Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le Métro de Québec. Une autre proposition. Le VAL.

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 février 2021 24 commentaires

40 raisons qui montrent qu’un métro VAL (Véhicule Automatique Léger) est le meilleur choix pour Québec.

Le site internet

* Qui est derrière ce projet ? Québec Urbain a eu la réponse: « Une inititative indivuelle ».

Voir aussi : Projet - Tramway, Projet - Troisième lien, Transport, Transport en commun.


24 commentaires

  1. Jeff M

    23 février 2021 à 18 h 24

    Les projets de métro au Canada sont dans les 700M$ le km.
    On a 3,3 milliards-pas-une-cenne-de-plus.
    On ferait une ligne qui ferait 4 ou 5 km.
    Taux de transferts supérieur.
    Un fonctionnaire du ministère des transports a descendu l’idée du métro en audience au BAPE. Son témoignage n’a pas été retenu dans les conclusions. On se demande pourquoi. Bah… ce n’est pas une vraie question.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      24 février 2021 à 07 h 40

      À la lumière de cette vidéo, je crois que ca peut s’expliquer:

      https://www.youtube.com/watch?v=CL_fm79yw3w&feature=youtu.be

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Métro de Québec

      24 février 2021 à 11 h 00

      @jeffm Le métro lourd que vous évoquez est très différent. Par exemple, le matériel roulant à Montréal utilise 909 voitures, chaque rame est composée de 9 voitures et 2 postes pour les conduire. Le VAL est automatique, aucun poste pour conduire. Une rame pour le VAL est composée de 2 voitures. À Québec, 25 rames seraient suffisantes pour avoir une fréquence aux 2 minutes. Vous vous doutez bien que le cout d’une rame de 9 voitures versus 2 n’est pas le même. Autre différence majeure, la taille des stations. Une rame de 2 voitures fait 22m de long, celle de Montréal fait 152m. La construction des stations plus grandes pèse aussi sur le budget des métros lourds.

      Le tramway fait 43m alors que le VAL en fait 22m. Le garage pour stationner le tramway doit occuper 2 fois plus d’espace. Ceci limite les terrains pour le construire et sa taille augmente la facture.

      Sommes-nous si mauvais au Canada pour construire des infrastructures à cout raisonnable? Ne trouvez-vous pas que 700 millions par kilomètre est ridicule?

      La ville aurait dû comparer le tramway avec le métro VAL. Peut-être que le tramway a des avantages qui l’emportent sur le métro VAL?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. julien

    23 février 2021 à 19 h 17

    Plusieurs erreurs factuelles dans ses vidéos qui minent la crédibilité de l’auteur. Mais, la plus marquante concerne la vitesse. Il semble mélanger la vitesse commerciale du tramway (22 km/h) avec la vitesse de pointe du VAL (67 km/h).

    Quand on regarde le métro val de Rennes qui sert souvent de comparaison, on constate qu’il y une vitesse moyenne de 32 km/h. Soit moins de la moitié de la vitesse vendue ici.

    et il omet de préciser qu’il y a 25% moins de stations sur son parcours.. En diminuant les arrêts, ça va plus vite… ce n’est pas une question de technologie.

    Et, il ajoute aussi un 4 minutes au pole R=St-Roch pour un changement de tramway. À quoi fait-il référence?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • michel

      23 février 2021 à 21 h 25

      Le métro de Rennes compte actuellement une seule ligne en opération, la ligne A. La ligne B sera quant à elle inaugurée dans quelques mois.

      Pour avoir les bons chiffres :

      Ligne A et ses coûts :

      http://www.metro-rennes-metropole.fr/accueil/la_ligne_a/un_metro_dans_lagglo/le_metro_en_chiffres

      http://www.metro-rennes-metropole.fr/accueil/la_ligne_a/histoire_du_projet/couts_et_delais

      La ligne B et son Cityval :

      http://www.metro-rennes-metropole.fr/accueil/le_projet/les_chiffres_cles

      http://www.metro-rennes-metropole.fr/accueil/le_projet/quel_systeme

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Jeff M

      23 février 2021 à 22 h 11

      Ajoutons que le long de Pie XII, le tramway aurait une vitesse de pointe de 70 km/h puisqu’il est sur une voie complètement isolée des autres trafics.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Mike L

        24 février 2021 à 09 h 08

        Un tramway filant à 70 Km/h sur des rails métalliques à quelques mètres d’habitations résidentielles. Ça va être beau pour les résidents de Pie-XII…

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Luc

      24 février 2021 à 07 h 38

      « Et, il ajoute aussi un 4 minutes au pole R=St-Roch pour un changement de tramway. À quoi fait-il référence? »

      Pour moi il est clair qu’il fait référence à un transfert sur la ligne Nord/Sud (De la Faune/Mgr Bourget).

      Dans mon livre, c’est cette ligne qui est la plus prometteuse pour ce type de transport (sous terrain de MGR Bourget au pôle St-Rock et aérien jusqu’à de la faune.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Métro de Québec

      24 février 2021 à 11 h 05

      @julien Soyez rassuré, aucun mélange entre la vitesse commerciale/moyenne et celle de croisière. Le RSTC n’a jamais osé publier le chiffre de sa vitesse de croisière ou de pointe. Par honte? La seule donnée diffusée durant le BAPE était la vitesse commerciale entre 18 à 22km/h. Pour obtenir cette vitesse commerciale, si les arrêts sont de 20 secondes aux stations et que l’accélération de 1,09m/s2 est sans contraintes (en France, la durée d’accélération représente 80% de la durée du trajet), il faut une vitesse de croisière de 22km/h à 29km/h. D’où le 26 km/h.

      La vitesse du métro de Rennes ligne B m’a été confirmé par Rennes-Métropole. Le trajet de 14km prendra 21 minutes. La vitesse de croisière sera 67 km/h, l’accélération est de 1,30m/s2 prend 14 secondes et l’arrêt aux stations sera de 20 secondes. La vitesse de 80km/h est utilisée pour rattraper un léger retard. Sa vitesse moyenne/commerciale sera de 41km/h.

      Le nombre de stations a un impact sur la vitesse commerciale. Le tramway a une station au 650m. Celle d’un métro est au 850m.

      4 minutes. Le RSTC a confirmé que durant les heures de pointe, le tramway Charlesbourg-Pôle St-Roch passera aux 8 minutes alors que celui du Pôle St-Roch-IKEA sera aux 4 minutes. Il y aura une attente de 4 minutes au pôle St-Roch, une fois sur 2 pour prendre le tramway suivant vers Charlesbourg.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. Léo

    23 février 2021 à 22 h 00

    Il y a beaucoup d’imprécisions, de faussetés et d’erreurs dans les « 40 raisons pour préférer le VAL ».
    On dirait que cela a été fait rapidement par un automobiliste furieux contre le tramway qui va l’empêcher de circuler avec sa voiture.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Nathan

    24 février 2021 à 06 h 54

    Le gouvernement a dit qu’il aurait jamais de métro a Québec.
    Qui prendrait un métro de 5 KM, Laurier et le vieux Québec et si on fait un métro, on ne fait rien d’autre.
    On aimes tu mieux avoir un trainway de 22km avec des voies réservé dans les banlieux ou 5 km de métro!
    Celui qui fait ça, Bichonne sa voiture!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Luc

    24 février 2021 à 07 h 34

    Comme il est vraisemblable que la CAQ fusionnera les deux projets (tramway et troisième lien), je verrais très bien cette technologie dans le tunnel du troisième lien. Pourquoi?

    D’abord parce que de toute façon il nous faut creuser le tunnel sous le lit du fleuve.

    Aussi parce que ce moyen de transport plus léger serait à l’échelle de l’agglomération selon moi. Ce serait une belle façon de tester cette technologie. Et si c’est bien planifié, le métroVAL peut être extensioné à 3 wagons.

    voir les liens ci dessous:
    http://www.metro-rennes-metropole.fr/accueil/le_projet/quel_systeme

    http://www.metro-rennes-metropole.fr/accueil/le_projet/les_chiffres_cles

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • michel

      24 février 2021 à 10 h 09

      Si la CAQ fait circuler son tramway sur René-Lévesque, elle va devoir elle aussi élargir l’emprise au sol et donc couper des centaines d’arbres matures.

      L’idéal serait d’allonger le tunnel de 3 km, entre l’avenue des Érables et l’avenue Myrand.

      Le tunnel du tramway est désormais estimé à 358 M$/km. Comme en surface, c’est 129 M$/km selon la ville, il en coûterait donc à première vue 687 millions de plus pour le rallonger jusqu’à Myrand ((358M$/km-129M$/km)*3 km).

      Maintenant, en y faisant circuler un véhicule sur pneus plutôt que sur rails, on n’aurait pas besoin de creuser un tunnel supplémentaire. Le véhicule sur pneus pourrait utiliser les voies réservées du 3e lien. L’économie serait de 358 millions, soit la distance entre l’entrée du tunnel dans Saint-Roch et la place d’Youville.

      Au final, ça reviendrait donc à 329 millions de plus (687 millions-358 millions).

      Sauf que ce coût additionnel pour prolonger le tunnel jusqu’à Myrand serait amplement compensé par le fait que le tramway serait remplacé par un véhicule sur pneus entre l’université et Le Gendre, et entre le pôle Saint-Roch et la 76e Rue.

      Faudrait par contre oublier le Cityval qui ne peut pas circuler en surface, à moins d’y installer un viaduc (ce qui serait impensable dans les quartiers centraux).

      Le recours à une autre technologie qui le peut et qui est plus capacitaire qu’un bi-articulé devrait être envisagée.

      Bienvenu dans le meilleur des deux mondes, peu connu ici au Québec, soit celui du « trackless tram » (Autonomous Rail Rapid Transit) :

      https://www.wikiwand.com/en/Autonomous_Rail_Rapid_Transit

      https://www.youtube.com/watch?v=59JQnIltQBc

      https://www.scirp.org/journal/PaperInformation.aspx?PaperID=89661

      ps. Ben oui ! Je sais que la CAQ opte pour un tramway comme composante lourde pour le réseau structurant. Mais pas une bonne partie de la population, et certainement pas une forte majorité de son électorat…

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Luc

        24 février 2021 à 12 h 33

        Le problème Michel c’est qu’on ne nous a pas présenté d’alternatives. Ca a été le tout au tramway et pas d’autres choses (sinon le défunt SRB).

        Et l’étude systra qui recommandait le tramway au lieu du métro a été à mon sens une opération de marketing visant à justifier le Tramway.

        Bizarrement, le Métro VAL n’a jamais été présenté et pourtant, c’est tellement une solution basée pour les besoins de Québec.

        Les vidéos m’ont convaincu que cette solution était intéressante. À point tel que j’étais vendu Tramway et maintenant que je sais qu’il existe une solution plus adaptée à notre géographie et notre climat nordique que je crois qu’on fait fausse route.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  6. julien

    24 février 2021 à 20 h 09

    @M. Métro,

    Vous confirmez ce que je dis, vous comparez la vitesse commerciale du tramway avec la vitesse de croisière du VAL. Pour comparer à la vitesse commerciale du VAL, vous devriez parler de 36 km/h selon les chiffres que vous indiquez.

    Et, j’avoue ne pas trouver d’informations sur le site du réseau structurant indiquant que les gens prenant le tramway à partir de Charlesbourg devront débarquer à St Roch pour embarquer dans un autre tramway sur la même voie. Pouvez-vous m’éclairer SVP?

    Merci

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Métro de Québec

      25 février 2021 à 04 h 26

      @julien Ce n’est pas sur le site du RSTC mais confirmé directement par courriel en juin 2020.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • julien

        25 février 2021 à 09 h 33

        Si c’est vrai, cela m’étonne que ce ne soit pas sorti au BAPE.

        Et quel serait l’avantage de forcer les gens à débarquer pour continuer en ligne droite? Les plans ne montrent pas un dédoublement des voies à pôle St-Roch.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  7. Charles

    25 février 2021 à 19 h 51

    130-140M$/km pour une grande partie des lignes sous terre

    🦄🥳⭐️

    Grâce à un tunnelier magique 🐰🎩

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Sébastien

      26 février 2021 à 09 h 21

      Si c’est le coût dans les dernieres années ailleurs pourquoi ça ne coûterais pas la même chose ici? 🤔

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Julien

        26 février 2021 à 10 h 23

        Il y a plusieurs facteurs à prendre en ligne de compte avant de comparer deux chiffres, est-ce que le coût de financement sur 25 ans y est inclus? Est-ce qu’il y a des subventions non comptées dans le coût, ou des sommes affectées à d’autres budgets, est-ce que le matériel roulant est inclus dans le prix, etc.

        Mais, dans un pays ou un VAL coûte 140 millions du kilomètre, les tramways coûtent entre 12 et 60 millions du kilomètre… Donc, lorsque des règles de calcul semblables s’appliquent, on remarque quand même un gros écart entre les coûts de ces deux modes de transport.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *