Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


La mobilité intégrée à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 31 août 2022 5 commentaires

Lancement du défi 30 jours mobilité

Un extrait:

Du 1er au 30 octobre 2022, 100 personnes provenant de tous les secteurs de l’agglomération, ainsi que des employés sélectionnés de la Caisse Desjardins de Québec, entreprise partenaire du défi, pourront vivre autrement leurs déplacements en combinant différents modes et offres de transport. Les participants seront invités à privilégier des modes comme le transport en commun, le vélopartage, l’autopartage ou Flexibus, sans oublier la marche et le vélo, par exemple, et recevront gratuitement un ensemble de titres de transport, incluant :

Un laissez-passer mensuel RTC bus + FLEXauto (inclut un laissez-passer mensuel du RTC, 10 trajets FLEX Commuanuto d’une durée de 30 minutes, l’accès au service de transport à la demande Flexibus et l’accès au service de traverse Québec-Lévis)
Des crédits pour effectuer jusqu’à 200 km de déplacements supplémentaires avec Communauto
Un abonnement 30 jours àVélo (inclut un nombre illimité de trajets de 45 minutes en vélopartage à assistance électrique)
Deux courses de taxi

Le communiqué

Pour participer

La conférence de presse

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Projet - Tramway, Transport, Transport en commun.


5 commentaires

  1. Le lecteur assidu

    31 août 2022 à 16 h 04

    👉 Oui, je sais toute ça, sauf que…

    ❇️ Évidemment que je suis pour la vertu, au sens large du terme;

    ❇️ Me dirigeant “allègrement” pour atteindre d’ici 3 ans le statut d’octogénaire, moi qui adorais marcher en ville ou en forêt, faire du “pouce”, de la bicyclette traditionnelle, utilliser le métro, j’en suis rendu à ne pas avoir le choix;

    ❇️ Comment ça, “pas le choix” (sic) ?

    ❇️ Quand ton vieux « body » souffre du sciatique et que tu dois conduire un VUS parce qu’un « char » standard est trop bas, que «  l’étobusse » ou tout autre moyen de transport public ne peut répondre à mes besoins, à moins de prôner le masochisme, ce à quoi c’est hors de question, tu dois assumer, point final !

    ❇️ Toutefois, les décideurs font-ils les bons choix pour ceux et celles qui nous suivent d’autant plus que Québec, la Capitale, sauf erreur, est l’agglomération déjà la plus âgée au Canada ?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Jeff M

    31 août 2022 à 18 h 21

    C’est carrément le concept de  »Mobility as a service » il me semble.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Denisb

    1er septembre 2022 à 12 h 14

    C’est bien beau tout ça, mais pour y arriver, il faudra qu’il y ait une volonté politique de mettre l’accent sur le transport durable. Or ce n’est pas le cas actuellement au Québec. La preuve, les budgets du RTC sont tellement faibles qu’ils ont été obligé de réduire le service de certains circuits qui étaient pourtant populaires.

    Au lieu de proposer le transport en commun et la mobilité durable comme une solution pour aider les familles à réduire leur dépenses sur le transport, les partis politiques préfèrent acheter des votes en distribuant de l’argent à tout le monde.

    Dommage qu’on est encore dans l’optique d’acheter des votes à tout prix plutôt que proposer des projets porteurs et durables pour l’avenir de tous et laisser un legs intéressant pour les générations à venir.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Luc

      1er septembre 2022 à 19 h 11

      J’ajouterais…..

      Ca peut paraitre cool parce que:
      – l’offre est gratuite mais les participants au terme de leur exercice verront bien les limites actuelles de notre ville pas encore construite autour d’un transport efficace et reviendront vite à leur anciennes habitudes.
      – ca ne veut pas dire non plus que parce que tu propose ca à 100 participants que les conclusions seront partagées par la population et que demain tous se découvriront une fibre écolo.

      Je reste terre à terre et tant que Québec ne jouera pas dans la cour des grands en transport structurant collectif, toute tentative de vouloir emmieuter la situation actuelle est probablement vouée à l’échec. Qu’ils commencent donc par livrer ce tramway honni et qu’on commence donc à arrêter de vomir sur ce projet et là… Peut être la…. Pourra-t-on bâtir un projet sur cette nouvelle colonne vertébrale.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  4. Le lecteur assidu

    6 septembre 2022 à 17 h 55

    😳 Lucien qui ❓

    ❇️ Lucien Saulnier est le no: 2 de l’ administration du maire Jean Drapeau;

    ❇️ Sauf erreur, c’est Lucien Saulnier qui va convaincre Jean Drapeau de deux (2) éléments majeurs pour le bénéfice de Montréal:

    👉 1️⃣ : Montréal a besoin d’un système de transport souterrain, autrement dit d’un Métro;

    👉 2️⃣ : Mais, en sus, ce Métro doit rouler non pas sur rails comme à New-York mais sur pneumatiques comme à Paris;

    On connaît la suite. Un succès… sur toute la ligne, c’est le cas de le dire.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

  −  un  =  2