usage futur;

    3- Lancer un concours d’architecture permettant l’usage optimal du terrain et l’intégration du joyau  » en attente  » à un projet mixte de résidence .

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *