Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


MU: un développement résidentiel de 130 M$ à Sainte-Foy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 juin 2020 7 commentaires

Jean-Michel Genois-Gagnon
Journal de Québec

Le promoteur Immostar construira un édifice résidentiel de huit étages et de 465 unités haut de gamme sur l’îlot Lapointe, à Sainte-Foy. Le développement baptisé MU est évalué à 130 millions $.

Mardi, la direction d’Immostar a levé le voile sur son projet de condos locatifs «connectés» à proximité du boulevard Laurier et des centres commerciaux. Les travaux ont commencé à l’automne dernier avec la démolition des 16 bungalows sur le site.

«L’îlot Lapointe jouit d’une situation géographique unique, à proximité de tout ce dont on peut avoir besoin au quotidien: commerces, services, restaurants, épicerie, pharmacie, soins médicaux, divertissement», fait valoir Kevin Lachance, associé et vice-président finance et investissements.

Avec ce nouveau développement, le promoteur immobilier de Québec vise une clientèle multigénérationnelle. Des 465 unités allant des studios aux maisons de ville, 50 seront de prestige. Le Journal avait révélé les grandes lignes de ce projet en novembre dernier.

Par ailleurs, environ 80 formules d’habitation tout inclus seront offertes, note la direction dans un communiqué. L’édifice offrira une cour intérieure, des jardins communautaires, une salle de travail, un café, un espace foyer, une cuisine commune, une salle d’entraînement et une piscine.

Tout comme pour son projet de 13 étages baptisé Le Huppé, à Lebourgneuf, Immostar souhaite obtenir la certification WELL, qui se base sur la santé et le bien-être des êtres humains, pour MU.

Le projet, qui sera à proximité du futur tramway, est réalisé en partenariat avec Fiera Immobilier et Claridge. En 2018, les promoteurs avaient déboursé 16 millions de dollars pour mettre le grappin sur ces terrains.

La livraison de la première phase de condos pour le développement MU est prévue pour l’été 2021. Les travaux pour la deuxième phase devraient être terminés à l’été 2022. Les animaux de compagnie seront acceptés.

Immostar possède un portefeuille immobilier d’environ 3 millions de pieds carrés au Québec. Au cours des trois prochaines années, l’entreprise espère construire 1000 unités résidentielles dans la grande région de Québec.

La suite

Le site internet de MU

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Condo, Logement locatif ou social.


7 commentaires

  1. Arthur

    17 juin 2020 à 09 h 27

    Encore une architecture sans âme, brune ou grise, sans réelle hauteur, sans imagination, sans audace…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Sam Ayoub

    17 juin 2020 à 09 h 33

    Ouf! Pas beau. Une chance que Québec a le Vieux-Québec parce que le reste…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. llap

    17 juin 2020 à 11 h 05

    Un autre édifice banal.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. jeand Utilisateur de Québec Urbain

    17 juin 2020 à 21 h 24

    toujours le chialage, pourtant le projet a tout ce qu’il faut: densité,diversité,TEC,écologie.

    Que voulez-vous de plus? Du beau? Ben ça il en font où il n’y a pas 36000 corps de métiers,des cartes d’incompétences, la CSN,FTQ,CSD,CNESST,CCQ,BAPE et autres.
    Donc un hôpital de 800 lits ou un pont coûte 5 fois le prix ici!

    Les flas flas, pas le choix de laissez faire. Je fais des flips dans la vie et je capote quand je vois des maisons de 4000 pieds carré au Texas à $200000, ici 4000 pieds carré c’est $400000 à Val Bélair et 1 million à Sillery

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    17 juin 2020 à 22 h 34

    C’est un copier-coller de l’immeuble au coin Belvédère / René-Lévesque.

    Un autre projet socialement acceptable en termes de densification et de volumétrie, mais à la finition décevante. Côté cour, il n’y a aucune brique, que du «cladding» cheapo.

    Toutes ces années d’attente pour ÇA? On aurait mérité mieux pour la «porte d’entrée de la ville».

    Les promoteurs devraient faire un voyage en Hollande ou au Danemark, question de voir ce qui se fait de mieux en termes d’architecture résidentielle contemporaine.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • nietnietniet

      18 juin 2020 à 08 h 49

      Est-ce qu’on mérite vraiment mieux ? Si c’est vrai que le beau coûte plus cher, peut-être qu’on est pas assez riches à Quebec pour que ça soit beau ? Ça m’écœure royalement d’écrire ces mots. Les promoteurs et les clients n’ont peut-être pas les moyens de faire mieux que ca. C’est bien triste si c’est le cas.

      Moi-même quand je vois des immeubles banals je trouve ca désolant. Par contre, je n’ai pas les moyens de bâtir de beaux immeubles à condo et souvent même pas les moyens de me payer un de ces condos « de luxe ». Donc, je me dis « qui suis-je pour chialer ? ».

      En passant, ma maison est recouverte de « cladding cheapo » comme vous dites. Était-ce mon premier choix ? Pas du tout. Mais c’est ce que j’ai été en mesure de me payer. Ca coûte cher en maudit se faire construire une maison de nos jours…

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  6. Nathan

    18 juin 2020 à 07 h 05

    Ce qu’il faudrait faire, c’est de réouvrir le ppu et dire, c’est entre 30 ou 45 étages, Le Phare, les blocs brun, Ou le pôle d’échange et les terrains de socceur qui vont être déménager! Faut une mobilisation, faut se faire voir!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *