Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un projet d’immeuble à logements retardé sur Quatre-Bourgeois

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 décembre 2020 10 commentaires

Source : Stéphanie Martin, Journal de Québec, le 18 décembre 2020

Des citoyens de Sainte-Foy dénoncent un projet de « mur-édifice » de six étages planifié sur quatre terrains situés sur le chemin des Quatre-Bourgeois.

Le projet, qui se situe le long du tracé du tramway, concerne les propriétés qui appartiennent au Groupe LIGA, une compagnie de Candiac. Elles sont situées aux 3084, 3096, 3104 et 3116, chemin des Quatre-Bourgeois. On prévoit démolir, fusionner les quatre terrains et bâtir un immeuble de 112 logements sur le nouveau lot, adossé à des maisons unifamiliales.

la suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Logement locatif ou social.


10 commentaires

  1. Ton voisin pref

    18 décembre 2020 à 10 h 17

    Renaud, Renaud, Renaud, c’est écrit dans le ciel que les gabarits des bâtiments sur les grandes artères du Plateau de Ste-Foy sont appelés à prendre de l’ampleur dans les prochaines années. Spécialement sur Quatre-Bourgeois, avec la venue du tramway.

    Le quartier St-Mathieu compte tellement de propriétés négligées depuis trop longtemps et trop de terrains en friches, diminuant la valeur et l’attrait du quartier. Des investissements comme celui que tu t’efforces de combattre, ne sont qu’en fait, de bonnes nouvelles pour les fiers propriétaires de bungalow bien entretenus du quartier, comme toi et moi en faisons parti.

    Cela dit, ne te fais pas de mauvais sang Renaud, l’âge du bungalow sur les petites rues est loin d’être terminé, bien que je dois admettre que le quartier est en mutation avec les quelques bungalows qui ont récemment cédés leur place à des jumelés … Signe que le quartier est en demande, en raison de sa proximité au pôle Laurier, de la promesse d’un tramway … et des bonnes perspectives que cela annonce pour le quartier.

    Au pire, moi qui habite collé sur Quatre-Bourgeois, je t’inviterai prendre une bière (ou du champagne), quand un promoteur m’aura offert 3x la valeur marchande de ma maison. On va bien rire ensemble.

    D’ici là, rend-toi pas malade avec ça.

    Joyeuses Fêtes,

    Ton voisin pref

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Louis

    18 décembre 2020 à 11 h 13

    Tellement bien dit , c est un horeur ces maisons négligées le long de Quatre Bourgeois. Vivement la venue d un nouveau projet qui va faire du bien à ce quartier!!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. julien

    18 décembre 2020 à 11 h 27

    à 300 mètres d’une future station de Tramway, j’ai l’impression que ça va se vendre vite.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Jean François Côté

    18 décembre 2020 à 11 h 51

    Ces petits blocs qui datent du milieu des années 60 et aussi mal entretenus sont une horreur. La ville doit aller de l’avant avec ce projet ça va tellement faire du bien à ce secteur du Quatre-Bourgeois.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. « Le » lecteur assidu

    18 décembre 2020 à 12 h 19

    ♦️ Souvenir d’adolescence….

    🔸 Côté sud de 4-Bourgeois, dans un angle approximatif de 45 degrés de cette artère et à l’Ouest d’Henri-IV, le constructeur décédé Wilfrid-Légaré avait construit début des années 60 un joli ensemble de Quadruplex, en brique rouge.

    🔸 Quelqu’un pourra compléter quand au nom précis de cette rue où existerait encore ce joli petit ensemble immobilier.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Jean François Côté

    18 décembre 2020 à 15 h 11

    Lecteur assidu

    Rue Bar le Duc derrière l’église St Mathieu. Ils sont encore tous là .

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Natan Blais

    18 décembre 2020 à 16 h 33

    Découragent! Pour moi une ville sa rime avec hauteur. Ici on parle de 6 étages. n’aller surtout pas sur route de l’égalise, Lebourneuf (Quartier Mosaique) Le futur Place fleur de Lys (14 étages)
    Fesons une loi juste du 5 étages et ce qui est plus haut. on le déconstruit.
    On changera jamais!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. Carl

    18 décembre 2020 à 16 h 56

    « monstrueux ».

    Six étages. SIX!

    Ça arrive en ville de Sainte-Guidoune-les-Arpents-Éloignés et ça se surprend que les édifices aient plus que deux étages. AAAUGH!

    Par ailleurs, avoir une propriété qui prend de la valeur à chaque année, ce n’est pas un droit reconnu dans les Chartes ni canadienne ni québécoise.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. Louis

    18 décembre 2020 à 16 h 56

    Mon dieu ..il est incroyable comment les gens de Québec ont peur des hauteurs. Comme le dernier commentaire , une vraie ville se construit en hauteur ,on peut avoir l air petit .

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  10. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    20 décembre 2020 à 13 h 19

    Il est vrai que 6 étages aurait du sens sur un boulevard de cette dimension. Mais la rupture d’échelle comporte un risque, dans le sens où cet immeuble risque d’écraser tous les autres durant plusieurs décennies. En tardant à se développer, l’ilot Lapointe (enfin comblé avec des immeubles de proportions acceptables) a donné une image disparate à l’entrée de Québec durant 50 ans.

    Par ailleurs, il reste encore beaucoup de terrains constructibles à 9-12 étages sur la route de l’Église pour boucher les trous, alors je ne pense pas qu’il soit nécessaire de monter si haut sur Quatre-Bourgeois. L’édifice à bureaux nouvellement construit au coin Duchesneau nous donne une bonne idée du gabarit à suivre pour développer ce tronçon de manière harmonieuse.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *