Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Amphithéâtre: un plan B parfait selon de futurs urbanistes

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 17 février 2012 18 commentaires

Source : Stéphanie Martin, Le Soleil, 17 février 2012

Un amphithéâtre sur le terrain de l’hippodrome intégrant la façade historique de l’édifice hippique. Devant, une place publique propice aux célébrations de la Coupe Stanley et une large allée menant à Wilfrid-Hamel. Pour des finissants en urbanisme à l’UQAM, c’est le scénario idéal.

Si la Ville de Québec considère le terrain de l’hippodrome comme un plan B, de futurs urbanistes de l’Université du Québec à Mont-réal ne sont pas du même avis. Pour eux, c’est l’endroit idéal pour implanter le futur colisée.

La suite

Dossier de l’amphithéâtre :
La Ville de Québec forcée de revoir ses plans
L’amphithéâtre pourrait intégrer la façade de l’hippodrome

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Infrastructures sportives, Message d'intérêt public.


18 commentaires

  1. Matrix

    17 février 2012 à 11 h 52

    Totalement d’accord. J’avais toujours une réserve sur le fait d’avoir l’édifice directement à côté du boulevard. A l’hippodrome l’avantage c’est d’avoir une place publique pour des rassemblements.
    Et si on sauve 40M de décontamination en plus, ben c’est tant mieux !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Marc g

    17 février 2012 à 12 h 26

    C’est une bonne chose de revoir ce projet, la ville savait que les terrains étaient contaminés, et devait aussi savoir que le site avait une mauvaise capacité portante ( juste a voir le centre de foire à un pas de là ). Comment voulait-elle nous cacher ces informations ? En nous refilant la facture de quoi 100 M après que les travaux aient été commencés ? Imaginez la ronde des extras $$$$ et c’est déjà commencés… annulation d’appel d’offres, extras pour les honoraires, reprise des études… on va trop vite dans ce dossier, et il n’y a jamais eu d’études sérieuses d’implantation à ce que je peux constater… Juste du gaspillage de temps, d’énergie, et par le fait même surement de pas mal d’argent

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. sgauvin Utilisateur de Québec Urbain

    17 février 2012 à 13 h 12

    Bof, jusqu’à un certain point, la totalité des terrains de l’ancienne ville de Québec sont contaminé, si on exclue les plaines d’Abraham. En effet, la ville était au courant que le terrain était contaminé. Mais jusqu’à quel point? Il fallait faire l’étude, l’étude a été faite. Les résultats n’ont pas été ceux espérés. Bien-sûr, on tente de faire assez vite. Le timing présentement est bon pour une équipe de Hockey, La population de Québec veut un colisée, veut une équipe de Hockey, et idéalement pas dans 10 ans! Facile de chialer présentement, c’est facile à dire des « On aurait dû ».

    Proche de l’autoroute Laurentienne, près du boulevard Hamel, c’était les endroits offrant le plus de visibilité. J’espère que le commanditaire privé ne rechignera pas trop si on voit le colisée déplacé beaucoup plus loin et qu’un maximum du travail effectué jusqu’à présent pourra être réutilisé pour un potentiel nouveau site.

    Il y a de difficiles décisions à prendre pour la ville dans les prochains temps, et je n’aimerais vraiment pas être dans les souliers du maire…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Jean François Côté

    17 février 2012 à 13 h 22

    L’argent qui sera économisé en évitant la décontamination pourrait servir à créer une magnifique place publique.

    Je crois qu’il est important qui l’amphithéâtre aie une belle visibilité et une facilité pour y accéder,en ce sens cet article est encourageant.

    Ce serait déprimant d’investir $400,000,000.00 et d’avoir l’impression qu’elle se trouve dans une cour arrière sans grande visibilité.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Louis Lemire

    17 février 2012 à 13 h 54

    Économie sur la décontamination du terrain et sur la démolition de l’Espace K. Récupération d’une partie de l’immeuble historique de l’Hippodrome qui a été restauré (et sans doute consolidé) par le Sénateur Massicotte d’Attractions hippiques. Ce sont de bonnes nouvelles. Compte tenu de la proximité du Pavillon de la Jeunesse, on pourrait même relier les deux immeubles par un corridor souterrain. Ce serait utile dans le cas de tournois ou de compétitions majeures. Par exemple, un Championnat de patinage artistique exige toujours une glace auxiliaire pour les entraînements.
    Une solution qui rend le projet plus acceptable quand à moi.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. J-M Utilisateur de Québec Urbain

    17 février 2012 à 13 h 56

    100% d’accord aussi. C’est l’emplacement de choix pour le futur Colisée. On a de la place pour faire une allée au coin Lamontagne, on a de la place pour des aires publiques et pour du stationnement à proximité. Et on a pas l’air d’être placés dans la cour arrière du Centre de foires, et on a pas à démolir la pratique bretelle de Hamel vers Laurentien.

    Un choix de choix !

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Bonjour

    17 février 2012 à 14 h 47

    Même si l’amphithéâtre est sur la piste de l’hippodrome, il reste que la façade principale (qui est magnifique je trouve) sera tournée vers Hamel, et ce sera l’occasion, effectivement, de créer une belle place publique (enlever le stationnement) et d’en faire une devanture prestigieuse à partir d’Hamel et destinée au piétons. Faudrait toutefois conserver les grands arbres devant.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. Gustavo Cunha Utilisateur de Québec Urbain

    17 février 2012 à 16 h 11

    Je ne suis pas d’accord avec cette idée. Cacher l’amphitéâtre derrière une façade médiocre, trop loin du carrefour Hamel/Laurentienne, ça serait une erreur historique. Il faut que l’édifice s’impose, compte tenu de son importance formelle et politique. L’amphitéâtre est «Le projet» de la décennie, voire même du siècle; il faut qu’il soit là, souverain, comme le Château, sans encombrement visuel.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • jfr1954 Utilisateur de Québec Urbain

      17 février 2012 à 20 h 05

      De grâce, non! L’amphithéatre, le projet du siècle? Le projet marquant de Québec jusqu’en 2099? Pitié! On mérite mieux ça…

      On met le nouveau Colisée à droite; non, on le met à gauche. A coté de Laurentienne; non,sur Hamel… Non, sur les terrains de l’hippodrome, sur la magnifique rue Soumande! Non, en face de l’actuel Colisée à côté de la tout aussi magnifique avenue du Colisée. Un concours architectural; non, pas le temps… trop pressés…

      C’est triste, mais ce qui devrait en effet être un projet mobilisateur est devenu de l’improvisation libre, du n’importe quoi pourvu qu’on le fasse vite, du grand guignol…

      Improvisation libre. Thème: un amphithéâtre. Durée de l’improvisation: vite!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
    • Michel Boudreau

      21 février 2012 à 16 h 01

       ou annuler
  9. jac

    18 février 2012 à 00 h 18

    Le mouvement politique pour la construction du « nouveau colisée » n’a surement pas d’obligation patrimoniale!

    Ils ont assez dénigré les « patrimonieux » et les « cultureux », qu’il serait ABSURDE que LEUR projet porte le trade-mark de Colisée-Patrimonial! ??? ???

    Tant qu’a faire ce projet, je veux que les porteurs du projet le fassent à leur image!
    Sans concession mais… imputable!
    Ce qu’on ne veux surement pas entendre, c’est:  » On s’est fait voler notre projet par les « patrimonieux  » et les « cultureux »
    Non !
    ——————————————————-

    Si j’entends bien le discours des porteurs du projet, ce qu’ils veulent
    c’est un édifice fonctionnel, moderne, confortable efficace
    Ils le veulent sans formalisme artistique,culturel et sans obligation patrimoniale
    Quelque chose comme Winipeg ou Pittsburg

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  10. Further

    18 février 2012 à 13 h 39

    Pourquoi l’idée d’implanter le futur amphithéâtre dans le centre-ville n’a-t-elle pas été plus approfondie? Le quartier St-Roch a demandé beaucoup d’efforts et d’argent en revitalisation et c’est loin d’être terminé. Avant de s’attaquer au secteur Vanier-Limoilou (qui pourrait très bien être revitalisé sans amphithéâtre), il me semblerait logique de renforcer ce qui existe déjà dans le centre-ville. D’ailleurs, un secteur très intéressant de St-Roch fait déjà l’objet de plusieurs projets, soit le secteur longeant l’actuelle autoroute Laurentienne entre la rue Lalemant et la rivière St-Charles. En effet, plusieurs infrastructures s’y trouvent déjà tels que le stade de baseball, le parc Victoria, des stationnements, sans compter tous les commerces et services de la rue St-Joseph, mais ce secteur se verra aussi accueillir un éco-quartier et l’autoroute devra faire place à un boulevard urbain (espace supplémentaire pour des constructions). Plus précisément, l’emplacement le plus logique à mes yeux qui offrirait aussi une belle visibilité serait l’espace entre le club social Victoria et l’autoroute Laurentienne, juste au nord du poste de police: http://maps.google.ca/maps?q=qu%C3%A9bec,+qc&hl=fr&ie=UTF8&ll=46.817801,-71.230674&spn=0.002059,0.005284&sll=49.891235,-97.15369&sspn=31.88402,86.572266&hnear=Qu%C3%A9bec,+Communaut%C3%A9-Urbaine-de-Qu%C3%A9bec,+Qu%C3%A9bec&t=h&z=18&layer=c&cbll=46.817872,-71.230695&panoid=vteQE932YwHOvVbGVP7jzA&cbp=12,250.33,,0,6.03

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  11. fernand Utilisateur de Québec Urbain

    20 février 2012 à 11 h 10

    Cominar a offert un terrain au coin de l’autoroute de la Capitale et Pierre-Bertrand. Là l’amphithéâtre aurait une visibilité et une facilité d’accès.

    Plusieurs oublient que le contrat avec Péladeau n’est pas complété et que la prochaine revision est en mars prochain. Pensez-vous que le fait d’être sur le site de l’hyppodrome il ne négociera pas à la baisse le prix de son annonce ? Même François pîcard a avoué que ca fera partie des prochains pourparlers. Je rappelle que le site de l’hyppodrome a été écarté suite à une étude commandée par la ville car dans ce secteur peu visible, on n’améliore pas le secteur et qu’il y aura difficulté d’accès. De plus le stationnement promis par écrit dans le protocole avec Péladeau est disparu en utilisant l’hyppodrome.

    Je penses qu’il faut envisager un autre site qu’Expo-Cité. Déjà l’agrandissement du centre de foire cause problème d’accueil et de stationnement…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  12. Rene Utilisateur de Québec Urbain

    20 février 2012 à 17 h 19

    Le site d’Expo-Cité a été contaminé par la ville de Québec. La ville est donc responsable de la remise en état de ce site. Un jour ou l’autre la ville devra le décontaminer.

    Nous critiquons beaucoup les compagnies, notamment les pétrolières, qui ferme des stations-services sans remettre en état les sites. Cette fois-ci c’est la ville qui est la coupable. Je crois que la ville doit décontaminer le site prévu pour l’amphithéâtre avec un budget autre que le budget de l’amphitéâtre.

    Je ne suis pas un expert en chantier de construction mais il me semble que si la ville remet au projet de l’amphithéâtre un terrain avec gros trou à la place d’un terrain contaminé ceci facilitera le travail d’excavation pour la construction de l’amphithéâtre et du stationnement souterrain donc une certaine économie de ce coté-là.

    De toute façon il est préférable de construire un aréna et avec des stationnements sur ce site que d’y construire éventuellement un cartier résidentiel.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  13. Jeff M

    21 février 2012 à 00 h 41

    L’absence d’intéret du site de l’hypodrome a été exagéré. La facade permet des percées pour de grandes entrées. On peut y aménager une grande place publique juste en face. On a un alignement des bâtiments environnant qui permet de faire un ensemble cohérent. L’éventuel tramway passera un peu plus loin… ben tant mieux: on minimise ainsi les risques de bloquer ce transport par les mouvements de foule et 150-200m de marche est tout à fait raisonnable. Il sera toujours possible de revitaliser la zone commerciale sur Hamel juste en face. Ce n’était pas mon premier choix, mais pour sauver 40M$, je dis GO!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler