Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Une rentrée facile sur les routes de Québec avec le télétravail

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 septembre 2020 11 commentaires

Pierre-Paul Birron
Journal de Québec

Contrairement aux années passées, c’est le calme plat sur les routes de la grande région de Québec en cette rentrée automnale, rare bon côté de la pandémie et signe clair de l’impact majeur que peut avoir le télétravail sur la congestion routière. Comme chaque année, trois de nos journalistes ont arpenté les grandes artères de la Vieille Capitale mardi pour évaluer la lourdeur de la circulation en cette semaine de retour à l’école et au travail .

Conclusion ? Il devient évident que le télétravail et les cours à distance dans plusieurs établissements ont un impact sur la route.

En fait, le contexte particulier de la pandémie a fait fondre les temps de parcours de 30 % à 45 %. De quoi soulever des questions sur la situation de la congestion à Québec et sur le rôle que peut y jouer le télétravail, alors que Québec s’apprête à investir des milliards dans deux grands projets d’infrastructures, soit le tramway et le troisième lien.

Impact réduit des chantiers

À pareille date l’an dernier, Le Journal titrait Le calvaire de l’autoroute de la Capitale. Le chantier était alors décrit comme «un chemin de croix» où les automobilistes échapperaient probablement «quelques mots d’église»

Une situation à mille lieues de ce qu’elle est cette année.

Les rares ralentissements sont bel et bien survenus où des chantiers sont actuellement en cours, comme dans les bretelles de l’autoroute Henri-IV ou dans la côte d’Abraham, mais ce n’est rien comparé aux importants bouchons que ces points chauds créeraient en temps normal.

(…)

NOS JOURNALISTES DANS LA CIRCULATION

Lévis: Président-Kennedy jusqu’à l’Hôtel du Parlement du Québec via l’autoroute 20, Henri-IV, Charest, côte d’Abraham et Honoré-Mercier

Départ : 7 h 30
Arrivée : 8 h 5
Durée totale : 35 minutes
Durée l’an dernier : 56 minutes
Variation : -38 %

Val-Bélair: Avenue Industrielle jusqu’à l’Université Laval via Henri-IV, sortie Hochelaga, route de l’Église et boulevard Laurier

Départ : 7 h 30
Arrivée : 7 h 57
Durée totale : 27 minutes
Durée l’an dernier : 38 minutes
Variation : -29 %

Beauport: Jusqu’au Complexe Desjardins à Lévis via l’autoroute de la Capitale, Henri-IV et l’autoroute 20

Départ : 7 h 30
Arrivée : 8 h 10

L’article

À l’ère du télétravail, le 3e lien de Québec est très contesté Pierre-Paul Biron et Erika Aubin, Journal de Québec. Un extrait:

STATISTIQUES CHEZ DES GRANDS EMPLOYEURS DE QUÉBEC

Mouvement Desjardins
Nombre d’employés : Plus de 10 000 à Québec et 48 000 dans l’ensemble du Canada
Nombre en télétravail : environ 80 %

La Capitale-SSQ
Nombre d’employés : 3400
Nombre en télétravail : environ 95 %

iA Groupe financier
Nombre d’employés : 2800
Nombre en télétravail : environ 98 %

Fonction publique (ministères et organismes)
Nombre d’employés : 65 000
Nombre en télétravail : 66 % au 10 août

Ville de Québec
Nombre d’employés : 7500 en période estivale
Nombre en télétravail : environ 24 %

(Stationnement de l’Industrielle Alliance il y a deux semaines).

Voir aussi : Projet - Tramway, Projet - Troisième lien, Transport, Transport en commun.


11 commentaires

  1. Che

    2 septembre 2020 à 09 h 38

    À lire ça, on a l’impression que la majorité des gens font la navette entre la rive-sud et la rive-nord, ce qui est loin d’être le cas.

    Il n’y a pas de trajet Beauport-Haute-Ville, Charlesbourg-Haute-Ville, et même Ste-Foy-Haute-Ville. Ce serait bien d’ajouter ces trajets pour un portrait plus complet.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Luc

    2 septembre 2020 à 10 h 50

    Faudrait s’assurer de conditions identiques aussi. l’école était-elle recommencée à tous les niveau même si plusieurs cours sont maintenant virtuels? Comme on le sait, même avant la pandémie, il n’y avait pas de problème sur les routes quand l’université, les cégeps et autres étaient terminés.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Antoine

    2 septembre 2020 à 12 h 42

    En réalité il n’y a pas vraiment de problèmes majeurs de circulation a Québec, on est loin des enjeux de Montréal. Et tsé quand tu vas vivre à St-Appolinaire pour sauver des taxes, ne vient pas demander un troisième lien pour que tu puisses sauver 5 minutes de traffic pour aller travailler à Ste-Foy

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • laéR

      2 septembre 2020 à 13 h 29

      J’ai un peu de difficulté à concevoir que des gens de l’Ouest de Lévis pourraient croire qu’ils sauveraient 5 minutes de trafic pour aller à Québec tout court même avec un 3e lien. Ils doivent toujours bien prendre l’autoroute 20 en direction ouest peu importe que certains continuent pendant 87 kilomètres ou bifurquent vers la 73 sud. Ça c’est sans compter ensuite la congestion qui « existaient » en ville. Il n’y a que des ticounes qui n’ont aucun point d’argument intelligent qui affirment que ça « fluidifierait » le trafic. Et maintenant avec le télétravail qui est là pour rester et la faible hausse de population régionale, ni un 3e lien, ni un tramway n’est pertinent. Je ne vois pas ce qu’on voudrait régler. Les 800 sont vides maintenant. Les express sont vides. On devrait plutôt s’atteler à réfléchir aux transports de demain dans un contexte où l’on a beaucoup trop de kilomètres d’autoroute par habitant à Québec et éventuellement, trop d’autobus vides.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Insider

        2 septembre 2020 à 13 h 47

        « Les 800 sont vides maintenant. Les express sont vident. »

        Selon-vous ce sera comme ça dans 5 ans?

        Il y a déjà une baisse du télétravail – de presque 60 % pour mins de 20 % – je doute fortement qu’avec un vaccin il y aura une baisse plus substantielle.

        Selon moi, il est beaucoup trop tôt pour prévoir ce que sera le télétravail dans 5 ans.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. Dédé

    2 septembre 2020 à 13 h 56

     » Une rentrée facile sur les routes de Québec avec le télétravail »

    C’est un peu rapide comme conclusion. Il ne faut pas oublier qu’il y a aussi des gens en chômage technique présentement (PCU) qui ne sont pas encore retournés au travail.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    2 septembre 2020 à 14 h 55

    Je passe plusieurs fois par semaine sur le viaduc du chemin Saint-Louis qui enjambe Henri IV. Le trafic du pont Pierre-Laporte me semble aussi intense qu’à l’habitude, à la limite de la saturation.

    La crise sanitaire ne doit pas être un prétexte pour s’asseoir sur nos lauriers et prétendre que tout va bien dans la Comédie urbaine de Québec.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Léo

    2 septembre 2020 à 15 h 02

    Il y a moins de voitures sur les routes, parfait !
    Et vu que le télétravail va probablement rester à une certaine échelle, C’est l’occasion :
    – de ne pas perdre d’argent dans un inutile projet de 3e lien
    – de construire le tramway
    – de supprimer des voies automobiles le long du parcours du tramway

    Québec, bientôt une ville moderne et silencieuse, que l’on prendra plaisir à parcourir dans un confortable tramway !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *