Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Tramway: Rousseau réclame la mise sous tutelle du bureau de projet

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 février 2021 6 commentaires

Jean-Luc Lavallée
Journal de Québec

Le chef de Démocratie Québec, Jean Rousseau, demande au gouvernement Legault rien de moins que la mise sous tutelle le bureau de projet du réseau structurant de transport collectif.

Celui qui réclame la fusion des bureaux de projets du tramway et du troisième lien, depuis le mois de juillet, suggère désormais à l’État québécois de prendre carrément le contrôle des deux projets pour dénouer l’impasse.

(…)

Le conseiller du Vieux-Québec dit croire à la «bonne volonté» du gouvernement Legault dans ce dossier alors que le maire, dit-il, «ne veut pas faire de compromis».

La suite

Voir aussi : Projet - Tramway, Projet - Troisième lien, Transport, Transport en commun.


6 commentaires

  1. michel

    10 février 2021 à 18 h 16

    La mise sous tutelle du bureau de projet est exactement la chose à faire.

    « Le bras de fer actuel entre votre gouvernement et le maire de Québec n’est guère surprenant. Le maire, personnage arrogant, n’est pas homme de compromis. Il tient à «son tracé de tramway» » (Jean Rousseau, chef du parti Démocratie Québec)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Dédé

    10 février 2021 à 20 h 30

    Peut-être qu’il trouve que ce bureau de projet commence à ressembler drôlement au tristement célèbre COJO du maire Drapeau :-)

    http://img.src.ca/2016/06/10/1250×703/160610_ut7nl_pplpus_montreal-76_drapeau_sn1250.jpg

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Jeff M

    10 février 2021 à 21 h 26

    Il peut bien parler. Il propose une vision future du transport en commun qui serait 10 fois plus en conflit avec la CAQ… et du maire Lehouiller.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Che

    11 février 2021 à 10 h 00

    J’aime bien les positions de Jean Rousseau sur le transport en commun, mais là il vient de me perdre.

    Il semble décrier le projet actuel, alors que ce qu’il propose, est identique au projet actuel (le trajet de tramway est identique, même la partie ouest), en plus de plusieurs ajouts.

    De plus, n’est il pas conscient que, dans la situation où il sortirait gagnant des élections municipales, la tutelle va continuer ? Ceci lui enlèverait toute possibilité de piloter ce projet d’importance pour la ville.

    Bref, une tentative maladroite de gagner des votes. La même manoeuvre qu’avait fait Anne Guérette, elle qui s’était opposé au SRB juste avant les élections, pensant gagner des votes. Le résultat : défaire désastreuse aux élections pour Démocratie Québec.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Da

      11 février 2021 à 10 h 39

      Dommage en effet de faire de la petite politique sur un sujet aussi important. En demandant la mise sous tutelle du bureau de projet, il le décrédibilise par le fait même. Je me demande en quoi pense-t-il servir la cause du transport en commun de cette façon?

      Un autre politicien qui ne pense qu’au pouvoir. Où sont les gens qui ont à coeur l’avenir de la ville?

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *