Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Un lien piétonnier pour relier trois sites exceptionnels de la Capitale-Nationale

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 octobre 2021 4 commentaires

Le projet consiste à aménager un escalier de 294 marches ainsi que des sentiers à flanc de falaise. Une fois achevé, le nouvel escalier viendra au quatrième rang parmi ceux de la région de la Capitale-Nationale pour le nombre de marches, derrière ceux de la chute Montmorency (487), du Cap-Blanc (398) et de la promenade des Gouverneurs (310). Deux aires de repos avec plantations et mobilier urbain marqueront les accès au haut et au bas de l’escalier. Ce nouveau lien permettra de rejoindre de manière sécuritaire le sommet et le pied de la falaise, considérant que plusieurs piétons passent actuellement par la coulée non aménagée.

Les travaux seront réalisés en partie cet automne et reprendront au printemps 2022 pour se terminer au début de l’été prochain. Ce projet est entièrement réalisé par la Commission de la capitale nationale du Québec et nécessitera un investissement total de 2,3 M$. L’inauguration aura lieu à l’été 2022.

Le site internet

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Parc, Plaines d’Abraham.


4 commentaires

  1. Le lecteur assidu

    25 octobre 2021 à 12 h 02

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Charles

    25 octobre 2021 à 14 h 48

    Beau projet. Quelques petits bémols à première vue toutefois:

    -Pourquoi ne pas entretenir ces escaliers en hiver? Ça fait 150 ans que les escaliers reliant la Basse-Ville à la Haute-Ville sont entretenus tous les hivers. Mais dans ce cas-ci ce serait impossible? Québec est une ville hivernale, il faut mettre en valeur cette plus-value et non pas limiter les activités lors de la saison froide.

    -Il me semble dommage qu’il faille descendre des Plaines jusqu’à Champlain pour remonter jusqu’au Bois-de-Coulonge. Aurais-t-il été possible de faire un sentier les reliant un peu plus haut? Je ne sais pas, mais ça risque de rendre le parcours moins populaire si il faut descendre et remonter à chaque fois.

    Mais tout de même, beau projet. À 2,3 M$, je me demande pouquoi on investit pas plus pour faire des escaliers à Québec. Les derniers en date, je crois, ont été réalisés au début du 20e siècle.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Le lecteur assidu

      25 octobre 2021 à 22 h 18

      👉 Charles : « – Il me semble dommage qu’il faille descendre des Plaines jusqu’à Champlain pour remonter jusqu’au Bois-de-Coulonge. Aurais-t-il été possible de faire un sentier les reliant un peu plus haut? Je ne sais pas, mais ça risque de rendre le parcours moins populaire si il faut descendre et remonter à chaque fois. » (sic)

      ➕ 1️⃣

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. PPDaoust

    25 octobre 2021 à 15 h 05

    La CCQ ne semble pas vivre les mêmes problèmes de financement que les commissions scolaires.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

44  −  quarante  =