Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Mobilité électrique durable: réussir la transition en milieu urbain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 avril 2022 1 commentaire

Quelle place donner aux véhicules électriques dans nos centres-villes? Où placer les bornes de recharge ? Comment intégrer ces nouvelles infrastructures aux paysages urbains ? Comment opérer équitablement la transition vers la mobilité électrique ? Comment l’électrification de la logistique urbaine peut-elle être un levier pour améliorer nos pratiques ?

La transition vers l’électrification des transports soulève de nombreuses questions et défis que nous aborderons lors du forum Mobilité électrique durable : réussir la transition en milieu urbain le 21 avril 2022 de 8h30 à 12h15, en virtuel, organisé par Vivre en Ville. 

Afin d’accompagner et d’accélérer l’électrification des transports individuels et de marchandises dans les quartiers centraux, Vivre en Ville souhaite stimuler les réflexions et diffuser les bonnes pratiques permettant d’assurer une intégration urbaine viable et durable des mobilités électriques. 

Voici l’invitation reçue par Québec Urbain pour ce forum qui fut fort intéressant, motivant et instructif.

Les invité.e.s:

Sarah Houde, présidente, Propulsion Québec
Sture Portvik, chef de projet mobilité, Ville d’Oslo
Dr. Shelley Francis, cofondatrice, EVNoire
Jonathan Robichaud, conseiller en aménagement, Ville de Montréal
Maraco Viviani, vice-président, Communauto
Daniela Levasseur, déléguée au développement des affaires, Hydro-Québec
Mariona Conill de Azpiazu, ingénieure en mobilité, département mobilitgé durable, Aire Métropolitaine de Barcelone
Yves Sagnières, directeur du secteur mobilité durable, Coop Carbone
Cédric Chaperon, directeur et fondateur, La Roue Libre

Ce forum était réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme de soutien à la promotion de l’électrification des transports, et sous la présidence d’honneur de M. François Bonnardel, ministre des transports du Québec.

De toutes les personnes qui ont participé à l’événement, on peut dire aisément que l’intervention de M. Portvik (Oslo) fut remarquée et remarquable.

Oslo : La vi(ll)e sans voiture est-elle possible?

The Oslo model: how to prepare your city for the electric-vehicle surge

Un extrait de la page Facebook de Vivre en Ville: « Pionnier dans le domaine de l’électrification, Sture Portvik a été responsable de nombreux projets innovants en électrification des transports à travers l’Europe, d’où son surnom. Responsable du département Mobilité Électrique de la Ville d’Oslo depuis 2014, il est notamment chargé de la planification et du déploiement des bornes de recharges dans l’agglomération norvégienne – une ville leader en mobilité durable. Son approche intégrée le mène à travailler à la fois sur l’électrification des transports en communs, des flottes de véhicules, des véhicules personnels ainsi que pour la décarbonisation du transport de marchandises ».

En Norvège, 90% des ventes d’automobiles en 2020 le furent pour des modèles électriques. Il faut dire que des mesures incitatives se sont multipliées (stationnement gratuit, voies réservées, multiplication des bornes de recharge, subventions pour l’installation de bornes dans les vieux immeubles, etc). Ne serait-ce qu’au niveau d’Oslo, il y a 2100 bornes de recharge, avec en plus 350 très rapides. On peut rêver et imaginer des bornes de recharge le long de la Promenade Samuel-De Champlain, là où les gens aiment laisser leurs véhicules pendant quelques heures.

Actuellement, dans ce pays de 5 000 000 de personnes, plus de 30% des véhicules sont à mode électrique et on vise également tous les modes de transport (camions, traversiers, véhicules de livraison, autobus, taxis) à très court terme. On envisage même l’utilisation de bornes de recharge mobiles.

En somme, des mesures nettement incitatives et une volonté politique évidente.

En passant, on peut aussi comparer nos hivers à ceux de la Norvège.

Quant aux autres personnes participant à ce forum fort bien organisé en passant, on peut retenir la volonté manifestée par Hydro-Québec de poursuivre ses efforts dans l’installation de bornes de recharge, malgré les contraintes représentées par les coûts importants et nos hivers rigoureux, la durée des bornes étant de 10 ans.

Il ne faut pas oublier non plus les initiatives montréalaises pour la livraison par de multiples moyens ne nécessitant pas l’usage de véhicules à moteur.

Il faut souhaiter que Vivre en Ville puisse mettre en ligne, à son choix, quelques interventions de ce forum.

Voir aussi : Conférences / évènements, Environnement, Véhicules électriques.


Un commentaire

  1. PPDaoust

    22 avril 2022 à 22 h 23

    Voila un post des plus pertinents pour un blogue comme le nôtre.

    Mais non…

    On préfère mémérer sur des projets résidentiels de Ste-Foy (avec stationnement sous-terrains) plutôt que de parler des enjeux urbains contemporains.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

cinquante trois  −    =  45