Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Immeuble de la CNESST – état des travaux (4)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 février 2020 6 commentaires

Encore un peu de patience et plusieurs centaines de nouveaux travailleurs viendront peupler ce secteur.

Immeuble de la CNESST – état des travaux (3).

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Institutionnel.


6 commentaires

  1. "Le" lecteur assidu

    22 février 2020 à 21 h 40

    * Récemment l’hebdomadaire le Beauport-Express publiait une nouvelle concernant la CNESST à l’effet qu’elle entendait occuper un espace actuellement occupée depuis 15 ans par une entreprise privée sise sur le boulevard Ste-Anne . Je vous invite à aller sur le site internet de cet hebdo pour lire l’article au complet de telle façon que vous puissiez être en mesure de lire et comprendre mon commentaire publié sur le site de cet hebdo et que je reproduis intégralement sur Québec Urbain.

    https://www.quebechebdo.com/local/journal-beauport-express/actualites/197824/la-cnesst-arrive-a-beauport-gladius-dans-lincertitude/

    COPIE

     » J’ose croire que mon commentaire sera notamment lu par le PDG de la CNESST, par le député caquiste Jean-François Simard et par les élus municipaux de l’Arrondissement Beauport.

    Commentaire sommaire:

    – Comment expliquer et justifier que la CNESST n’ait pas planifié l’intégration de ses archives dans l’édifice actuellement en construction ou dans un autre contigüe à celui-ci ?

    – » On » se prépare à investir 3,3 milliards dans un réseau de transport et, vu ce qui précède, la CNESST en fait fie de façon manifeste et également scandaleuse si j’en juge par la nouvelle dont je viens de prendre connaissance !

    – Malgré mon absence d’intérêt personnel, j’en appelle notamment à la CNESST, au député J-F Simard et aux dits élus de tout faire pour ne pas commettre l’irréparable !

    P.S. En sus, je vais m’assurer d’en saisir Québec Urbain  »

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Rene

    23 février 2020 à 12 h 32

    totalement en accord avec toi! il y a un gros manque de projection dans cette affaire la… et surtout qu’ils pourraient amplement ajouter 1 ou 2 étages par dessus le stationnement et leurs problèmes serais réglé.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. julien

    23 février 2020 à 20 h 00

    Le gouvernement a pour objectif de regrouper plusieurs services dont ceux que la CNESST mettrait dans une autre bâtisse.

    Le nouveau CSPQ ou un autre ministère devrait prendre tout ce qui touche le courrier et les imprimeries.

    Tandis que pour tout ce qui est archivage, la tendance est à numériser le tout.

    Alors, est-ce requis que cela soit dans le bâtiment principal si c’est seulement là pour quelques années?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • "Le" lecteur assidu

      23 février 2020 à 21 h 37

      @ julien et autres personnes intéressées

      1- Je reproduis ci-après trois extraits de la nouvelle en question parue dans l’hebdomadaire Beauport Express:

      1.1- « Un projet d’implantation d’un centre de services auxiliaire de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) a été présenté au conseil d’arrondissement de Beauport.  »

      1.2- « Dans la description du projet présenté, la CNESST prendrait simplement la place occupée par Gladius avec un léger agrandissement pour y installer ses services d’archivage, ses services de courrier et messagerie, ses services d’imprimerie et des espaces de chargement et déchargement. »

      1.3- « Les plans prévoient l’arrivée de 100 employés de la CNESST qui s’ajouteraient aux 17 employés de l’usine Soprema et aux 20 employés de Vélo Vert. Chez Gladius, c’est 15 employés qui y travaillent ce qui veut dire qu’il y aurait l’ajout de 136 cases de stationnement pour faire face à l’augmentation de travailleurs.  »

      2- Avec respect, disons que j’ai un « peu » de misère à concilier votre commentaire avec les trois extraits ci-haut.

      3- Sans limiter mon premier commentaire pour valoir comme si ici au long récité, mais avec la volonté d’être le plus bref possible (!) je rajoute:

      3.1- On s’entend que la CNESST n’est pas en termes de ressources physiques, professionnelles et financières du même niveau qu’une « boîte » gouvernementale.

      3.2- On s’entend que la CNESST, si j’en juge par le gabarit de l’édifice et de son stationnement étagé de plusieurs étages, devrait être là pour au moins  » les prochains 12mois » !

      3.3-.On s’entend, soit dit en passant, que le stationnement en question n’est pas la réussite architecturale du siècle et encore moins la réussite d’une intégration dans son milieu !

      3.4- On s’entend, soit dit en passant, que la présence de ce stationnement est en complète contradiction avec les efforts de l’administration Labeaume de contribuer à la renaissance de ce « No Man’s land » !

      3.5- De plus, comment justifier la construction de 136 places de stationnements à quelques 400 pieds de là, à moins de croire que vous voulez contribuer à faire renaître « l’esprit » de l’ancien Woolco !

      3.6- La CNESST a le choix de faire bien, de faire mieux, à tous égards, ou
      « bedon » de devenir un cas type d’aveuglement volontaire avec tout ce que cela implique en termes d’erreurs dont l’énumération est inutile cela sautant aux yeux du « monde ordinaire » !

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. "Le" lecteur assidu

    24 février 2020 à 05 h 37

    * « La cerise sur le sundae »

    – Ajout de 136 places de stationnement en……SURFACE ! ! !

    – Nouveau paradigme d’occupation de l’espace ?

    – Ah oui, j’ai trouvé !

    – C’est la contribution de la CNESST à …….l’Accent d’Amérique !

    – Les Anglais ont une expression pour « ÇÀ »……What the F……. ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. "Le" lecteur assidu

    24 février 2020 à 06 h 24

    * Où êtes-vous ?

    – Eu égard au sujet traité , Vivre en ville, organisme se drapant de vertu « environnementale » au sens large du terme, Où êtes-vous ?

    – Et si le temps me le permettait, je pourrais continuer d’énumérer la liste de tous ces organismes gavés de subventions et dédiés au « bien commun » pour leur demander à tous et à chacun…. »Où êtes-vous » ?

    – À moins d’errer, lorsqu’il a été question d’un énorme développement résidentiel par le groupe « Dallaire » (?) au nord de l’autoroute Félix-Leclerc, dans l’arrondissement Beauport, ce projet n’a-t-il pas dû être retardé et modifié  » pour notamment la présence de grenouilles ?

    – « Ben » là, disons qu’il y a ici aussi une question de « grenouille », d’un autre type certes, mais d’une « maudite grosse grenouille » !!!

    – Ça fait que …

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *