Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Qu’est-ce qui se passe lorsqu’on interdit aux voitures d’utiliser une rue?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 mars 2022 6 commentaires

Voir aussi : Transport.


6 commentaires

  1. Carl

    26 mars 2022 à 21 h 42

    C’est plutôt encourageant de voir que de tels aménagements modernes ont été réalisés dans des villes américaines. Ça donne espoir qu’à Québec aussi on va pouvoir penser la ville autrement que simplement pour la voiture. À voir l’opposition à chaque fois que des voies automobile veulent être retirée, on est encore loin de là. Mais la discussion est désormais publique, ce qui porte à croire que le revirement peut arriver plus rapidement qu’on pense. On aurait jamais discuté de rue partagée sur René-Lévesque ou rues piétonnes il y a 20 ans. Il faut que la ville continue de vouloir innover et ne pas se laisser influencer par des intérêts politiques, ou des oppositions réactionnaires, tenant plus de la difficulté de s’adapter aux changements qu’à de réels risques de congestion ou de perte de qualité de vie.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • julien

      27 mars 2022 à 08 h 52

      Vous avez raison.

      Je me souviens, lorsque le vélo Boulevard sur Père Marquette a été annoncé, un autre scénario était de le faire sur René Lévesque qui serait devenu sens unique. La vitesse à laquelle se scénario a été déchiqueté montrait bien l’importance du tout à l’auto qui régnait.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  2. Che

    27 mars 2022 à 10 h 51

    Ce que j’aime avec la position de M. Marchand, c’est qu’il a clairement pris position dans le débat. Le choix de la rue partagée a été fait pour les citoyens du secteur et les utilisateurs du futur Tramway.

    Quelqu’un qui arrive de Portneuf et qui veut se rendre en ville va probablement voir son temps de parcours augmenter (surtout au début). Mais sachez que les principaux utilisateurs de René-Lévesque sont des gens qui habitent dans l’axe Québec / Ste-Foy. Je n’ai rien contre les gens de Portneuf ou de la rive-sud, mais ils sont la minorité.

    On ne peut malheureusement pas avoir le beurre et l’argent du beurre, à moins d’avoir un budget plus grand. Mais même là, si je vous donne 500M$ de plus, aimeriez vous mieux prolonger le tunnel jusqu’à l’Université Laval ou prolonger le tramway jusqu’à Charlesbourg ?

    Bref, je suis content que le maire présente clairement ses priorités et fait les choix en conséquence.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • JeanRalphio

      28 mars 2022 à 08 h 50

      Bon point.
      En ce qui concerne les utilisations, un truc qui m’agace est aussi que la discussion dans les médias semble donner un poids aux villes sans prendre en compte les populations. L’arrondissement de La Cité-Limoilou compte environ 107 000 personnes, ce qui est plus que la combinaison des MRC de la Jacques-Cartier (Lac-Beauport, Fossambeault, Shannon, etc.), de la Côte-de-Beaupré (Chateauricher, Boischatel, etc.) et de l’Île-D’Orléans.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

  +  cinquante deux  =  54