Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Place de l’Hôtel-de-ville: travaux terminés

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 octobre 2023 9 commentaires

Voir aussi : 0 - Contenu original, Arbres, Arrondissement La Cité-Limoilou, Parc.


9 commentaires

  1. PPDaoust

    22 octobre 2023 à 15 h 03

    J’ai vu le résultat plusieurs fois déjà. J’ai eu le temps de me faire une tête.

    C’est correct sans plus. Meilleure accessibilité, rues moins larges, certes, mais le retrait des murets de pierre enlève une certaine élégance au site. C’est aussi moins chaleureux, moins en accord avec l’architecture autour.

    Je trouve aussi que la couleur du pavé gris s’harmonise mal au point focal du site, soit le monument du Cardinal Tashereau de couleur rose. D’ailleurs, ce monument, devenu mal accompagné, ne se devait-il pas d’être mis sur un nouveau socle?

    Tout ça pour dire que je me rend compte aujourd’hui que c’était bien correct avant, mais l’enveloppe était disponible alors on l’a dépensé comme est la règle.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Sylvain

    22 octobre 2023 à 19 h 04

    Est-ce que c’était vraiment nécessaire de refaire au complet la place de l’hôtel de ville ? L’endroit avait été restauré autour de 2008 et était encore très beau. Je demeure à Cap-Rouge et ma rue est défoncée. C’est toujours la même chose à Québec ! Investir beaucoup d’argent dans le vieux Québec pour plaire aux touristes ! Je regrette tellement les fusions des municipalités du début des années 2000. Quand Cap-Rouge était une municipalité, on avait du service !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Carl

    22 octobre 2023 à 19 h 34

    Investir pour redorer un site historique qui témoigne de l’histoire de la Nouvelle-France et qui est vu, photographié et apprécié par des millions, ou une rue de banlieue, utilisée par une douzaine de résidents… Surtout au prix par habitant que coute le déneigement, l’entretien, les réseaux, les services que coûtent les rues de banlieues.. Si au moins les taxes municipales réflétait les coûts par habitants de ces rues, ce serait mieux. Vivement l’utilisateur-payeur.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Sylvain

      24 octobre 2023 à 18 h 18

      Ce n’est pas très recherché comme arguments !
      Vous dites :
      Investir pour redorer un site historique : l’ancien aménagement datait de 2008 et était très convenable.
      L’endroit est vu, photographié et apprécié par des millions : avant les rénovations, c’était le cas, la place de l’hôtel de ville était vue et photographiée par des milliers de touristes.
      Une de banlieue, utilisée par une douzaine de résidents : Notre rue comporte plus de 100 maisons avec en moyenne 3 à 4 résidents par maisons, donc un minimum de 300 résidents
      Surtout au prix par habitant que coute le déneigement, l’entretien, les réseaux, les services que coûtent les rues de banlieues : Il coûte plus cher de déneiger les rues du Vieux-Québec que les rues de banlieues, car dans ma rue la neige n’est pas ramassée, mais soufflé sur les terrains. De plus, nous n’avons pas de trottoirs à déneiger et saler lorsqu’il y a du verglas. Il coute plus cher d’entretenir les rues du vieux Québec à cause d’un déneigement agressif qui endommage les rues et trottoirs. En plus des frais pour le ramassage des poubelles, le nettoyage des rues, etc.
      Si au moins les taxes municipales reflétaient les coûts par habitant de ces rues, ce serait mieux : depuis les fusions municipales en 2000, nos comptes de taxes ont explosé avec une détérioration des services.
      La rénovation de la place de l’hôtel de ville profite aux touristes, mais pas au résident de Québec. Au départ ce projet devait couter 10 millions, mais au final on a une facture de 15 millions pour rénover essentiellement les rues, trottoirs et murets. Dans 15 ans avec le déneigement agressif, l’endroit sera à restaurer de nouveau. De plus, rien n’a été fait pour rénover les bâtiments et les logements autour de cette place afin d’amener de nouveaux résidents. Il n’y a pas plus de service, bien au contraire il y a plus de touristes qui nuisent à la quiétude des rares résidents de l’endroit. Le vieux Québec est devenu un parc d’attractions comme Disney World et rares sont les citoyens de Québec qui désirent vivre dans le Vieux-Québec. Regardez la place Royale, où sont les résidents ? Le projet de la place de l’Hôtel de Ville est un très mauvais investissement pour l’ensemble des citoyens de Québec. Tout comme le centre Vidéotron, le grand marché, le futur tramway, etc.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Carl

        25 octobre 2023 à 10 h 57

        Si vous croyez qu’il coûte moins cher par tête de pipe de construction et d’entretien de rues et services en banlieue qu’au centre-ville, j’admire votre aveuglement volontaire.

        Vous dites: « Le projet de la place de l’Hôtel de Ville est un très mauvais investissement pour l’ensemble des citoyens de Québec. Tout comme le centre Vidéotron, le grand marché, le futur tramway, etc. »

        Laissez-moi deviner. Tous les projets du centre-ville sont mauvais pour la Ville de Québec, mais dépenser encore davantage pour une rue de 100 m en banlieue est un gain majeur pour Québec, ses habitants et ses visiteurs? Eh bien.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  4. SimonG Utilisateur de Québec Urbain

    23 octobre 2023 à 08 h 54

    Ça tombe effectivement dans le segment « tout ça pour ça ». Forte compétition avec la « restauration » dans la Place George-V dans la catégorie de projets qui auraient pu ne pas voir le jour.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Denisb

    25 octobre 2023 à 18 h 14

    «  Le projet de la place de l’Hôtel de Ville est un très mauvais investissement pour l’ensemble des citoyens de Québec. Tout comme le centre Vidéotron, le grand marché, le futur tramway, etc. »

    Désolé Sylvain, mais je suis totalement en désaccord avec vous. Ce que vous voulez c’est que la ville n’investisse dans rien afin de ne pas monter les taxes, mais ceci est une très mauvaise stratégie à long terme. Oui à court terme, vous allez économiser des taxes, mais une ville qui n’investit dans rien devient non attrayante, donc fait fuir les futurs résidents. À long terme, les résidents diminuent ce qui fera augmenter vos taxes, tout ça en ayant moins de service et une ville en décripitudes.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Sylvain Leblanc

    25 octobre 2023 à 18 h 35

    Les travaux du jardin de l’hôtel de ville, de l’escalier en façade, de l’installation de l’horloge du Jura et de la rénovation du stationnement ont coûté 29 millions en plus de 15 millions pour le parc en avant de l’hôtel de ville. Un beau total de 44 millions de rénovations autour de l’hôtel de ville depuis 8 ans ! WOW !

    Bravo aux administrations Labeaume et Marchand pour une saine gestion des finances publiques. Imaginez avec le projet de tramway à Québec !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

  −  trois  =  quatre