Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


À go, on fait un tramway

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 février 2021 13 commentaires

Philippe Mercure
La Presse

Les morceaux du casse-tête étaient – enfin ! – prêts à être assemblés. Mais il faut croire qu’il était trop tentant d’aller donner un autre coup de pied dans l’affaire pour faire durer le plaisir.

Résumons. Québec est la seule ville de sa taille dans tout le Canada à ne pas avoir de réseau de transport collectif digne de ce nom. À l’heure de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, c’est gênant.

Ça fait 15 ans qu’on y discute d’un réseau structurant. Un projet est finalement sur la table. Il a l’aval d’une majorité d’experts. Les trois ordres de gouvernement se sont entendus (non sans mal) pour le financer. Les appels d’offres sont rédigés. Des consortiums sont intéressés. Leur expertise a été vérifiée.

Bref, tout est prêt à démarrer. Et voilà que la semaine dernière, le gouvernement Legault décide que le tracé actuel ne lui convient pas… et qu’il en redessinera un.

Misère ! Comment expliquer un tel coup de théâtre ?

Chacun a sa théorie, et il est facile de se perdre en conjectures dans cette saga où la politique semble avoir pris le dessus sur l’intérêt de la population.

On sait que le maire Régis Labeaume et le premier ministre François Legault ne s’entendent plus sur rien. Certains observateurs croient que la CAQ tente de retarder le projet pour le couler. D’autres pensent, au contraire, qu’elle veut se l’attribuer et le bonifier pour séduire les électeurs des banlieues.

En trame de fond, il y a ce fameux troisième lien – cette autoroute entre Québec et Lévis qui, selon les experts, ne réglerait pas la congestion. La CAQ y tient pourtant et s’entête à vouloir le lier au tramway. Un projet mûr et nécessaire attendrait donc après un projet embryonnaire et superflu.

Et il y a ce climat toxique entretenu par des radios populistes qui ont pris le tramway en grippe. Le résultat, c’est que 40 % des résidants de la Capitale-Nationale sont contre le projet. On répète : à Québec, deux personnes sur cinq s’opposent à une injection de plus de 3 milliards de dollars dans leur ville. Disons qu’on ne voit pas ça souvent. Mais cette opposition influence la politique.

À trop analyser ces chicanes, toutefois, on perd de vue l’essentiel. Et l’essentiel, c’est que ce projet ne peut plus attendre. Si l’on continue de tergiverser, les risques de rater la fenêtre d’opportunité sont trop grands.

***

Pour justifier la nécessité de retourner à la table à dessin, le provincial affirme que le projet actuel ne dessert pas assez les banlieues. Oui, le très critiqué rapport du BAPE a soulevé le même problème. Mais c’est pour le moins discutable. Le réseau s’étend de Charlesbourg à Cap-Rouge et circule majoritairement en banlieue. Et il faut le voir comme la colonne vertébrale d’un réseau qu’on pourra toujours bonifier.

Surtout, si le projet n’est pas plus étendu, c’est ironiquement en grande partie parce que la CAQ elle-même a toujours tenu à ce que l’enveloppe de 3,3 milliards soit respectée.

Le gouvernement Legault se montre maintenant ouvert à augmenter le budget. Tant mieux s’il peut accoucher rapidement d’une version bonifiée qui fasse consensus. Mais on voit tout de suite le risque de devoir refaire les appels d’offres, de requalifier les consortiums, de repasser par le BAPE…

Ce serait inacceptable, d’autant que le fait d’attendre coûte au moins 100 millions par année, selon le Vérificateur général de Québec.

Aucun projet n’est parfait, aucun réseau de transport ne dessert tout le monde. Mais celui qui laisse le plus d’usagers en plan est celui qui reste sur la table à dessin. Alors que les piliers du REM s’érigent à Montréal, il est plus que temps de mettre le tramway de Québec sur les rails. Go !

L’article

Voir aussi : Projet - Tramway, Projet - Troisième lien, Transport, Transport en commun.


13 commentaires

  1. Insdr

    22 février 2021 à 08 h 24

    Et bien! Même les journaux de Montréal envoient les « canons » en mission commandée pour défendre Labeaume. ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Jeff M

      22 février 2021 à 08 h 47

      Ça ressemble à ce qui a été vécu avec le 3e lien. L’enjeu pourrait déborder la région de Québec. Ce ne sera peut être pas avec la même intensité – j’ai vu des gens critiquer un projet dans leur ville et dire que ça c’est leur 3e lien… C’est dire le symbole qu’il était devenu.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. PPDaoust

    22 février 2021 à 08 h 52

    « On répète : à Québec, deux personnes sur cinq s’opposent à une injection de plus de 3 milliards de dollars dans leur ville. »

    Quel raccourci!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Christou

    22 février 2021 à 10 h 49

    Mais que c’est dépriment tout ça sérieux! On peut tu juste partir le projet enfin? Y’est pas si mal foutu que ça celui de Labeaume actuellement, on aura qu’à l’améliorer avec le temps. Perfect is the ennemy of done comme y disent.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. « Le » lecteur assidu

    22 février 2021 à 10 h 53

    @ Philippe Mercure et LaPresse➕

    🟥 Avis préalable :

    ♦️ En toute transparence je reconnais être un fan de LaPresse➕;
    ♦️ Qui plus est, je reconnais être un contributeur de ce médium et avoir invité mes contacts, en 2020 à faire de même;
    ♦️ Plus précisément, je reconnais avoir versé, en 2020, à ce médium, une contribution volontaire de 100$🇨🇦;
    ♦️ Je reconnais également avoir reçu, sans l’avoir exigé, un reçu du même montant, par courriel  électronique », de ce médium pour fins fiscales.
    ♦️ Enfin, je n’ose confirmer mon intention pour l’année en cours pour éviter tout commentaire de tiers qui serait l’équivalent de « parler à travers de son chapeau ».

    Titre : Par où commencer ❓

    1 ) LaPresse➕

    ▪️ Sous réserve évidente de commenter, je ne peux que me réjouir de pouvoir enfin constater que ce média de classe nationale ait décidé de sauter dans la « piscine », pour employer une expression populaire ou, en l’occurrence, dans le… « tramway » (sic)
    ▪️ Sous la même réserve, veuillez considérer ce qui précède en l’appliquant également au journaliste P. Mercure.

    2 ) La manchette de l’éditeur

    ▪️ Percutante ;
    ▪️ Annonce bien le contenu ;
    ▪️ Décidément, les carottes sont déjà cuites à l’évidence à Montréal, pour ne pas dire « brûlées » !
    ▪️ Ne me reste plus qu’à lire le tout, pour commenter, si j’en ai toujours le goût et surtout le temps, vu la longueur de l’article en question ;
    ▪️ Vu l’effort démontré, je me sens moralement obligé « d’y aller » à mon tour.
    ▪️ Comme ça risque d’être long, assez long, je prie instamment le webmestre de publier cette première section, le temps pour moi de relire l’article en question pour prendre des notes afin de me permettre d’élaborer un commentaire structuré certes mais le plus succinct possible, au bénéfice du lecteur, le cas échéant,

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      22 février 2021 à 12 h 31

      J’ai hâte de lire. Je vous trouve « de plus en plus meilleur ».

      Pour ma part, je dirais que les opinions les plus critiques que j’ai lues ici sont celles qui sont les plus élaborées.

      Vous et michel en particulier ont su les déceler dans le détail. Vous n’appréciez pas le maire, certes, mais vos démonstrations ne se résument pas qu’à le pointer du doigt.

      Quant à monsieur Mercure, je le trouve bon. j’ai aussi été abonné lorsque j’habitait la métropole. Par contre, les journalistes aiment souvent ajouter leur voix à celle des experts pour confirmer le discours dominant. Je pense qu’émettre un éditorial sur une ville à 250 km de distance, c’est imprudent.

      Je suis moi-même de Montréal et croyez-moi que là-bas on s’intéresse pas beaucoup à Québec, sauf lorsqu’on peut confirmer les clichés qui circulent sur sa population. Et il y en a dans ce texte, encore.

      Le projet actuel du Tramway ne fait pas l’unanimité, c’est pas juste parce que 40% de la population est brainwashée. Allez voir dans Montcalm si la population écoute massivement Radio X. Pas sûr!

      L’écrasante majorité du monde en veulent du 3G. C’est dans la façon de dépenser ce montant qu’il y a divergence.

      À Québec c’est plus compliqué parce que c’est une petite ville. Les gens se sentent davantage concernés. Les médias se cherchent des nouvelles. Le siège du gouvernement s’y trouve. Petite ville, petits problèmes aussi.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  5. « Le » lecteur assidu

    22 février 2021 à 14 h 28

    3 ) Le texte du journaliste P. Mercure, commenté succinctement :

    3.1 ) « Les morceaux du casse-tête étaient – enfin ! – prêts à être assemblés. »
    ♦️ Je prends acte de votre affirmation;
    ♦️ Être prêt, vous en conviendrez, ne saurait constituer l’argument incontestable justifiant une démarche;

    3.2 ) « Mais il faut croire qu’il était trop tentant d’aller donner un autre coup de pied dans l’affaire pour faire durer le plaisir. »
    ♦️ Autrement dit, plusieurs, moi y compris, avons qu’un seul but…
    ♦️ Et si je vous comprends, et de la façon dont vous l’exprimer, ça vaut parole d’Évangile…
    ♦️ Qui plus est, ce but, à l’évidence ne se réduirait qu’à un plaisir… honteux…
    ♦️ Même s’il est exact, du moins pour ce qui concerne ma petite personne, que je suis non croyant et non pratiquant, autrement dit « Hors de l’Église de Québec… et pourquoi pas du Québec », vu ce qui précède, pourquoi ne pas aller au bout de votre pensée journalistique et ce de façon claire et courageuse, des qualités que nous souhaitons tous voir notamment chez les dignes représentants du 4e pouvoir… ?
    ♦️ Conséquemment, et vous me corrigerez si besoin et lieu il y a, je me serais « contenté » que vous mettiez cartes sur table en nous … en me reprochant, de « jouir » de la situation …
    ♦️ Autrement dit, de nous… de me conforter dans le masochisme, i.e. à nous… à me délecter du « Mal pour le plaisir du Mal » ❗️
    ♦️ Désolé de vous… décevoir, du moins pour ce qui concerne ma petite personne ❗️

    À suivre… 😳

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Denis B

      22 février 2021 à 17 h 37

      Cher « Le » lecteur assidu,

      Mon travail me demande de voyager entre Montréal et Toronto.

      Si il faut en croire ce que mes clients me disent dans les deux villes quand il s’agit de projets d’infrastructures de transport en commun, les citoyens à Montréal et Toronto ont pas mal plus de plaisir que vous pouvez en avoir car ils me disent qu’il vont se faire un plaisir de prendre l’argent pendant que vous tergiverser sur ce que serait la perfection. Une aubaine à les entendre!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  6. « Le » lecteur assidu

    22 février 2021 à 17 h 59

    3.3 ) « Ça fait 15 ans qu’on y discute d’un réseau structurant. Un projet est finalement sur la table. Il a l’aval d’une majorité d’experts. Les trois ordres de gouvernement se sont entendus (non sans mal) pour le financer. Les appels d’offres sont rédigés. Des consortiums sont intéressés. Leur expertise a été vérifiée. »
    ♦️ Il est de notoriété que même la NASA a failli plusieurs fois malgré le calibre mondial d’experts qui étaient tous d’accord pour que le « GO » soit autorisé et que « Manon pèse sur le piton ».
    ♦️ Ai-je besoin de développer ❓

    3.4 ) « Bref, tout est prêt à démarrer. Et voilà que la semaine dernière, le gouvernement Legault décide que le tracé actuel ne lui convient pas… et qu’il en redessinera un. »
    ♦️ Si vous m’avez suivi jusqu’à ce jour, moi itou le tracé ne me convient pas pour ce qui concerne la zone IKEA et/ou Legendre (à votre choix).
    ♦️ Dans le but d’alléger, d’autant plus que votre statut vous permet de le faire et d’être rétribué pour cette fin, je vous y réfère, pour valoir comme si ici au long récité…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. « Le » lecteur assidu

    22 février 2021 à 20 h 07

    ⬛️ Aucun commentaire entre les paragraphes 5 et 9, inclusivement.

    3.10 ) «  À trop analyser ces chicanes, toutefois, on perd de vue l’essentiel. Et l’essentiel, c’est que ce projet ne peut plus attendre. Si l’on continue de tergiverser, les risques de rater la fenêtre d’opportunité sont trop grands. »

    ♦️ Si ma vie tant personnelle que professionnelle avait eu pour gouverne ce genre de principes non seulement moi mais plusieurs de mes clients y auraient perdu au change jusqu’à y laisser leur peau !
    ♦️ Sommairement, et je vais probablement vous surprendre, je suis évidemment
    – contre l’extension, quelqu’en soit le mode, depuis des 4-Bourgeois  jusqu’en bas i.e. Ikea/Legendre;
    – contre une offre d’une desserte vers d’Estimauville en tramway ou trambus ;
    – mais pour le mode « Val » (?) que j’ai récemment découvert, grâce au commentateur « Luc » qui nous fournit un lien vidéo de la compagnie (? ) Alstom où on est en mesure d’en apprendre notamment sur la ville française de Renne, l’une des 9 où la population est à l’évidence satisfaite compte tenu de l’adhésion sans limite de son utilisation.
    ♦️ Soit dit en passant, votre article est muet eu égard à ce mode qui me semble répondre en tout point aux besoins de Québec, seule (?) ville du patrimoine mondial en Amérique du Nord;
    ♦️ Comment justifiez-vous cet oubli ❓
    ♦️ Qui plus est, votre article ne fournit aucune information nous permettant d’au moins savoir et comprendre
    – si l’hypothèse de ce mode a été ou non considérée pour « ici »❓
    – pourquoi elle n’a pas été retenue, le cas échéant❓
    – qui en a décidé ainsi, le cas échéant également❓
    ♦️ Je souhaite que vous serez en mesure de venir dans les prochains jours, par vous-même, sur Québec Urbain, pour nous faire toute la lumière à cet égard et vous en remercie à l’avance.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. « Le » lecteur assidu

    23 février 2021 à 02 h 35

    3.11 ) «  Pour justifier la nécessité de retourner à la table à dessin, le provincial affirme que le projet actuel ne dessert pas assez les banlieues. Oui, le très critiqué rapport du BAPE a soulevé le même problème. Mais c’est pour le moins discutable. Le réseau s’étend de Charlesbourg à Cap-Rouge et circule majoritairement en banlieue. Et il faut le voir comme la colonne vertébrale d’un réseau qu’on pourra toujours bonifier. »

    ♦️ Lâchons la table à dessin;
    ♦️ Contentons-nous de commencer par le commencement;
    ♦️ De la bonne foi➕du GBS i.e. du gros bon sens;
    ♦️ Une fois ça établi, convenons que le point de chute à l’extrême ouest du mode à être choisi ne dépassera pour la phase 1 la zone Autobus Voyageur/ des 4-Bourgeois;
    ♦️ Convenons ensuite du mode
    – le plus performant,
    – le plus sécuritaire,
    – le plus agréable,
    – le plus susceptible de rencontrer l’adhésion des usagers
    – le plus respectueux de l’environnement
    ♦️ Arrive là, et pas avant, la question du « cash » où sera convenu
    – de ce que ça implique
    – ainsi qu’en a façon de financer le tout
    ♦️ On en est rendu à une étape cruciale et fondamentale, à savoir
    – Faire part, de façon transparente, de ce qui précède
    – De ce qui va s’en suivre
    ♦️ Perso, ayant découvert cette semaine, grâce à « Luc », ce que moi je désignerais de « Mode-Val », car plus d’une firme adhère et l’a installé à ce jour dans plus de 9 villes, suscitant partout un engouement et un niveau d’utilisation dépassant les meilleurs scénarios,
    – je ne chercherais pas à le « vendre
    – convaincu que le monde ordinaire est bien plusse fin que certains le croient
    – je l’expliquerais,
    – je prendrais le temps requis de le faire, étant assuré d’une adhésion tel celle des gens de la ville de Rennes, sise en France.

    🔹 Pour ce qui concerne le BAPE, je n’ai aucune crainte de son adhésion

    P.S. Bonsoir 💤💤💤

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. « Le » lecteur assidu

    23 février 2021 à 05 h 38

    3.12 ) « Surtout, si le projet n’est pas plus étendu, c’est ironiquement en grande partie parce que la CAQ elle-même a toujours tenu à ce que l’enveloppe de 3,3 milliards soit respectée. »

    ♦️ Pour ceux qui n’ont pas démissionné et qui continuent de me lire :
    – le projet est-il trop étendu ?
    – pas assez étendu ?
    ♦️ « Coudonc », suis-je le seul à poser, à me poser les bonnes questions ❓
    ♦️ Mais où est donc ce 4e Pouvoir❓
    ♦️ « Ça la ben l’air que j’en fasse un boutte, un gros boutte »❗️
    ♦️ Les arbres, la forêt urbaine si mince et fragile soit-elle, la faune, la flore, les milieux humides, l’environnement, ça signifie quoi pour vous autres❓
    ♦️ L’étalement urbain, la densification urbaine, vivre en ville, ça signifie quoi pour vous ❓
    ♦️ Se dépêcher pour que le point de chute se retrouve à l’extrémité Ouest i.e. la zone Legendre, où pratiquement il n’y a pas âme qui vive, ça signifie quoi pour vous ❓
    ♦️ Se garocher pour y dépenser, non… pour y dilapider des centaines de millions de $🇨🇦 parce qu’un jour ça va « l’être payant »; pour qui ❓
    ♦️ Mais tu oublies toutes les taxes que ça va rapporter; ah oui, dès la livraison de « l’héritage » le cash va à ce point rentrer qu’il ne nous restera plus comme option, tant les tiroirs déborderont, de courir acheter des bitcoins et faire encore plusse de cash. Autrement dit, ça va l’être un vrai Kloncike❗️
    ♦️ Ça fait qu’arrête de me niaiser pis « décrète » au plus sacrant, parce qu’on a déjà perdu 100 millions de $🇨🇦❗️
    ♦️ Ouais mais on pourrait pas mette le cash pour les ceusses qui sont déjà en ville, qui vivent en ville, pis qui pourraient avoir une vie plusse meilleure parce que ça l’air que ça serait pas mal meilleur pour eux autres pis, en plusse, j’ai entendu laute jour un gars qui disait que ça pourrait même être meilleure pour la ville itou, y appellent ça de la « DanssiphicTion »… ou quetchose de maigne ❓

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  10. « Le » lecteur assidu

    23 février 2021 à 07 h 09

    🟥 Avis: Rien à ajouter concernant les paragraphes 13 et 14.

    🟧 3.15 ) «  Aucun projet n’est parfait, aucun réseau de transport ne dessert tout le monde. Mais celui qui laisse le plus d’usagers en plan est celui qui reste sur la table à dessin. Alors que les piliers du REM s’érigent à Montréal, il est plus que temps de mettre le tramway de Québec sur les rails. Go ! »

    🔸 « Aucun projet n’est parfait, »… s’tivident ❗️
    🔸 « Aucun réseau de transport ne dessert tout le monde, »… s’tivident❗️
    🔸 « Mais celui qui laisse le plus d’usagers en plan »… certainement pas la zone Legendre, « on » les voit pas encore, ils ne sont qu’une vue de l’esprit❗️
    🔸 À moins de rebaptiser « Vivre en ville » pour… « Vivre en campagne »❓
    🔸 « Alors que les piliers du REM s’érigent à Montréal »:
    – Non mais, vous êtes sérieux❓
    – Avez-vous lu votre propre média ce matin ❓
    – C’est à croire que vous avez été à ce point impressionné par mon maire que vous avez jusqu’à croire qu’il en voulait, lui itou❗️
    🔸 «…il est plus que temps de mettre le tramway de Québec sur les rails. Go ! »
    – Je termine en me montrant magnanime.
    – Je prends pour acquis que votre point d’exclamation ( ! ) terminant votre « œuvre » journalistique exprime, « au plus profond de votre fond » …un mal être❗️

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

cinq  +  un  =