Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Nouveau secteur résidentiel prévu à Lebourgneuf

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 août 2019 5 commentaires

Source : Jean-Michel Genois-Gagnon, Le Journal de Québec, le 23 août 2019

Un promoteur montréalais a un œil sur la capitale. Un important développement immobilier de 200 millions $ verra le jour dans Lebourgneuf, a appris Le Journal. Les travaux devraient débuter d’ici février.
«On travaille sur un projet résidentiel à usage multiple. Nous peaufinons actuellement nos plans et l’ensemble de nos produits. On peut penser à des copropriétés ou des logements», explique le cofondateur d’Habitations Trigone, Patrice St-Pierre.
Au cours des dernières semaines, le constructeur immobilier de Montréal a acheté pour 8,5 millions $ l’ancien terrain qui a hébergé durant des années le Carrefour Chrétien de la Capitale à l’intersection des boulevards Lebourgneuf et Pierre-Bertrand.

En 2017, l’établissement avait été la proie des flammes. Depuis, le terrain de 251 500 pieds carrés est vacant. À titre de comparaison, il a une différence de superficie de 50 000 pieds carrés avec l’espace qui servira pour la construction du complexe Le Phare, à Sainte-Foy.

la suite

Le terrain en question sur Maps.

Voir aussi : Arrondissement Les Rivières, Densification, Logement locatif ou social, Maison.


5 commentaires

  1. Roger

    23 août 2019 à 13 h 23

    Et aux fans de notre « super » réseau structurant, tel que présenté (voir imposé) par la Ville, trouvez-vous encore qu’il soit logique et sensé que le tramway ne se rende pas dans Lebourgneuf? Ce développement amènera tout de même 800 nouvelles habitations.

    Parc-o-bus? Oui, mais cela demandera tout de même un déplacement en auto dans bien des cas.

    Et ne me parlez pas que les trambus se rendront dans Lebourgneuf. Notre système de métrobus pourrait très bien faire l’affaire.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      23 août 2019 à 13 h 45

      Rémi Normand, autour du 24 mars 2018 :

       » Le secteur Lebourgneuf, un important centre d’activités, sera desservi notamment par des Métrobus sur des voies réservées (infrastructures dédiées). Le volume de déplacements provenant du secteur ne justifie pas l’implantation d’un tramway ou d’un trambus, car ces modes de transport sont trop capacitaires pour les besoins actuels et futurs de Lebourgneuf. En effet, on compte moins de 5% de part modale pour le transport en commun dans ce secteur. Même si cette part modale doublait ou triplait, le tramway et le trambus seraient encore trop capacitaires pour les besoins.

      Avec le nouveau réseau structurant, Lebourgneuf sera desservi par un service à haute fréquence, rapide et régulier provenant des axes suivants:

      Neuchâtel/Loretteville par les voies réservées sur le boulevard Robert-Bourassa
      Saint-Roch et Vanier par les nouvelles voies réservées sur les boulevards Wilfrid-Hamel et Pierre-Bertrand
      Beauport/D’Estimauville par les voies réservées du boulevard Lebourgneuf
      Sainte-Foy par les voies réservées sur le boulevard Robert-Bourassa
      Duberger par les voies réservées du boulevard Lebourgneuf
      De plus, un important Parc-O-Bus (Bastien) offrira gratuitement 400 places de stationnement pour permettre aux citoyens du secteur de prendre le transport en commun à la suite d’un déplacement en automobile ou à vélo.

      Le projet de réseau structurant s’appuie sur plusieurs années d’études et sur des données de circulation. Les choix s’appuient sur la logique du bon système au bon endroit et sur la notion de connectivité visant à offrir à nos clients des options attrayantes de déplacement. « 

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Roger

        23 août 2019 à 14 h 14

        Haha! Rémi Normand…

        Justifier de ne pas amener le tramway dans ce secteur parce qu’il ne représente que 5% de la part du transport en commun est aussi stupide que de dire que la majorité des gens sur la rive-sud traverse vers la rive-nord par l’ouest (parce que tsé, les ponts SONT à l’ouest).

        Le tramway est supposé amener PLUS de gens à prendre le transport en commun. C’est supposé régler nos problèmes existants de circulation. C’est supposé amener les gens à changer leurs habitudes de transport. C’est aussi ce qui va orienter le développement de notre ville pour les années à venir.

        Si on ne fait que calquer sur ce qui est déjà existant comme réseau en se basant sur des stats et non sur des projections, je trouve que c’est cher en titi 4 milliards pour remplacer des bus pour un tramway qui va desservir le même monde et les mêmes territoires que présentement.

        Y’a vraiment rien de structurant ce projet…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        23 août 2019 à 15 h 21

         » la majorité des gens sur la rive-sud traverse vers la rive-nord par l’ouest (parce que tsé, les ponts SONT à l’ouest)  »

        C’est un raccourci intellectuel Roger. L’enquête origine – destination en vient à la conclusion claire que les gens ne passe pas à l’ouest qu’à cause de la situation géographique du pont. Il passe à l’ouest car leurs activités également s’y trouvent. C’est un détail scientifique important que vous mettez de côté. Il s’agit selon moi d’une erreur importante.

         » Si on ne fait que calquer sur ce qui est déjà existant comme réseau en se basant sur des stats et non sur des projections  »

        Parce que le RTC ne fait pas de projection avec les données qu’elle recueille? Je cite encore monsieur Normand, ce gestionnaire que vous pensez surclasser sur le plan des compétences.

         » Même si cette part modale (5%) doublait ou triplait, le tramway et le trambus seraient encore trop capacitaires pour les besoins.  » et  » Le projet de réseau structurant s’appuie sur plusieurs années d’études et sur des données de circulation.  »

        Lebourgneuf, c’est beaucoup de retraités motorisés. C’est aussi un quartier auto-centré. Il a été pensé comme ça. Et comme vous l’avez écrit clairement dans votre premier commentaire, le Métrobus fait déjà l’affaire. Très même. Alors lorsque le 803 et compagnie seront saturés, on passera à une autre mode plus capacitaire.

        Si on se rejoint sur une chose, c’est que le Tramway ne sera effectivement pas la panacée pour Québec. Par contre, c’est une évolution nécessaire d’une ligne existante saturée où le potentiel de croissance en terme de clientèle est le meilleur.

        Pour le reste de la ville, je crois que le nouveau réseau favorisera la densification. Quand vous dite qu’il n’y a rien de structurant là-dedans, c’est une fois de plus une exagération qui ne fait que mettre en lumière votre excès de cynisme.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Jean-François Gosselin Utilisateur de Québec Urbain

      24 août 2019 à 10 h 39

      Je pense que ce qu’il ne fait pas oublier non plus, c’est que le réseau structurant sera construit dans des endroits où la densité de population justifie l’investissement (sauf pour le tronçon vers Le Gendre). Lebourgneuf, c’est encore d’immenses friches avec une trame urbaine très discontinue. De plus, il ne faut pas croire qu’une fois que ce réseau sera construit, il ne sera plus jamais bonifié. Tous les systèmes de transport en commun se construisent par phases. Il ne serait donc pas étonnant de voir un tramway apparaitre dans le secteur Lebourgneuf, éventuellement. Cela a d’ailleurs été prévu il y a une quarantaine d’année par les urbanistes lors de la conception du quartier. En somme, chaque chose en son temps.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *