Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le 3e lien exclusif au transport en commun ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 septembre 2021 5 commentaires

Source : Stéphanie Martin, Journal de Québec, le 14 septembre 2021

Si le gouvernement tient à construire un tunnel entre Québec et Lévis, la seule solution acceptable pour réduire la congestion est de le réserver au transport collectif, concluent des chercheurs dans un livre publié ces jours-ci.

Jean Dubé, Jean Mercier et Emiliano Scanu, chercheurs à l’Université Laval, publient le livre Comment survivre aux controverses sur le transport à Québec.Grâce à une revue de la science, à des entrevues avec des acteurs du milieu et à un historique des enjeux de transport dans la région, ils analysent les deux projets majeurs à Québec, le tramway et le troisième lien.

Il est à prévoir qu’un éventuel troisième lien autoroutier aura un « impact économique somme toute assez marginal au sein de la région métropolitaine de Québec », affirme l’ouvrage.

Mais si l’on veut bien connecter la région, notamment la Rive-Sud, « il ne faut pas exclure trop rapidement l’idée du troisième lien », écrit le professeur et économiste Jean Dubé, qui propose un tunnel uniquement réservé au transport collectif.

« On sait qu’on ne règle jamais le problème de trafic en ajoutant des autos, martèle-t-il en entrevue. Si on veut un troisième lien, voici la solution la plus acceptable. »

la suite

Voir aussi : Étalement urbain, Environnement, Transport, Transport en commun.


5 commentaires

  1. Jeff M

    14 septembre 2021 à 08 h 25

    Ce projet sera très probablement revu.
    Ne serais-ce que parce qu’il nécessite des permis du fédéral… Avec un gouvernement qui va probablement rester libéral… Peut être dans un gouvernement de coalition… Mais ça c’est un autre problème.
    Aussi, le projet n’est pas avancé. Il y aura peut être deux élections provinciales avant d’atteindre un point de non retour, alors que tous les partis d’opposition l’ont critiqué… Avec raison.
    Dans cette histoire, trop de gigantisme tue le gigantisme.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. PPDaoust

    14 septembre 2021 à 13 h 42

    Moi j’ai toujours bien aimé l’idée d’un métro automatique qui part du palais des Congrès de Lévis au Centre Vidéotron, en passant par la colline parlementaire et le Tramway. Tu lies ainsi les 3 pôles plus importants pôle d’emploi de la région. (les 2 centre-villes et Ste-Foy).

    Un projet modeste de 7 km de métro à 4-5 stations pour commencer. Même technologie (québécoise) qu’à Montréal. T’as juste besoin de 3-4 trains sur pneus permettant de grimper facilement une forte pente. La STM pourrait aider le RTC avec l’équipement roulant et ses 55 ans d’expertise tout azimut.

    Tu lies 2 centres-villes. Tu crées une synergie pas possible ainsi que de nouvelles possibilités pour habiter en ville et profiter de ses avantages. Lévis centre se densifierait et s’urbaniserait avec beaucoup plus d’urbanité qu’actuellement. Québec aussi, dans une moindre mesure, particulièrement pour le secteur Laurentien Expo-cité dont le potentiel est énorme.

    Pour la Rive-sud au complet, et bien là tu favorises l’intermodalité en transport. Tu vas porter ton petit à la garderie ou à l’école. Tu te stationnes ensuite au Palais des congrès de Lévis. Tu prends le métro. En 5 minutes tu es à la place d’Youville (interconnexion avec le Tramway). En 10, terminus au pôle d’échange St-Roch. En 15 au Centre Vidéotron

    Tu libères ainsi quelques milliers d’autos sur les Pont, ce qui libère de la place pour les automobilistes qui n’ont pas de meilleures options. T’as plus besoin des 2 traversiers. Avec tout cet argent sauvé, tu répares ou remplace le Pont de Québec et t’implante d’un SRB dessus.

    En somme, tu te payes un métro, tu rénoves ton vieux pont et tu te dote d’un SRB liant la Rive-Sud et Ste-Foy pour beaucoup moins de 10 G. En plus, tu sais d’avance que ça se fait techniquement, et t’es sur que le fédéral participe.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      14 septembre 2021 à 22 h 12

       ou annuler
    • Nicolas Tremblay

      15 septembre 2021 à 09 h 39

      Bonne idée le projet de métro uniquement.

      Un seul bémol: il faudra maintenir des traversiers, à tout le moins pour le transport actif (le vélo entres autres) entre les 2 centres-villes. Ça fait des années qu’on cherche à promouvoir le vélo au détriment des autres modes de transport, ce serait contre productif de leur demander de faire un détour de 1h30 parce qu’on a construit un métro : https://goo.gl/maps/H62N7sGp62a5BEEj9

      Et pourquoi pas conserver l’utilisation du traversier pour les véhicules électriques également.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • PPDaoust

        15 septembre 2021 à 16 h 50

        D’accord avec vous Nicolas.

        La traverse, il faut la maintenir. Ça fait parti de l’identité. C’est un symbole. En même temps, ça démonte à quel point les 2 centres-villes peuvent interagir, de là le rêve que je propose.

        Je parle de rêve parce qu’aujourd’hui, n’importe-quel politicien ou parti proposant cette idée serait illico traité de fou dans notre ville qui peine à vouloir devenir grande et influente, de par ses choix verts, sur le plan international.

        Au lieu, certains rêvent à un tunnel autoroutier à contre-courant des courants urbanistiques occidentaux et éprouvés.

        Mais bon. Je suis confiant que nous arriverons collectivement, avec le temps, à comprendre les tenants et aboutissants du projet de la CAQ, d’abord électoraliste je répète.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler

Poster un commentaire

ou

cinquante sept  −  51  =